Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 10:40

Retrouvez toutes les dates des mois d'octobre et novembre avec Nadège Prugnard et la compagnie Magma Performing Théâtre à travers la France autour de la sortie du livre M.A.M.A.E & autres textes de Nadège Prugnard aux Editions Al Dante, de "No Border" (texte de Nadège Prugnard, projet cie HVDZ direction Guy Alloucherie) et des spectacles "Alcool, un petit coin de paradis" et "M.A.M.A.E" de Nadège Prugnard.  

 

 

Octobre : 

 

 

Du 4 au 15 Octobre : 

Le temps fort "Migrations" du CDN de Montluçon avec Nadège Prugnard artiste associée avec  l'installation "artiviste" "Pas Pied in Montluçon" ( conception Julie Romeuf et Nadège PRUGNARD), des speed-telling, "London calling" avec les étudiants de l'ESAD (direction Guy Alloucherie et Nadège Prugnard).

Plus d'informations sur le site du CDN de Montluçon et à venir sur ce blog. 

 

6 octobre 19H30 au Conservatoire André Messager de Montluçon 

LONDON CALLING avec les étudiants de l'Esad , direction Guy Alloucherie et Nadège PRUGNARD ( + performances bar-bar le 5 à 18H au Moderne et le 7 à 18H performances des artistes de l'ESAD dans les bars de Montluçon)

 

Le 7 octobre à 12h30 :

Dédicace du livre M.A.M.A.E & autres textes de Nadège Prugnard aux Editions Al Dante à la Librairie Le Talon d'Achille

 

 

Le 11 Octobre à 20h30 : 

Lecture de "No Border", texte (en cours) de Nadège Prugnard, projet cie HVDZ direction Guy Alloucherie au Guingois (Le 109) à Montluçon avec les Soudan Célestins Music

 

 

Le 14 octobre à 11h à Toulon :  

Lecture performance de "Alcool, un petit coin de paradis" à l'occasion de la sortie officielle du livre à Toulon près de la Fontaine Saint Vincent ou à la librairie Contrebandes selon la météo, organisé par Orphéon Théâtre en partenariat avec l'association des Libraires du Sud

Renseignements auprès d'Orphéon Théâtre 

 

 

Le 21 Octobre à 11h : 

Lecture-rencontre à la librairie Les Volcans à Clermont Ferrand en complicité avec la Comédie scène nationale de Clermont-Ferrand

Et le soir du 21 octobre à 18H : 

Lecture de "No Border" texte de Nadège Prugnard, projet cie HVDZ direction Guy Alloucherie ( à confirmer)

 

Zone Libre : lecture de "No Border" texte de Nadège PRUGNARD / HVDZ

Le 23 Octobre à 19H à Aurillac, lieu en cours

Le 27 Octobre à 19H au bar le Carladès  à Saint- Etienne de Carlat

 

 

 

 

 Novembre : 

 

le 10 Novembre à 20h30 à Arlanc (63) 

"Alcool, un petit coin de paradis" dans le cadre du Festival départemental "Les Automnales", représentation à la salle des fêtes d'Arlanc (63) organisé par le Centre culturel le Bief, accompagné d'un atelier d'écriture gratuit et ouvert à tous le 8 novembre au centre culturel le Bief.

Renseignements pour le spectacle et l'atelier auprès du Centre culturel le Bief : 04 73 82 16 59

 

 

Le 20 Novembre à 19h30 à Bagnolet 

Soirée de lancement du livre avec les représentations des spectacles "M.A.M.A.E" et "Alcool, un petit coin de paradis" au Théâtre l'Echangeur à Bagnolet (93) en présence de l'éditeur Laurent Cauwet.

Renseignements auprès du Théâtre l'Echangeur et complément d'informations sur ce blog dans un autre article. 

 

 

Du 20 au 25 Novembre à 20h30 à Bagnolet : 

"Alcool un petit coin de paradis" au Théâtre l'Echangeur à Bagnolet (93), représentations accompagnées de "Cartes blanches aux écritures indociles" avec les Editions Al Dante et les autrices A.C Hello, Amandine André et Sadie Von Paris ( à confirmer) 

Relâche le 23 novembre. Renseignements auprès du Théâtre l'Echangeur.

 

 

crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer
crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer
crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer
crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer
crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer
crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer
crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer
crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer
crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer
crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer
crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer

crédits photo Julie Romeuf, Daniel Aimé, Chris Boyer

 

Alcool, un petit coin de Paradis 

 

« Elle est digne d'un personnage de cinéma Italien réaliste, Anna Magnani dans "Mama Roma", ou une des actrices de Fellini. " Vent d'art, Sylvie Lefrère,

 

« Nadège Prugnard a une très belle écriture, c’est une actrice formidable (…) dans son spectacle « Alcool » c’est Gena Rowlands… ce spectacle est superbe » France Culture - Emission ça se dispute.

 

« "Alcool" est un spectacle couillu, un texte couillu et l’actrice qui le porte, Nadège Prugnard ne manque pas de couilles contrairement à beaucoup d’« auteurs françaises contemporains", Jean-Pierre Thibaudat

 

Du rouge à lèvres clownesque, du noir qui coule, un « embrasse-moi» lancé comme une bouée de sauvetage…Du sanglant, du très beau théâtre au-dessous du volcan » Théâtre du Blog, Stéphanie Ruffier

 

« Un moment d’émotion rare » Valérie de Saint-Do, L’insatiable-Cassandre

 

M.A.M.A.E

 

« Six femmes nous font face, six bouches à décorner les boeufs et rudoyer les noeuds. Corps tendus comme en extase, elles éructent, ragent, crachent, cinglent, dézinguent avant d’en finir. En choeur d’abord et c’est foudroyant, haletant, magnifiquement rythmé. Le texte écrit, porte déjà, dans sa graphie, les prémisses de son explosion vocale et corporelle, il est dommage qu’aucun éditeur n’ait songé à publier ce morceau choisi d’écriture incendiaire. « M.A.M.A.E » Il serait ignoble d’évoquer ce moment de théâtre inqualifiable sans en citer les six impressionnantes femmes protagonistes : Lembe Lokk, Veronika Faure,Marie-Do Fréval, Sophie Million, Juliette Uebersfeld et Tessa Volkine" RUE 89, Jean-Pierre Thibaudat
 
« Si M.A.M.A.E était un morceau de jazz, il pourrait être signé Charles Mingus" Guy Degeorges, Un soir ou un autre
 

"De la haute voltige imprécatoire et déclamatoire réglée comme une inquiétante bombe à retardement. Six anges exterminateurs qui livrent une performance hors norme, monstrueusement convulsive : l’invention d’un grand opéra de la contagion !" Roland Duclos, La Montagne

 

NO BORDER / Ecriture en cours...

 

"Il y a l’avis des gens qui savent, qui disent qu’on «ne fait pas de théâtre avec de bons sentiments». Il y a la beauté comme vaccin contre le fascisme. Nadège Prugnard creuse la terre et la boue, en exhume le vers, ce versus latin, ce sillon de la charrue, plaie béante à ciel ouvert. Elle y décèle les bombes pernicieuses de l’ultra-libéralisme qui nous tue tous, qui enfume salement nos impuissances et nos révoltes. «Je fais remonter le poème avec les doigts», dit-elle. Et explose à intervalles réguliers ce refrain: « nos tremblements couronnés et trahis», puis surgit comme une fusée de détresse, la peur d’Idir : « Je me sens pas réel.  (....)Mots crus en intraveineuse, langues tout en en cris, larmes et tambours, rythme enflammé par la lave de l’émotion… Nadège Prugnard éruptive et sensible, sait nous parler d’eux, de nous. Elle nous réapprend à écouter ce grand hurlement de l’Histoire, là, tout proche." Stéphanie Ruffier, Théâtre du Blog , juillet 2017

"Moment intense. On est suspendus à ses lèvres [...] Lever les frontières, faire tomber les murs [...] Alors Nadège Prugnard dégaine ses armes, les seules qu'elles possèdent, des mots pour retrouver notre dignité perdue." Marie-Josée Sirach, L'Humanité, Juillet 2017 
 

Repost 0
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 14:37

"Très heureuse et très émue de vous apprendre, qu'après toutes ces années d'écriture, de questionnements, de créations , d'arrachements, de joie, de larmes, de putschs rock and roll et de combats, plusieurs de mes textes vont paraître prochainement aux Editions AL DANTE ! Jean-Pierre Thibaudat questionnait dans un article " Quel éditeur aura les couilles d'éditer un beau gros volume des pièces couillues de NP ?" Cet éditeur donc je l'ai trouvé, il m'a trouvée, on s'est trouvés... à Marseille il y a quelques mois et c'est Al Dante et ça tombe plutôt bien puisque c'est ma maison d'édition préférée depuis que j'ai l'âge de 15 ans ( premier livre que j'avais acheté d'ailleurs : Suicide Sûtra de John Giorno et ça avait fait Boum dans ma tête !). Grand merci à Stéphanie Dubais, à mon collaborateur depuis de nombreuses années Nicolas Groslier et surtout à l'éditeur Laurent Cauwet et bien sûr à tous mes ami(e)s et complices artistes qui m'accompagnent sur les routes de la poésie , et du Théâtre depuis toutes ces années !" N.Prugnard

 

A paraître, 

 

M.A.M.A.E & autres textes de Nadège Prugnard aux éditions Al Dante. 

 

 

Verre de l'amitié avec Al Dante en présence de l'auteure

le 11 juin 2017 à 15H au Marché de la poésie place Saint-Sulpice à Paris

 

Sortie du livre le 14 octobre en librairie !

( Vous pouvez vous le procurer en amont chez Al Dante sur le lien ci-dessous)

 
photo Marie Ladvie

photo Marie Ladvie

M.A.M.A.E ET AUTRES TEXTES de Nadège PRUGNARD

 

( M.A.M.A.E/ Monoï / Putain de route de campagne !/ Suzanne takes you down/ Women 68 même pas mort/ Alcool, un petit coin de paradis )

 

"Oui ce soir il y a urgence à crever à tacher de sang une page de l’histoire pour dire que notre métier nous offre trop souvent des rôles insipides aseptisés jouissances passagères orgasmes pourris vies de merdes total off urgence à dire que nous ne sommes plus rien nous sommes aujourd’hui étripées défenestrées décharnées souillées prostituées vendues comme des sacs pleurant sur le ventre mou de l’ennemi étatique qui se cache derrière des bouteilles vides.

 

À la croisée du théâtre, de la performance et de la poésie – sans jamais s’arranger du confort d’un genre – Nadège Prugnard rend audible les paroles suffoquées – car selon d’où on vient et ce qu’on a vécu, raconter est difficile, et être entendu encore plus malaisé. Avec M.A.M.A.E., des femmes s’explosent en public, renvoyant aux lecteur-e-s / spectateur-e-s toute la violence accumulée, que ce soit dans la vie ou au théâtre ; Monoï, « Indescriptible Notre-Dame des outrages », rappelle que l’intime aussi est politique, dans un récitatif débridé et volcanique qui met à mal tous les poncifs se rapportant au désir, à la sexualité et à la jouissance féminine pour s’imposer, enfin, pulsion de vie ; Putain de campagne ! raconte, à travers leurs propres paroles, les doutes, rancœurs, colères, espoirs et désirs des habitant-e-s des campagnes ; Suzanne takes your Down, écrit à partir de témoignages, relate la résistance en Auvergne avec, comme compagnonne, le fantôme de Suzanne, actrice-résistante fusillée sur scène en novembre 1943 à Vichy ; Women 68 même pas mort nous fait entendre un autre témoignage : celui de femmes clermontoises nous racontant mai 68 et décidant, 50 ans plus tard et malgré leurs âge, de reprendre la rue. Quant à Alcool, un petit coin de paradis, monologue d’une intimité à-vif, tout est dans le titre.

 

Je veux ébranler les certitudes et nos identités stables je suis le visage black l’ombre noire qui exhibe jusqu’à l’extrême limite notre réel décharné […] pour dire nos propres vides je veux exposer au cœur-même du réel ce vide qui n’a plus la parole tout ce qu’on cherche à cacher ce dont on ne peut parler je veux le dire je veux l’appel à l’autre y’a quelqu’un ?"

photos de M. Ladvie, L.Ouisse, D.Aimé, R.Boissau, JL.Gorce, C. Boyer, G.Audifax
photos de M. Ladvie, L.Ouisse, D.Aimé, R.Boissau, JL.Gorce, C. Boyer, G.Audifax
photos de M. Ladvie, L.Ouisse, D.Aimé, R.Boissau, JL.Gorce, C. Boyer, G.Audifax
photos de M. Ladvie, L.Ouisse, D.Aimé, R.Boissau, JL.Gorce, C. Boyer, G.Audifax
photos de M. Ladvie, L.Ouisse, D.Aimé, R.Boissau, JL.Gorce, C. Boyer, G.Audifax
photos de M. Ladvie, L.Ouisse, D.Aimé, R.Boissau, JL.Gorce, C. Boyer, G.Audifax
photos de M. Ladvie, L.Ouisse, D.Aimé, R.Boissau, JL.Gorce, C. Boyer, G.Audifax

photos de M. Ladvie, L.Ouisse, D.Aimé, R.Boissau, JL.Gorce, C. Boyer, G.Audifax

A propos des spectacles 
 

 

M.A.M.A.E

 

Six femmes nous font face, si bouches à décorner les boeufs et rudoyer les noeuds. Corps tendus comme en extase, elles éructent, ragent, crachent, cinglent, dézinguent avant d'en finir. En choeur d'abord et c'est foudroyant, haletant, magnifiquement rythmé. Le texte écrit, porte déjà, dans sa graphie, les prémisses de son explosion vocale et corporelle, (...) Il serait ignoble d'évoquer ce moment de th"âtre inqualifiable sans en citer les six impressionnantes femmes protagonistes : Lembe Lokk, Veronika Faure, Marie-Do Fréval, Sophie Million, Juliette Uebersfled et Tessa Voline" Rue 89, Jean-Pierre Thibaudat

 

"De la haute voltige imprécatoire et déclamatoire réglée comme une inquiétante bombe à retardement. Six anges exterminateurs qui livrent une performance hors norme, monstrueusement convulsive : l'invention d'un grand opéra de la contagion !" La Montagne, Roland Duclos

 

 

Monoï


"Jeune femme de caractère et de talent, Nadège Prugnard possède une voix, un physique, une écriture. Sur scène les trois se complètent, les lèvres rouges éructent des mots obscènes, les mains nerveuses déchirent les lambeaux de peau, le ventre cherche une jouissance qui ne vient pas (….) Sa prestation est étonnante, sa respiration impressionnante. Comment tient t-elle ? Comment parvient-elle à ne pas sombrer dans un tel flux de paroles ?"

1.2.4 magazineCécile Jouanel

 

"Le texte profère tous les possibles, s’en recouvre de leur subite nudité, de leurs injurieuses promiscuités. Ode furieuse, martyre consenti d’un archange recluse dans sa folie syncopée, Nadège Prugnard dépèce la parole avec une rage d’Hérinnye. Elle se macule des stigmates d’une somptueuse solitude, armure de maux, soudaine carapace prise de doute et volant en éclats dans une pluie d’insanités douloureuses. Elle vagit des flux de sons éviscérés, ivres d’une fuite sans fin au devant d’une glorieuse violence répandue. Femme serpent pulsionnelle, vierge révulsée, elle invoque l’équivoque d’une mise en scène au scalpel qui découpe l’action à même ce corps réceptacle, cette anatomie délectable, mutilée par les mots." La Montagne, Roland Duclos,

 

 

Women, 68 même pas mort 

 

"Nadège Prugnard, l’auteure, a exhumé ce temps interdit où l’on buvait du thé au LSD, où des Mathilde laissaient tomber «Barbara Cartland commentée par Deleuze» pour aller s’entraîner à l’orgasme au Lieu des possibles, où les Simone accouchaient sur le pavé de petites Suzanne bientôt désespérées. Comme si son flot, nourri de l’énergie testostéronée des trois comédiennes, devait rendre son souffle au «grand cadavre à la renverse». Libération Annick Faurot,


 

"Le texte est débité comme un impétueux torrent, c'est du verbe en rafale, des salves d'éjaculation verbales. L'écriture est hargneuse. Ce qui est important c'est cette santé, cette rébellion qui souffle encore dans le corps de ces 3 femmes. Pas de place pour la nostalgie, le texte raconte 68 par le souffle,c'est épique au sens brechtien du terme." Jacques Livchine, Théâtre de l'Unité. 

 

 

Putain de route de campagne 

 

"ça rappelle l'Enterrement à Ornans de Courbet, et c'est aussi païen, vivant et irrévérencieux que le tableau du maître. C'est du théâtre politique, à contre-courant de l'air du temps. C'est rock et roots à tous les étages. Et c'est formidable." L'Humanité, Marie-José Sirach

 

"Plan nuit travelling et guitare grinçante punk rock pour nous dire la lutte des paysans, des vivants de nos campagnes, ni ploucs ni balourds mais Hommes. Fêlure de vie, espoir de nuit, douleurs et cris, les textes sont forts. Un théâtre acéré, âpre, sans faux semblant à la mise en scène sobre et violente à la fois." Zoom la rue

 

 

Suzanne takes you down

 

"Crachat de beauté à la face des bêtes, un refrain d’ultime voyage, que rythment la
langue des bourreaux et la poésie de la beauté fragile, à jamais insoumise » 
La Montagne, Julien Bachellerie

 

« Performance salutairement excessive, à rendre bien d’autres propositions dérisoires. » Un soir ou un autre Guy Degeorges

 

 

Alcool, un petit coin de paradis

 

"Nadège Prugnard a une très belle écriture, c'est une actrice formidable (...) dans son spectacle "Alcool" c'est Gena Rowlands... ce spectacle est superbe" France Culture - Emission ça se dispute

 

""Alcool" est un spectacle couillu, un texte couillu et l'actrice qui le porte, Nadège Prugnard ne manque pas de couilles contrairement à beaucoup d'"auteurs françaises contemporains"" Rue 89, Jean-Pierre Thibaudat

 

"Du rouge à lèvres clownesque, du noir qui coule, un "mebrasse-moi" lancé comme une bouée de sauvetage...Du sanglant, du très beau théâtre au-dessous du volcan" Théâtre du Blog, Stéphanie Ruffier 

Repost 0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 15:34

" le cœur est humain dans la mesure où il se révolte !" Georges Bataille

 

Toute l'équipe de Magma Performing Théâtre vous souhaite bonne année 2017 et vous invite en ce début d'année à rencontrer l'écriture de Nadège Prugnard qui présentera M.A.M.A.E et ALCOOL au Théâtre des Argonautes à Marseille du 19 au 29 janvier ...et des surprises artistiques !

Réservations : Les Argonautes 04 91 84 62 71

https://sites.google.com/site/lesargos/

Prugnard & Co au Théâtre des Argonautes à Marseille 19-29 janvier 2017 !

19, 20 et 21 janvier à 20H30

Et le 22 janvier à 17H30 au Théâtre des Argonautes (13)

M.A.M.A.E

Meurtre Artistique Munitions Action Explosion

De Nadège Prugnard

 

+ Concert avec  Lembe Lokk le 20 janvier à 22H

+ Carte Blanche à l'auteure les 21 et 22 janvier (cf plus bas)

 

 

M.A.M.A.E

Mise en oeuvre Nadège Prugnard et Marie-Do Fréval Avec Marie-Do Fréval, Véronika Faure, Lembe Lokk, Sophie Millon, Juliette Uebersfeld et Tessa Volkine

 

Six actrices « s’explosent » face au public. Une mort publique et théâtrale. Elles en ont gros sur le cœur et ça déborde dur. 6 demandes d’amour urgentes violentes. Un texte provocateur et jouissif. Un texte boomerang, de la vitesse du message sans accusé de réception. M.A.M.A.E nous arrive en pleine face comme une claque esthétique verbale engagée et désespérée.

 

« Six femmes nous font face, six bouches à décorner les bœufs et rudoyer les nœuds. Corps tendus comme en extase, elles éructent, ragent, crachent, cinglent, dézinguent avant d’en finir. En chœur d’abord et c’est foudroyant, haletant, magnifiquement rythmé. Le texte écrit, porte déjà, dans sa graphie, les prémisses de son explosion vocale et corporelle, il est dommage qu’aucun éditeur n’ait songé à publier ce morceau choisi d’écriture incendiaire. « M.A.M.A.E » Il serait ignoble d’évoquer ce moment de théâtre inqualifiable sans en citer les six impressionnantes femmes protagonistes : Lembe Lokk, Veronika Faure,Marie-Do Fréval, Sophie Million, Juliette Uebersfeld et Tessa Volkine​" RUE 89, Jean-Pierre Thibaudat

 

« Si M.A.M.A.E était un morceau de jazz, il pourrait être signé Charles Mingus" Guy Degeorges, Un soir ou un autre

 

"De la haute voltige imprécatoire et déclamatoire réglée comme une inquiétante bombe à retardement. Six anges exterminateurs qui livrent une performance hors norme, monstrueusement convulsive : l’invention d’un grand opéra de la contagion !" Roland Duclos, La Montagne

 

Partenaires Ministère de la Culture et de la Communication / Drac Auvergne, Conseil Régional d’Auvergne, CG63, Ville de Clermont-Fd, Comédie Scène nationale de Clermont-Fd, Théâtre de l’Ephéméride, Théâtre du Chaudron, La Générale, le LMP à Paris Avec le soutien de Sémaphore à Cébazat et du Théâtre du Corbeau Blanc/ Magma Performing Théâtre est en convention avec le Ministère de la Culture / Drac Auvergne et la Région Rhône Alpes Auvergne

 

 
 Au programme des cartes blanches du 20 au 22 janvier 
 
 
vendredi 20 janvier 22h
Concert Lembe lokk
 
samedi 21 janvier à 20h30
"Moi je sais faire ça" avec Mélusine de Maillé et Nadine O'Garra
Carte Blanche aux artistes de la FAI AR
 
dimanche 22 janvier à 17h30
"Commando Paillettes" avec Julia Loyez, Julie Romeuf, Valentine Ponçon et Maud Jegard
Carte Blanche aux artistes de la FAI AR
 

Lembe Lokk / Aujourd’hui ailleurs

Née en Estonie, Lembe LOKK vit et travaille actuellement France. A l’origine de multiples projets expérimentaux et pluridisciplinaires à ses débuts, chanteuse auteur/compositrice, poète publiée et performeuse live, elle possède un univers fort et poétique, rythmé par ses questionnements sur le monde, les décalages, les origines, les chemins à prendre.

 

Liens Youtube :

 

Ära küsi (Don’t ask)

https://www.youtube.com/watch?v=78L2pQOVZek

 

Kaua

https://www.youtube.com/watch?v=4OplTqFr3aI

 

 

photos Marie Ladvie
photos Marie Ladvie
photos Marie Ladvie
photos Marie Ladvie

photos Marie Ladvie

26, 27 et 28 janvier 20H30

Et 29 janvier à 17H30 au Théâtre des Argonautes (13)

 

Alcool, un petit coin de paradis…

De et par Nadège PRUGNARD

 

 

+ Concert Géraud Bastar le 27 janvier  à 22H

+ Carte Blanche à la FAI AR les 28 et 29 janvier (cf plus bas)

 

Alcool, un petit coin de paradis 

Monologue bifide entre l’alcool et l’écriture. Miroir d’un apéro céleste à la cuite tragique.

Elle dit : Je sais que je ne peux pas boire un verre et m’arrêter.

Je dis : Je sais que je ne peux pas écrire un vers et m'arrêter.

 

Entre paroles rageuses et mots accrochés aux étoiles, Fany Peau de Whisky balance la longue litanie d'une vie écartelée entre les bars, entre le dernier verre du jour et le premier du lendemain…

 

Teaser : http://culturebox.francetvinfo.fr/theatre/theatre-contemporain/alcool-un-petit-coin-de-paradis-du-theatre-au-coeur-de-l-ivresse-238623

 

 

« Elle est digne d'un personnage de cinéma Italien réaliste, Anna Magnani dans "Mama Roma", ou une des actrices de Fellini. " Vent d'art, Sylvie Lefrère,

 

« Nadège Prugnard a une très belle écriture, c’est une actrice formidable (…) dans son spectacle « Alcool » c’est Gena Rowlands… ce spectacle est superbe »

France Culture - Emission ça se dispute.

 

« Alcool» est un spectacle couillu, un texte couillu et l’actrice qui le porte, Nadège Prugnard ne manque pas de couilles contrairement à beaucoup d’« auteurs françaises contemporains » Jean-Pierre Thibaudat,

 

« Un moment d’émotion rare » Valérie de Saint-Do, L’insatiable-Cassandre,

 

EQUIPE ARTISTIQUE

Texte et mise en œuvre Nadège Prugnard / Regard extérieur Jean-Luc Guitton et Nouche Jouglet-Marcus / Assistante à la mise en scène Mâya Heuse Defay / Création musicale Lembe Lokk, Géraud Bastar et Lux Basfonds / Création Lumières Jean-Louis Fié / Photos Daniel Aimé

 

 

PARTENAIRES : La Ville et le Théâtre d’Aurillac - Scène conventionnée, la Communauté de commune Cère et Goul en Carladès, la Ville de Clermont-Ferrand, le Conseil Général du Puy de Dôme. La compagnie Magma Performing Théâtre est en convention avec le Ministère de la Culture et de la Communication / Drac Auvergne et la Région Auvergne Rhône Alpes.

 
 Au programme des cartes blanches du 27 au 29 janvier 
 
27 janvier à 22h
Concert rock Géraud Bastar

« 90 minutes d’un show à la Mano Négra, où alterneront des passages oscillant tantôt vers Daniel Darc, parfois Bashung mais toujours pied au plancher. Apôtre d’une chanson française version Motörhead, le prêcheur en chef mérite d’être suivi à la loupe. » Rock and Folk, Août 2014.

Liens http://www.deezer.com/album/6246364

 

Et par exemple https://www.youtube.com/watch?v=qRkJpPZjC_0

 
 
28 janvier à 20h30
Variations poétiques autour de « Sainte dérivée
des trottoirs » de et par Vladimir Delva
Carte Blanche aux artistes de la FAI AR
 
 
 
29 janvier à 17h30
" DE LA BILE A L’ENCRE " De Baloo (Le comité Défaite)
Genèse d’un cri intérieur - Une maquette de projet artistique
Carte Blanche aux artistes de la FAI AR
 
« Quelque chose me pousse à écrire. Sur des feuilles de papier violentes, sur les murs, sur ma peau. Partout pour tous mais jamais avec le même nom. Cette écriture tout-terrain qui m'anime, cet amour des mots que le rap m'a transmis, la liberté que mon alias, mon blaze et mon graffiti me procurent, je veux les mettre à l'honneur. 49-Troie c'est le nom d'un cheval. Avec lui je trimballe mes images, mes outils et mes armes contre cette difficulté d'être qui me colle à la peau et je convie le public sur le chemin qui mène de la bile à l'encre. Le cri est intérieur et la tentative jaculatoire. »

 

 
Photos Daniel Aimé, Sophie Hervé, etc.
Photos Daniel Aimé, Sophie Hervé, etc.
Photos Daniel Aimé, Sophie Hervé, etc.
Photos Daniel Aimé, Sophie Hervé, etc.
Photos Daniel Aimé, Sophie Hervé, etc.
Photos Daniel Aimé, Sophie Hervé, etc.
Photos Daniel Aimé, Sophie Hervé, etc.

Photos Daniel Aimé, Sophie Hervé, etc.

CONTACTS :

 

THEÂTRE LES ARGONAUTES

33, boulevard Longchamp 13001 Marseille
Réservations : 04 91 84 62 71

theatrelesargonautes@gmail.com

Métro Ligne 1 station réformés canebière

https://sites.google.com/site/lesargos/

 

 

MAGMA PERFORMING THEATRE

Direction Nadège Prugnard

Administration Nicolas Groslier 06 23 83 29 69

Chargée de Diffusion Marie-Stéphane Cattanéo

06 67 49 73 59 magmatheatre@gmail.com

http://magmaperformingtheatre.over-blog.com

Repost 0
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 08:36
En décembre au Théâtre des Ilets !

 

«Nadège PRUGNARD, qui a rejoint l'équipe d'artistes associé(e)s au Théâtre des Ilets / CDN de Montluçon dirigé par Carole Thibaut, présente du 14 au 16 décembre 2016  : Alcool, un petit coin de paradis et une carte blanche  avec les artistes : Géraud Bastar, Pierre-Marius Court, Marie-Do Fréval, Jean-Luc Guitton, Lembe Lokk, Clément Peyronnet, Julie Pichavant et Valérie Schwarcz. 

Photo Daniel Aimé
Photo Daniel AiméPhoto Daniel Aimé

Photo Daniel Aimé

ALCOOL, Un Petit coin de paradis

De et par Nadège Prugnard

 

Au Théâtre des Ilets – CDN de Montluçon

Mercredi 14/12 à 20h30, Jeudi 15 et Vendredi 16/12 à 19h30

 

Monologue bifide entre l’alcool et l’écriture. Miroir d’un apéro céleste à la cuite tragique.

Elle dit : Je sais que je ne peux pas boire un verre et m’arrêter.

Je dis : Je sais que je ne peux pas écrire un vers et m'arrêter.

 

Dans un coin de mur, miroir déformé de la cité, une femme se cogne aux murs pour trouver sa part d’humanité, retrouver un visage. Entre paroles rageuses et mots  accrochés  aux étoiles, Fany Peau de Whisky balance la longue litanie d'une vie écartelée entre les bars, entre le dernier verre du jour et le premier du lendemain…

 

« Dans Alcool, ce que je suis se cache sous mes talons rouges, dans une mare de textes jetés au sol comme des crachats, des soleils, des possibles .Ce que je suis se cache là, dans ce tas de papiers, ce ventre aux tripes exhibées , jeté là comme une grenade,  une mythologie intime …Ces mots vous ne les entendrez pas dans le spectacle, ils ne sont pas là pour être dits , c’est le monde qui vacille en moi, toute une communauté, tout un petit peuple qui me regarde avec des yeux de papier, une expression muette d’une révolte tatouée là sous mes talons rouges un corps humain, un amoureux que je frappe, un monstre que j’embrasse ,une fièvre un spleen un shoot , une veine ouverte l’écriture, quelque chose d’à vif qui ne guérit pas… » N.Prugnard

 

« Elle est digne d'un personnage de cinéma Italien réaliste, Anna Magnani dans "Mama Roma", ou une des actrices de Fellini. " Vent d'art, Sylvie Lefrère, octobre 2016

« Nadège Prugnard a une très belle écriture, c’est une actrice formidable (…) dans son spectacle « Alcool » c’est Gena Rowlands… ce spectacle est superbe »France Culture - Emission ça se dispute / Mai 2015.

« Alcool» est un spectacle couillu, un texte couillu et l’actrice qui le porte, Nadège Prugnard ne manque pas de couilles contrairement à beaucoup d’« auteurs françaises contemporains » Jean-Pierre Thibaudat, janvier 2015

 

 

  EQUIPE ARTISTIQUE 

Texte et mise en œuvre Nadège PRUGNARD /Regard extérieur Jean-Luc  Guitton et Nouche Jouglet-Marcus/Assistante à la mise en scène Mâya Heuse Defay/Création musicale Géraud Bastar et Lux Bas- fonds, Lembe Lokk/Création Lumières Jean-Louis Fié/Costumes : Marianne Mangonne

 

 PROCHAINES DATES / version salle

du 26 au 29 janvier 2017 au Théâtre des Argonautes à Marseille

 

PARTENAIRES : La Ville et le Théâtre d’Aurillac - Scène conventionnée, la Communauté de commune Cère et Goul en Carladès, la Ville de Clermont-Ferrand, le Conseil Général du Puy de Dôme. La compagnie Magma Performing Théâtre est en convention avec le Ministère de la Culture et de la Communication / Drac Auvergne et la Région Auvergne.

 

 

 Renseignements et réservations 

 

Théâtre des Ilets / Espace Boris Vian

27 rue des Faucheroux

03100 Montluçon

billetterie : 04 70 03 86 18 - billetterie@cdntdi.com

 

 

http://culturebox.francetvinfo.fr/theatre/alcool-un-petit-coin-de-paradis-du-theatre-au-coeur-de-l-ivresse-238623

Carte poétique " Bar-bar" au  Théâtre de Ilets !

 

 15 décembre / 11h / Moderne Bar

Jean-Luc Guitton et Pierre Marius lisent des extraits de « Putain de route de campagne !» de Nadège PRUGNARD + discussion avec l'auteure .

Un texte écrit par l'auteure après avoir sillonné les routes du cantal à la rencontre des " révoltés du Pounti "

"Ça rappelle l'Enterrement à Ornans, de Courbet, et c'est aussi païen, vivant et irrévérencieux que le tableau du maître." MJ Sirach, L'humanité

 

 15 décembre / 18h / aux 12 apôtres

Les sorcières de la République de Chloé Delaume par Valérie Schwarcz

"Il s'est passé bien des vilaines choses, en France, entre 2017 et 2020, avec l'arrivée au pouvoir du Parti du Cercle, émanation d'une secte féminine qui a voulu compenser quelques millénaires de domination masculine. De ces trois ans il ne reste toutefois rien : l'amnésie collective a été décidée par un référendum. On l'appelle le Grand Blanc. En 2062, au Tribunal du Grand Paris, anciennement Stade de France, la fondatrice du Parti du Cercle va enfin être jugée. Son nom est la Sybille. Prophétesse de métier, conseillère des déesses de l'Olympe, elle va devoir tout raconter. Pièces à conviction à l'appui, la Sybille lève le voile sur l'histoire des femmes et les origines de leur spoliation."                        

 

 15 décembre / 18h30  / aux Enfants terribles

Tentative(s) de résistance(s) de et par Marie-Do Fréval

Provocante et joyeusement délurée, Marie-Do Fréval met en jeu nos résistances et nos impuissances comme les deux versants d’une même médaille. Elle crée 5 personnages qui se succèdent avec la même urgence : une vache, une vieille dame, une incarnation féminine du général de Gaulle, une Marianne de cabaret et une créature inspirée de Niki de Saint-Phalle. Le temps est limité et tous sont interrompus. Ce projet citoyen interroge le sens du monde, questionne les codes de représentation du corps de la femme dans l’espace public, agite nos symboles et provoque l’autre tout en fédérant avec le public autour d’une parole engagée et chaleureuse. Ce spectacle est conçu pour surgir partout dans l’espace public, dans les bars, dans les files d’attente, pendant un vernissage ou ...

 

"Faire de la culture une massue qui abat les murs, tel est aussi l'objectif de la Cie Bouche à Bouche montée par la comédienne Marie-Do Fréval" Le point

 

 16 décembre  / 18h / Le Winston

Syndrome Marylin de et par Julie Pichavant

"Etre une Marilyn, devenir un monstre, une créature construite de toutes pièces. Propre sur soi, dedans soi, on ne sait jamais si je tombe dans un filet mortuaire. Le sourire en étiquette, une véritable carte de visite. Se trainer au delà des limites, faire ramper sa carcasse, jusqu'à la mort. T'arrives à t'incarner toi?"

Marilyn/ héroïne d’une tragédie du mercantilisme. Une Marilyn post-punk expose ses failles, le mythe hollywoodien est revisité à travers le prisme de notre époque. Spector ergo sum : je suis regardée, donc je suis. Les paparazzis planqués dans les poubelles ont remplacé les photographes guindés des studios Harcourt. Une plongée charnelle dans la psyché de la vraie Marylin où le divan du psy prend des allures de table d’opération.

"Une comédienne de la famille restreinte des performeuses. Regard bleu acier et petits poings serrés. Julie Pichavant, c’est de l’énergie en barre et de la sensibilité en concentré". Bénédicte Soula - Le Brigadier Novembre 2014

 16 décembre / 18H30 / Le Winston

 Aujourd'hui ailleurs de et par Lembe Lokk (chansons)

Née en Estonie, Lembe LOKK vit et travaille actuellement France. A l’origine de multiples projets expérimentaux et pluridisciplinaires à ses débuts, chanteuse auteur/compositrice, poète publiée et performeuse live, elle possède un univers fort et poétique, rythmé par ses questionnements sur le monde, les décalages, les origines, les chemins à prendre.

 

Liens Youtube :

Ära küsi (Don’t ask)

https://www.youtube.com/watch?v=78L2pQOVZek

Kaua

https://www.youtube.com/watch?v=4OplTqFr3aI

 

 16 décembre / AFTER SPECTACLE/ Théâtre des Ilets

Bœuf -rock  avec Géraud Bastar et Clément Peyronnet (Lux Bas-Fonds) 

« 90 minutes d’un show à la Mano Négra, où alterneront des passages oscillant tantôt vers Daniel Darc, parfois Bashung mais toujours pied au plancher. Apôtre d’une chanson française version Motörhead, le prêcheur en chef mérite d’être suivi à la loupe. » Rock and Folk, Août 2014.

Liens http://www.deezer.com/album/6246364

Et https://www.youtube.com/watch?v=qRkJpPZjC_0

 

 

 

 Renseignements et réservations 

 

Théâtre des Ilets / Espace Boris Vian

27 rue des Faucheroux

03100 Montluçon

billetterie : 04 70 03 86 18 - billetterie@cdntdi.com

 

En décembre au Théâtre des Ilets !
En décembre au Théâtre des Ilets !
En décembre au Théâtre des Ilets !
En décembre au Théâtre des Ilets !
En décembre au Théâtre des Ilets !
En décembre au Théâtre des Ilets !
En décembre au Théâtre des Ilets !
En décembre au Théâtre des Ilets !

AU THEATRE DES ARGONAUTES A MARSEILLE

EN JANVIER 2017 !

Du 19 au 22 janvier 

M.A.M.A.E de Nadège PRUGNARD

Avec Sophie Millon, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Lembe Lokk.

« Six femmes nous font face, six bouches à décorner les bœufs et rudoyer les nœuds. Corps tendus comme en extase, elles éructent, ragent, crachent, cinglent, dézinguent avant d’en finir. En chœur d’abord et c’est foudroyant, haletant, magnifiquement rythmé. Le texte écrit, porte déjà, dans sa graphie, les prémisses de son explosion vocale et corporelle, il est dommage qu’aucun éditeur n’ait songé à publier ce morceau choisi d’écriture incendiaire. « M.A.M.A.E » Il serait ignoble d’évoquer ce moment de théâtre inqualifiable sans en citer les six impressionnantes femmes protagonistes : Lembe Lokk, Veronika Faure,Marie-Do Fréval, Sophie Million, Juliette Uebersfeld et Tessa Volkine​" RUE 89, Jean-Pierre Thibaudat

 

Du 26 au 29 janvier

Alcool, un petit coin de paradis de et par Nadège PRUGNARD

 

MAMAE Photo  Marie Ladvie

MAMAE Photo Marie Ladvie

Repost 0
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 14:05

"Je rends ma peur dans le bruit de la rage, dans un solennel barrissement."

Antonin Artaud

 

 

RENDEZ-VOUS AVEC MAGMA THEATRE ET L'ECRITURE DE NADEGE PRUGNARD EN NOVEMBRE 2016 !

En novembre 2016 avec l' équipe de Magma Performing Théâtre

En novembre 2016 avec l' équipe de Magma Performing Théâtre

EN BREF LES DATES !

 

29 octobre 2016

Alcool, un petit coin de paradis de et par Nadège PRUGNARD (version rue)

10ème Festival du Théâtre de l'Escabeau 

http://www.theatre-escabeau.com/ Tel 02 38 37 01 15

 

30 octobre au 6 Novembre

Le Dernier Titan en résidence de création à La Passerelle à Menat (63) https://lapasserelle63.wordpress.com/

 

Du 10 au 20 novembre COUP DE PRUGNARD au Théâtre de la Girandole à Montreuil

Théâtre de la Girandole au 01 48 57 53 17 ou reservation@girandole.fr/ou sur www.girandole.fr

 

Du 10 au 12 novembre 2016 / 20 h 30

Alcool, un petit coin de paradis de et par Nadège PRUGNARD

 

Du 17 au 19 au novembre 2016 / 20 h 30

Le dernier Titan, Conférence de presse du Père-Noël de Nadège Prugnard

Avec Jean-Luc Guitton & Pierre-Marius Court.

 

Avec chaque soir en première partie "30 minutes d'ivresse poétique"à l'invitation de Nadège PRUGNARD et du Théâtre de la Girandole :

 Marie-Do Fréval, Eugène Durif, Lembe Lokk, Elodie Fourmont, Mâya Heuse Defay

Yanne Abbad et Géraud Bastar

Et l'exposition de Daniel Aimé : En attendant les stones : 40 ans de photos non autorisées !   

+ le 20 novembre

Lecture inédite de Vie de Banc d'Eugène Durif et Nadège PRUGNARD par la Cie Attrape Sourire ( à confirmer)

 

samedi 26 novembre à 18h30

Médiathèque de  Croix de Neyrat à Clermont-Ferrand

De la nécessité du Père Noël

De Platon à Tolkien : Lecture autour de la figure composite du Père Noël avec Nadège PRUGNARD, Pierre-Marius Court et Jean-Luc Guitton 

 

29 novembre à Sémaphore - Cébazat (63) / 20h30

Le Sémaphore au 04 73 87 43 41/ lien internet du Sémaphore

Le dernier Titan, Conférence de Presse du Père-Noël de Nadège Prugnard

Avec Jean-Luc Guitton & Pierre-Marius Court

 

A venir en décembre : Alcool un petit coin de Paradis au CDN de Montluçon + carte Blanche à l'auteure Nadège Prugnard (artiste associée au CDN de Montluçon dirigé par Carole Thibault)

 

 

 

CONTACTS MAGMA PERFORMING THEATRE

Administration

Nicolas Groslier nicolasgroslier@magma-theatre.com / 06 23 83 29 69 

Chargée de Diffusion et accompagnement de projet 

Marie Stéphane Cattanéo magmatheatre@gmail.com / 06 67 49 73 59

 

)

 

ALCOOL, Un petit coin de paradis

De et par Nadège PRUGNARD

 

29 octobre 2016 au Théâtre de l'Escabeau 23H à Briare (45) (version rue)

et du 10 au 12 novembre 2016 / 20H 30 au Théâtre de la Girandole à Montreuil (93)

 

 Monologue bifide entre l’alcool et l’écriture. Miroir dun apéro céleste à la cuite tragique.

Elle dit : Je sais que je ne peux pas boire un verre et marrêter.

Je dis : Je sais que je ne peux pas écrire un vers et m'arrêter.

Dans un coin de mur, miroir déformé de la cité, une femme ivre de mots, ivre de vie, se cogne pour trouver sa part dhumanité, retrouver un visage. Entre paroles   rageuses  et  mots  accrocs  aux étoiles, Fany Peau de Whisky balance la longue litanie d'une vie écartelée entre les bars, entre le dernier verre du jour et le premier du lendemain

  EQUIPE ARTISTIQUE 

Texte et mise en œuvre Nadège PRUGNARD /Regard extérieur Jean-Luc  Guitton et Nouche Jouglet-Marcus/Assistante à la mise en scène Mâya Heuse Defay/Création musicale Géraud Bastar et Lux Bas- fonds, Lembe Lokk/Création Lumières Jean-Louis Fié/Costumes : Marianne Mangonne

  PROCHAINES DATES / version salle

Du 14 au 16 décembre au Théâtre des Ilets-CDN de Montluçon

En janvier 2017 au Théâtre des Argonautes à Marseille…

 

PARTENAIRES : La Ville et le Théâtre d’Aurillac - Scène conventionnée, la Communauté de commune Cère et Goul en Carladès, la Ville de Clermont-Ferrand, le Conseil Général du Puy de Dôme. La compagnie Magma Performing Théâtre est en convention avec le Ministère de la Culture et de la Communication / Drac Auvergne et la Région Auvergne.

 

Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé

Photos Daniel Aimé

" Elle est digne d'un personnage de cinéma Italien réaliste, Anna Magnani dans "Mama Roma", ou une des actrices de Fellini. " ( Vent d'art, Critique de Sylvie Lefrère, octobre 2016)

« Nadège Prugnard a une très belle écriture, c’est une actrice formidable (…) dans son spectacle « Alcool » c’est Gena Rowlands…ce spectacle est superbe » France Culture - Emission ça se dispute / Marie-Josée Sirach et Arnaud Laporte/ mai 2015.

« Alcool» est un spectacle couillu, un texte couillu et l’actrice qui le porte, Nadège Prugnard ne manque pas de couilles contrairement à beaucoup d’ « auteurs françaises contemporains » Jean-Pierre Thibaudat, janvier 2015

« Un moment d’émotion rare » Valérie de Saint-Do, L’insatiable-Cassandre, janvier 2015

« Cassavetes croise Bukowski…» Thierry Blandenet, Le Journal de Saône et Loire, juillet 2015

http://culturebox.francetvinfo.fr/theatre/alcool-un-petit-coin-de-paradis-du-theatre-au-coeur-de-l-ivresse-238623

http://culturebox.francetvinfo.fr/theatre/alcool-un-petit-coin-de-paradis-du-theatre-au-coeur-de-l-ivresse-238623

 

 

LE DERNIER TITAN, Conférence de Presse du Père Noël du Père Noël

de Nadège PRUGNARD avec Pierre-Marius Court et Jean-Luc Guitton

 

 

  PREMIERE ! Du 17 au 19 au novembre 2016 / 20 h 30 au Théâtre de la Girandole à Montreuil (93)

et le 29 novembre  au Sémaphore à Cébazat (63)

+ lecture " De la nécessité du Père Noël" le 26 novembre à la Médiathèque de Croix de Neyrat à 18H30 à Clermont-Ferrand (lecture autour de la figure composite du Père Noël d'extraits de textes de Platon, Tolkien Lévi-Strauss et du courrier des enfants ....)

 

 

A l’invitation de Christophe Sapin, Journaliste sur Mythe FM, le père Noël vient donner une ultime conférence de presse. Dans un dialogue haletant et survolté entre Christophe, figure du nihilisme contemporain et le Père Noël cette figure incommensurable de la générosité, se dessine une fresque tragi-comique où l'auteure Nadège Prugnard réinvente pour nous l'allégorie de la caverne de Platon.

Un père Noël donc issu de la mythologie grecque et qui  se débat contre ses assassins : l’ultra-consumérisme, la marchandisation des souhaits, une époque où règne désormais la culture du « fric  » et qui ne croit plus en rien.  Mais ce prolo des étoiles, « bâtard de Zeus » comme il se nomme se cabre et éructe contre l’inéluctable : « Je suis le dernier Titan, et je ne veux pas mourir !».

 

 « Dans le public, ce chant homérique, touche à l’inconscient collectif. Claque comme une gifle sur nos mythologies intimes. Un cri carmin, porté par le stentor Jean-Luc Guitton et rehaussé par Pierre Marius Court, qui touche juste, ébranle, interroge. » La Montagne, Julien Bachellerie

 

 EQUIPE ARTISTIQUE 

Texte et Mise en scène Nadège Prugnard/Avec Pierre-Marius Court & Jean-Luc Guitton
Costumes Elisabeth Dordevic/  Peinture : Fabien Harel / Création Musicale : Lux Bas-Fonds (
Clément Peyronnet, Frédéric Leclair et Géraud Bastar) 
Création lumière Jean Louis-Fié

 

Partenaires : Ministère de la Culture et de la Communication / Drac Auvergne, Conseil Régional d’Auvergne, Ville et Théâtre d’Aurillac-Scène Conventionnée,  Avec le soutien de Regards et Mouvement à Pontempeyrat, la  Communauté de Communes Cère et Rance en Carladès, Le Théâtre Béliashe à Aurillac, Théâtre en Action à Moulidars, le CDN  Théâtre des Ilets à Montluçon, Le Guingois à Montluçon et La passerelle à Menat.

La compagnie Magma Performing Théâtre est en convention avec le Ministère de la Culture Drac Auvergne , la Région Auvergne et la communauté de communes  de Cère et Goul en Carladès.

 

 

Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé
Photos Daniel Aimé

Photos Daniel Aimé

"30 minutes d'ivresse poétique" au Théâtre de la Girandole

A l'invitation de Nadège Prugnard et du Théâtre de la Girandole  7 artistes  engagés et rock and roll (auteur(e)s-chanteur et chanteuses ).... seront présents  chaque soir en première partie des spectacles ALCOOL et LE DERNIER TITAN !

 

10 novembre : Marie-Do Fréval / Tentavive(s) de Résistance(s)

 
Provocante et joyeusement délurée, Marie-Do Fréval met en jeu nos résistances et nos impuissances comme les deux versants d’une même médaille. Elle crée 5 personnages qui se succèdent avec la même urgence : une vache, une vieille dame, une incarnation féminine du général de Gaulle, une Marianne de cabaret et une créature inspirée de Niki de Saint-Phalle. Le temps est limité et tous sont interrompus. Ce projet citoyen interroge le sens du monde, questionne les codes de représentation du corps de la femme dans l’espace public, agite nos symboles et provoque l’autre tout en fédérant avec le public autour d’une parole engagée et chaleureuse. Ce spectacle est conçu pour surgir partout dans l’espace public, dans les bars, dans les files d’attente, pendant un vernissage ou... Pour M. Piolat Soleymat dans La Terrasse "Marie-Do Fréval allie textes, chansons, musiques et chorégraphies pour concevoir une joyeuse allégorie des impasses comportementales dans lesquelles se fourvoie l’homme contemporain"

11 novembre : Eugène Durif / Textes inédits

 

12 novembre : Lembe Lokk / Aujourd'hui Ailleurs

Née en Estonie, Lembe LOKK vit et travaille actuellement France. A l’origine de multiples projets expérimentaux et pluridisciplinaires à ses débuts, chanteuse auteur/compositrice, poète publiée et performeuse live, elle possède un univers fort et poétique, rythmé par ses questionnements sur le monde, les décalages, les origines, les chemins à prendre.

et en After le 12 novembre à 21H à L'harmonie :

concert solo de Géraud Bastar !

« 90 minutes d’un show à la Mano Négra, où alterneront des passages oscillant tantôt vers Daniel Darc, parfois Bashung mais toujours pied au plancher. Apôtre d’une chanson française version Motörhead, le prêcheur en chef mérite d’être suivi à la loupe. » Rock and Folk, Août 2013 .

 

17 novembre : Elodie Fourmont / Fleurs-Barbelées (Poésie Punk) 

18 novembre : Mâya Heuse Defay et Quentin Pourchot/ Branlade de Morue

Performance entre poésies et musique électro .Des textes mélancolico-érotique et drôles  des boucles électro d’encéphalo épi-lexique

 

       Rencontre entre une poétesse aux diatribes dyslexiques et un musicien aux tournes envoutantes.Elle : ses mots naviguent avec humour entre rires et murmures, entre poésie, slam, et vague à l’âme.Lui : funambule du son, bricoleur de machines, ses boucles oscillent entre électro, techno, psychédélique, proche de la transe.C’est du texte, de la poésie, de la musique,  à écouter, à danser, à regarder

 

19 novembre : Yas / Poésie brute a cappella

Une armada de textes divers à la main ou en tête, quand on invite Yas en solo , on ne sait jamais très bien ce qui va se passer,,, les textes sont à ses pieds et le choix des mots se fait au fil l’eau vive du moment...Des textes qui traitent de l’infime intimité d’une femme, ou du lien qui nous relie au néant, des combats intérieurs à mener à plusieurs... Une insatiable faim d’amour émane de son flow de mots. Envoûtante, provocatrice et toujours aux limites du surréalisme.

Lembe Lokk, Geraud Bastar, Yas, Marie-Do Fréval, Mâya Heuse Defay, Elodie Fourmont et Eugène DurifLembe Lokk, Geraud Bastar, Yas, Marie-Do Fréval, Mâya Heuse Defay, Elodie Fourmont et Eugène Durif
Lembe Lokk, Geraud Bastar, Yas, Marie-Do Fréval, Mâya Heuse Defay, Elodie Fourmont et Eugène DurifLembe Lokk, Geraud Bastar, Yas, Marie-Do Fréval, Mâya Heuse Defay, Elodie Fourmont et Eugène Durif
Lembe Lokk, Geraud Bastar, Yas, Marie-Do Fréval, Mâya Heuse Defay, Elodie Fourmont et Eugène DurifLembe Lokk, Geraud Bastar, Yas, Marie-Do Fréval, Mâya Heuse Defay, Elodie Fourmont et Eugène Durif
Lembe Lokk, Geraud Bastar, Yas, Marie-Do Fréval, Mâya Heuse Defay, Elodie Fourmont et Eugène DurifLembe Lokk, Geraud Bastar, Yas, Marie-Do Fréval, Mâya Heuse Defay, Elodie Fourmont et Eugène Durif

Lembe Lokk, Geraud Bastar, Yas, Marie-Do Fréval, Mâya Heuse Defay, Elodie Fourmont et Eugène Durif

GERAUD BASTAR EN CONCERT SOLO LE 12 NOVEMBRE 21H A L'HARMONIE A MONTREUIL

 

RETOUR EN IMAGES " PAS-PIEDS IN CALAIS" PERFORMANCE ARTIVISTE DE NADEGE PRUGNARD ET JULIE ROMEUF POUR LA NUIT BLANCHE DE BRUXELLES 1/2 OCTOBRE 2016. 

 

A la veille du démantèlement de la Jungle à Calais, et à partir des messages écrits et récoltés auprès des hommes et femmes  y vivant , Julie Romeuf et Nadège Prugnard sont allées inscrire la marche et les paroles des éxilé(e)s devant la commission et le parlement européen de la ville de Bruxelles ainsi que le nom de celles et ceux qui sont morts à Calais pour avoir voulu trouver la liberté ! Open the Borders !

 

 

« Dis-leur qu’ ici c’est le paradis des touristes et l’enfer des migrants dis-leur qu'ici on vend du vaccin contre le fascisme dis-leur d’aider tout le monde sans distinction merci dis-leur open the border my name is AMI open the border dis-leur please dis-leur stop au génocide au soudan dis- leur que le ciel baise dans un lit violé et que je peux voir les étoiles saigner dis-leur i miss my family and i miss my son dis-leur that i am searching freedom in europe but… dis-leur où est votre démocratie ? dis-leur que je veux une maison dis-leur don't destroy the Jungle please dis-leur we are not terrorist we escaped because of them  dis-leur that we are humans and we need respect  dis-leur we never loose our hope nous ne perdrons jamais notre espoir ....»

 

Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard
Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard

Crédit photo : François Grimonprez (un passant) et Nadège Prugnard

Repost 0
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 14:51

« Dites à l’ennemi que nous ne sommes pas des guerriers du dimanche, notre magnificence et nos dorures sont peut-être toutes crottées à marcher péniblement dans la boue. Et le temps nous a rendus loqueteux, dépenaillés,

mais nous ne fuirons pas, nous continuerons à marcher. »

W.Shakespeare

 

 

 

Dimanche 6 juin 2015 / 17h30 / La Norville (91)

LE CIEL ROUGE N'A PLUS SOIF au Festival De Jour de Nuit

 

Samedi 20 juin 2015 / 14H-16h / Clermont-Ferrand (63)

Participation de Nadège Prugnard aux rencontres de l'AMTA "Musique traditionnelle et cultures de l'oralité". Extraits de PUTAIN DE ROUTE DE CAMPAGNE par Jean-Luc Guitton et Géraud Bastar. http://lafeuilleamta.fr/2015/05/07/rencontres-nationales-des-20-21-juin/

 

Mercredi 24 et Jeudi 25 juin / 18h30 / Aurillac et Thiézac (15)

ZONE LIBRE Théâtre de rue  "Nous les oiseaux" d'après le roman " Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s'annonce" de Lola Lafon par la cie Les Fugaces

 

 

 

//////////////////////////////////////                       //////////////////////////////////                     //////////////////////////////////////

 

LE CIEL ROUGE N'A PLUS SOIF

 

au Festival De Jour De Nuit

Samedi 6 juin 2015 à 17h30 à la Norville - Parc de la Mairie (91)

 

plus d'info sur : http://www.dejourdenuit.fr/

 

Histoire d’une princesse désenchantée, vrai-fausse vierge post-punk qui appelle le grand méchant loup, vrai rocker à voix chaude… Batterie de mots parlés-chantés, effluves à la Tom Waits, cicatrices à vif… le duo joue des codes du conte de fée comme du crash test amoureux. Entre poésie écorchée et énergie rock.

Nadège Prugnard et Géraud Bastar secouent les terres de l’imaginaire de l’enfance et questionnent nos propres mythologies intimes. Ils inventent un conte d’aujourd’hui, un poème amoureux qui mêle théâtre et rock

 

De et par Nadège Prugnard et Géraud Bastar

Lumières : Jean-Louis Fié

Costumes : Marianne Mangonne

Vidéo et regard extérieur : Amanda Rubinstein

Scénographie : Sophie Chandoutis

" Poésie théâtrale, prose de scène débridée. Le verbe impétueux, cru, énumération d’émotions, rimes diaboliques ça fait mouche, ça vous touche au plus profond, ça vous secoue l’intime. L’émoi vous transporte à l’orée de ce qui fait sens. Amour libre de mots, ils nous content une errance rock susurrée par une belle de sensualité ou électrisée par les riffs de guitare. "
ZOOM LA RUE

" Nadège Prugnard et Géraud Bastar avancent ainsi, sur un fil balancé par la tempête sous leur crâne, avec pour balancier d’un côté la douleur, la colère face à tout ce qui nie, qui emprisonne et qui blesse, de l’autre la plénitude d’un amour éblouissant et la liberté passionnée d’une parole sans réserve. Cette parole à deux voix, échevelée, est d’une grande beauté, poésie pure et fulgurante lucidité. Tout du long, chantée ou parlée, criée ou murmurée, elle est le mystérieux sésame et le fil d’Ariane dans le labyrinthe d’un spectacle à couper le souffle, dont on ressort conquis et un peu ivre "
Geneviève Brun, Critique revue Théâtre/public

Le Ciel Rouge n'a plus soif - Photo Matthieu Galleyrant

Le Ciel Rouge n'a plus soif - Photo Matthieu Galleyrant

 

 

//////////////////////////////////////                       //////////////////////////////////                     //////////////////////////////////////

 

 

 

A l'occasion des rencontres organisées par l'AMTA

Musiques Traditionnelles et Cultures de l'oralité

Samedi 20 juin / 14h / Maison de la Culture (Rue Abbé de l'Epée)

 

Table ronde "La Réappropriation", démarche interesthétique et pluridisciplinaire, Animée par Eric Roux (ethnologue, journaliste, auteur, collecteur). Avec : Joan-Frances Tisner, musicien, compositeur, Nadège Prugnard, auteur, dramaturge, comédienne, Christophe Rulhes, anthropologue, musicien-performer.

 

Un happening autour du texte " Putain de route de campagne" de Nadège Prugnard sera donné par Jean-Luc Guitton et Géraud Bastar à l'issue de cette table-ronde.

 

« Putain de Route de campagne » participe d’une écriture de terrain en zone rurale : des enquêtes, interviews, vidéos, photos et témoignages croqués à chaud par l’auteure.Il s’agissait d’écrire et de porter à la scène, la parole, la mémoire et les récits de vie des « incontournables » du Cantal, de ceux qu’on nomme volontiers les « gueules du coin », des profils atypiques qui apparaissent souvent comme garants d’une mémoire, d’un lieu, d’un savoir faire particulier, d’une parole autre.
 

(...) C'est un bout d'humanité taillée dans le roc, des paysages rudes et majestueux de ce pays du bout du monde, enclavé, désertifié, entouré de volcans qui sommeillent. Et c'est une éruption de paroles, de mots oubliés que régurgite une mémoire enfouie sous des couches de lave et de décrets agricoles assassins. Instants de survie, instantanés de vie et de morts saisis au vol (...)
L'HUMANITE, Marie-José Sirach, mars 2011

Photo Daniel Aimé

Photo Daniel Aimé

MAGMA THEÂTRE DANS LE CIEL DE JUIN 2015

 

//////////////////////////////////////                       //////////////////////////////////                     //////////////////////////////////////

 

 

ZONE LIBRE

 

Théâtre de Rue

NOUS LES OISEAUX (Road trip pour un soulèvement poétique)

Adaptation du Roman de Lola Lafon " Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s'annonce"

Par la Cie les Fugaces

http://www.fugaces.com/

 

Magma Performing Théâtre, en collaboration avec la communauté de communes Cère et Goul en Carladès et le dispositif Quartier Langue-vie  à Aurillac vous invite à découvrir à le spectcale " Nous, les oiseaux" par  la cie Les Fugaces.

 

Mercredi 24 juin 2015 / 18h30

à Aurillac, Quartier de Marmiers / Terrain de jeux rue G. Clémenceau

Jeudi 25 juin 2015 / 18h30

à Thiézac/Place de la fontaine

 

« Oui ce qu’on a fait cette nuit-là ne sert à rien. Ne changera rien. Nous aurons seulement posé des mots dans la ville. Des regards passeront un instant à peine, les interrogeant.   Il y aura une pause. Un souffle de questions dans un espace soigneusement rangé de réponses.   Nous ne fûmes que deux mais le résultat nous parut Admirable.» Lola Lafon

 

Deux femmes s'évadent de leurs vies pour partir à la rencontre de leur liberté. Accordéon et trompette en sac à dos, elles vous emmènent dans une aventure sans filet où tout peut leur arriver pourvu qu'elles se mettent face à leurs peurs. Une question posée sur un mur : "Qu'est-ce qu'on fait là?" et c'est l'étincelle qui déclenche l'avalanche de mots qu'ils soient dits, écrits, affichés, chantés, hurlés ou murmurés. Mais une fois au bout du chemin, comment en revenir? Deux comédiennes et deux scénographes au service de la langue de Lola Lafon vous offrent leur adaptation pour la rue du roman  Nous sommes Les oiseaux de la Tempête qui s’annonce. . C'est le road trip d’une amitié puissante qui laisse des traces de peinture et de craie, de mélodies et de cris, comme le souvenir d'une joyeuse révolte.

Narration et poésie se croisent pour conserver la langue du roman et donner du rythme à un parcours urbain. Le principe directeur de ce spectacle déambulatoire à épisodes est de mettre en mouvement le public.

 

Direction artistique, adaptation, mise en scène et jeu :

Laura Dahan et Cécile Le Meignen

Scénographie : Anaïs Blanchard (Collectif Alteréaliste)

Mise en jeu : Kim Aubert (cie Ubürik)

Mise en rue : Christophe Chatelain (Pudding Théâtre)

Costumes et soutien technique : Laure Becquignon

Création musicale et régie son : Corentin Colluste (cie Ubürik)

Chorégraphie : Héloise Desfarges (La Débordante Compagnie)

Techniciens : Manuel Marcos (Collectif Alteréaliste)

et Stéphanie Sacquet (cie Les Armoires Pleines)

Aide à l’écriture : Fred Le Van et Fred Michelet (cie CIA)

 

Nous, les Oiseaux est co-produit par L'Abattoir-CNAR de Chalon-sur-Saône,  l'Atelline,  lieu de fabrique - Cie CIA, l'atelier 231-CNAR de Sotteville-lès-Rouen. Cette création est également soutenue par La région Ile-de-France, Animakt, lieu de fabrique à Saulx-les-Chartreux (91), l'association Curry Vavart en convention avec la Mairie de Paris, et Là où l'herbe est tendre, cie Azimuts.
 

Zone libre, c’est quoi ?

Depuis 2008 , La compagnie Magma Performing Théâtre, propose une fois par mois, dans le département du cantal un moment artistique, festif et engagé intitulé ZONE LIBRE visant à faire connaître les écritures d’aujourd’hui. Ce dispositif est soutenu par la Drac Auvergne , la région Auvergne , Scènes en partage, et la communauté de commune de Cère et Goul.

photos Marie Figuet photos Marie Figuet photos Marie Figuet
photos Marie Figuet photos Marie Figuet photos Marie Figuet
photos Marie Figuet photos Marie Figuet photos Marie Figuet

photos Marie Figuet

Repost 0
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 14:36

 

"Boire en voulant éviter l'ivresse est aussi déshonorant que d'écouter de la musique sacrée en se protégeant contre le sentiment du sublime. L'ivresse ne s'improvise pas. Elle relève de l'art, qui exige don et souci. " Amélie Nothomb

 

 

 

Magma Performing Théâtre vous souhaite une bonne année 2015 !

Rallumons les soleils and Fight on!

 

 

Dans l'ivresse du verbe....

 

15 JANVIER 2015 AU SUBITO A NÎMES / 19H23

Lecture carte blanche à Nadège Prugnard à l’invitation Perrine Griselin et La Poudrière

Contact 06 76 01 46 02

 

22 AU 24 JANVIER A CONFLUENCES A PARIS / 20H30

Alcool, un petit coin de paradis de et par Nadège Prugnard

Réservations indispensables au 01 40 24 16 46 resa@confluences.net

 

30 ET 31 JANVIER A AURILLAC ET VITRAC (15) /19H

Dans le cadre de ses « Zones libres » mensuelles dédiées aux écritures d’aujourd’hui, Magma Performing Théâtre invite la compagnie No tunes International pour sa nouvelle création  « Les gens ne savent plus boire » 

Contact 06 23 83 29 69

 

 

 

 

Alcool, un petit coin de Paradis

De et par Nadège Prugnard  

Du 22 au 24 janvier 2015 à 20H30 à Confluences (75)

Le spectacle sera précédé chaque soir à 20H15 de performances de l’artiste Marie-Do Fréval intitulées « Tentatives de résistance » (http://www.cieboucheabouche.com/)

 

190 boulevard de Charonne 75020 PARIS. Métro Philippe Auguste ou Alexandre Dumas /Réservations: 01 40 24 16 46 / mail: resa@confluences.net

http://www.confluences.net/

 

 

Texte et mise en œuvre Nadège Prugnard

Assistante à la mise en scène Mâya Heuze Defay / Regard extérieur Nouche Jouglet-Marcus et Jean-Luc Guitton / Création musicale Lembe Lokk, Géraud Bastar et Lux Bas-fonds / Création Lumières Jean-Louis Fié / Costumes Marianne Mangone / Photos Daniel Aimé/ Vidéo Bruno In Nocte

 

 

Monologue bifide entre l’alcool et l’écriture

Miroir d’un apéro céleste à la cuite tragique

Elle dit : - Je sais que je ne peux pas boire un verre et m’arrêter !

Je dis : - Je sais que je ne peux pas écrire un vers et m'arrêter !

Dans un coin de mur, miroir déformé de la cité, une femme se cogne au verbe pour trouver sa part d’humanité, retrouver un visage. Entre paroles rageuses et mots accrochés aux étoiles, Fany peau de whisky balance la longue litanie d'une vie écartelée entre les bars, d'une existence fracassée entre le dernier verre du jour et le premier du lendemain…

 

PARTENAIRES : La Ville et le Théâtre d’Aurillac - Scène conventionnée, le Lavoir Moderne Parisien, la Communauté de commune Cère et Goul en Carladès, la Ville de Clermont-Ferrand, le Conseil Général du Puy de Dôme. La compagnie Magma Performing Théâtre est en convention triennale avec le Ministère de la Culture et de la Communication / Drac Auvergne et la Région Auvergne

 

Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé
Photos de Daniel Aimé

Photos de Daniel Aimé

« Performance d'actrice autant que prouesse renouvelée d'écriture, cette dernière création a fait chavirer l'esprit des spectateurs aussi sûrement qu'elle a balayé la salle avec ses lames de fond. (…)On songe au grand « oui » à la vie de Nietzsche, mais aussi à de grands écrivains : Apollinaire et son recueil Alcool éponyme , mais aussi la démesure de Bukowski, la beauté blême d’Au dessous du volcan de Malcolm Lowry, ou encore l’ivresse poétique de Baudelaire, puisée aux sources de l’absinthe (…)La Montagne, Julien Bachellerie

« En un long monologue, « elle lit » les fragments d’une vie cassée, car « si je ne parlais pas, je mettrais un terme à ma vie ». Elle dit « ses maux avec ses mots », bourrée à l’écriture et à l’alcool », c’est poignant (…) Josianne Privat, La Montagne»

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/cantal/aurillac/2014/03/01/le-public-enivre-par-la-derniere-creation-de-nadege-prugnard_1895034.html

Vidéo Bruno In Nocte

ZONE LIBRE

Evénement artistique mensuel dédié aux écritures d’aujourd’hui

 

Les Gens ne savent plus boire !

Par la Cie No Tunes International

 

Le 30 janvier à 19H à LA JAVA DES PALUCHES

9 place Saint Géraud 15000 Aurillac /Tel 04 71 62 38 54

Le 31 Janvier à 19H au bar LE TROMP L’ŒIL

Le Bourg 15220 Vitrac / Tel 04 63 22 27 07 /

possibilité de restauration sur place

 

Auteurs : Fabrice Watelet, Bernard Llopis, Doreen Vasseur.

Mise en scène : Doreen Vasseur

Acteurs : Fabrice Watelet & Bernard Llopis

 

Deux serveurs qui racontent des histoires qui ne finissent jamais. Deux serveurs dans un bar quoi de plus « normal » sauf que ces deux-là ne servent pas, ne servent plus, ne servent à rien.

 

Mon lieu de prédilection : le bar, l’estaminet, le café, le bistrot, le troquet…Le bar est un lieu ouvert, à flux continu, et au vide aussi. Le bar est un lieu de représentation. La force de ce lieu tient à son usage, à ce principe d’une convocation non convoquée, et à l’envie de me confronter à cette gestion particulière des consommateurs du zinc, dont je pense qu’ils s’apparentent à la rue et aux règles de fonctionnement du théâtre en espace public.” Fabrice Watelet

Janvier 2015 :Magma Théâtre dans l'ivresse du verbe

La compagnie Magma Performing Théâtre, associée à la Ville et au Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée, a mis en place de 2008 à 2014, une fois par mois, un dispositif artistique, festif et engagé intitulé « ZONE LIBRE» visant à faire connaître les écritures d’aujourd’hui. Fortes de leurs succès, les ZONES LIBRES de Magma Théâtre, dirigé par Nadège Prugnard, s’inventent dans tout le département du cantal en 2014-2016, avec le soutien de la DRAC Auvergne, de la région Auvergne et de partenariats avec les Communautés de Communes du réseau Scènes en partage.

ZONE LIBRE C’EST QUOI ? Faire connaitre les auteur(e)s et artistes de demain, sortir le théâtre du théâtre pour le porter au plus près des gens, dans des lieux de passage, des carrefours de vie, des cafés, la rue, la campagne… Un besoin permanent de repenser le théâtre, son mode de production, son rapport aux spectateurs, un besoin de concentration au sens de « rester concentré » sur un théâtre de proximité, de maintenant, proche de nous, une aventure qui se fabrique autant avec les artistes qu’avec les spectateurs. Sous forme de lectures musicales, performances, commandos poétiques, assemblées, expo, films, putschs rock‘n’roll et autres « épluchages du réel » nous mettons en place un programme original et engagé… Une manière festive de mettre en commun une « zone libre » mais inquiète : « Comment remonter le col à cet univers cassé, et créer ensemble de nouveaux possibles ? » Il s’agit de changer les points de vue, de « déranger » l’ordre établi, les normes culturelles, d’offrir une alternative, un sens nouveau. Il s’agit aussi de s’adresser différemment aux spectateurs, à tous les spectateurs, de donner accès à tous à la création, à l’écriture contemporaine. Il s’agit encore de donner un espace d’expression, de visibilité à des artistes innovants, souvent à la marge des réseaux institutionnels, en donnant à voir et à entendre des créateurs d’aujourd’hui.

LES ZONES LIBRES 2008-2014
AVEC LES ARTISTES : AMADOU GAYE, DAN’O’SONIC, EUGENE DURIF ET PIERRE-JULES BILLON, MARIE-DO FREVAL, SHEIN B, SABINE REVILLET, PATRICK FOULHOUX, GAEL GUILLET, PIERRE MEUNIER , ERIC LAREINE ET PASCAL MAUPEU, JEAN-LUC GUITTON ET PIERRE-MARIUS COURT, HEIDI BROUZENG ET BERENGERE MAXIMIN, SLY DE BRUIX, JAY, JEAN-LUC RAHARIMANANA, LES PERMALOSOS, NOUCHE JOUGLET-MARCUS, BRUNO IN NOCTE, RACHEL DUFOUR, FRED SERAGER, FRED LEFAHLER, FRANCOIS FABRE, PASCALINE HERVEET ET CHANTAL MORTE, LES CHEMINEAUX DE LA LUNE, BELAID BOUDELLAL ET ROSE-MARY D’OROS, YAS AND THE LIGHTMOTIV, THEATRE MOLOTOF, ASSOCIATION L’ESPOIR ET LE THEATRE DU CRI, ANNYCROCH’S, CHRISTINE THIBAUT, THERESE BOSC, C’EST TES CRIS, NADEGE PRUGNARD, GERAUD BASTAR, CLAUDIA MORAND, ECKARDT MOMBER, BARNABE PERROTEY, ELSA CARAYON, MAGALI DE JONKHEERE, SYLVESTRE GENIAUX, JOCELYN BONNERAVE ET OLIVIER LETE, ZISSIS THE BEAST

https://www.facebook.com/zoneslibres?fref=ts

Repost 0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 20:03

 

  • Vendredi 31 octobre 2014 à 20h / Cie Résonnance (Paris) metro porte deRendez-vous novembre-décembre 2014 avec Magma Théâtre et Nadège Prugnard Clignancourt /Poètes en résonnance : lectures avec Nadège Prugnard et Lionel Ray et le musicien Gaël Ascal

 

  • Du 3 au 9 novembre Quartier-langue vie à Aurillac 

« La grande aspiration » par Pschitt-Ménage avec Marie-Do Fréval et Nadège Prugnard // Performances street-balai dans les quartiers de Marmiers et Canteloube à Aurillac

- Jeudi 7 novembre de 20h à 22h au Foyer des jeunes travailleurs d’Aurillac : Atelier d’écriture ouvert à toutes et tous

- Vendredi 8 novembre à 18h au PMU de Marmiers : « LA GRANDE ASPIRATION »  / speed texting : Soirée dépoussiérante avec l'équipe de Pschitt-Ménage (speed texting , confidences de balayettes , et petites vidanges ) et avec la présence quotidienne de Radio Jordanne pour " Comptoir des Vivants " !

 

  • Vendredi 14 novembre à 20h30 / La Passerelle à Pont de Menat (63)

Le ciel rouge n’a plus soif de et par Nadège Prugnard et Géraud Bastar

 

  • Samedi 15 novembre  et 13 décembre / Blesles

Atelier d' interprétation -lecture des oeuvres de Nadège Prugnard avec le collectif La voix vive dans le cadre d’une résidence de l'auteure à Blesles

 

  • Du 27 novembre au 2 décembre

En création autour du projet Penthésilée d’après Heinrich von Kleist, mis en scène par Catherine Boskowitz

 

  • Samedi 6 décembre / La Barrière à Blesle

Le ciel rouge n’a plus soif de et par Nadège Prugnard et Géraud Bastar

 

  • Jeudi 11 décembre / Café-lecture La Clef à Brioude

Suzanne takes you Down de et par Nadège Prugnard

 

  • Lundi 15 décembre / Aurillac

Zone Libre  " ARGENCRATIE" avec la cie Permaloso

 

  • Du 19 au 21 décembre / Paris ( à L'Olympic Café , le Pipi- caca et La Parole Errante à Montreuil )

M.A.M.A.E de Nadège Prugnard avec Lembe Lokk, Veronika Faure, Marie-Do Fréval, Sophie Million, Juliette Uebersfeld et Tessa Volkine.

 

 

Le ciel rouge n’a plus soif 

De et par Nadège Prugnard et Géraud Bastar

https://www.youtube.com/watch?v=o-4ZI9EIu6I

 

Lumières : Jean-Louis Fié / Costumes : Marianne Mangone / Vidéo et regard extérieur : Amanda Rubinstein / Scénographie : Sophie Chandoutis  

 

14 Novembre à 20H30 à LA PASSERELLE, Pont de Menat (63)

http://lapasserelle63.wordpress.com/

6 Décembre à 21h à La Barrière à Blesle (43)

http://www.paysdeblesle.fr/

 

Une histoire d’amour Histoire d’une princesse désenchantée, vraie-fausse vierge post-punk qui appelle le grand méchant loup, vrai rocker à voix chaude… Le duo joue des codes du conte de fée comme du crash test amoureux. Entre poésie écorchée et énergie rock, Nadège Prugnard et Géraud Bastar secouent les terres de l’imaginaire de l’enfance et questionnent nos propres mythologies intimes. Ils inventent un conte d’aujourd’hui, un poème amoureux qui mêle théâtre et rock.

 

Soutiens dans le cadre des conventions triennales de la Cie Magma Performing Théâtre : Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne, Conseil régional d’Auvergne,  Autres partenaires : Seize alliés production ,Ville de Clermont-Fd (63), Le Guingois scène de musiques actuelles à Montluçon (03), Festival Hibernarock (15) , Espace Périphérique (Ville de Paris - Parc de la Villette), LE TRANSFO – agence de développement culturel en Auvergne dans le cadre de l’événement « théâtre et rock écriture ».

 

« (...) Le verbe impétueux, cru, énumération d’émotions, rimes diaboliques ça fait mouche, ça vous touche au plus profond, ça vous secoue l’intime. Concert-théâtre à vivre de nuit à l’heure où tout peut être dit, au son fort rock qui pulse et vous submerge longtemps. Un conte, une véritable écriture théâtrale. Ce genre littéraire est revisité et magnifié par une mise en son et une écriture contemporaine, novatrice. Du grand texte théâtral. » ZOOM LA RUE, mars 2014


« Dans ce conte glam'rock, il y a bien une princesse et il y a bien un grand méchant loup. Sauf que la princesse est fringuée comme une nana qui aurait trop bu des Mojitos de Jérémy au Little soba et le grand méchant loup a enfilé un perfecto. Des personnages rock, punk, ceux qui ont aussi l'âge du crédit de la maison a remboursé, les études des mômes et les pensions alimentaires à payer, mais qui pourtant interrogent une société dans sa capacité à se lever, s'indigner, exister. Sur des rifs qui rappellent le duo Serge Teyssot-Gay et Marc Sens de Zone-Libre, Nadège Prugnard n'aurait elle rien à envier à Casey. Sa parole, c'est sa voix et sa voix c'est son âme, celle d'une femme, dont le cœur bat et le poing ne se baisse pas. De la résistance à l'état pur face à l'ennui de voir les choses se faire dans notre société sans rien dire. Alors bien sûr c'est pas divertissant-tissant, quoiqu'au début il y a un masque de loup, mais bon sang que ça réveille ! Ca réveille quoi ? Le chant des possibles, tu connais ? » Le petit Bulletin , Grégory Bonnefont


« Nadège Prugnard et Géraud Bastar avancent ainsi, sur un fil balancé par la tempête sous leur crâne, avec pour balancier d’un côté la douleur, la colère face à tout ce qui nie, qui emprisonne et qui blesse, de l’autre la plénitude d’un amour éblouissant et la liberté passionnée d’une parole sans réserve. Cette parole à deux voix, échevelée, est d’une grande beauté, poésie pure et fulgurante lucidité. Tout du long, chantée ou parlée, criée ou murmurée, elle est le mystérieux sésame et le fil d’Ariane dans le labyrinthe d’un spectacle à couper le souffle, dont on ressort conquis et un peu ivre ». Geneviève Brun, Théâtre public

https://www.youtube.com/watch?v=o-4ZI9EIu6I

Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....
Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....

Photos Christophe Beaussart, Marie Ladvie, Mathieu Galeyrant ....

SUZANNE TAKES YOU DOWN

Lecture- spectacle De et par Nadège Prugnard

 

11 Décembre à 20h à la Clef à Brioudes (43)

http://www.cafelecturebrioude.fr/

 

Un texte nourri de témoignages de 39-45 récoltés en région Auvergne pour dire la resistance, inaliénable.

Suzanne nom de code "takes you down" actrice fusillée sur scène le 16 novembre 1943 à Vichy hante le théâtre pour dire son histoire, pour redire l'endroit de sa propre mort et à travers elle convoquer cette période noire qu'a été la guerre de 39/45.  Son corps a été avili, broyé par les nervis du IIIème Reich, mais l’actrice, engagée dans la resistance pour le renseignement, putain de la Wehrmacht, reste debout un poeme en main, texte nu, abattoir à ciel ouvert, inventaires de noms, fil rouge d'une pulsation obsédante et organique…

 

Partenaires : La Comédie – Scène Nationale de Clermont-Ferrand pour «  A suivre » , la Compagnie D.F. dans le cadre des chantiers « Mer forte à agitée », la Ville d’Aurillac – Théâtre d’Aurillac - Scène Conventionnée, le réseau Scènes en partage - Conseil Général du Cantal.

 

A prendre comme un bloc, l’engagement total de Nadège Prugnard, qui se heurte à l’indicible, yeux endeuillés de noir, qui crie et pleure ce texte et cette révolte sans reprendre son souffle. Les mots s’abiment et souffrent comme les corps humiliés sous les coups, évoquent les larmes, la sueur, la merde, la terre, la peur, haïssent et demandent justice, et aiment comme l’amour éperdu, sans retour, des amants arrachés l'un à l'autre par l’Histoire.
Guy Degeorges - Un soir ou un autre

Fleur rouge toujours étincelante oranant sa chevelure-vanille, Suzanne promène sesd derniers mots au parfum de lendemains sur l’odeur infecte des charniers. Elle hurle l’indifference du ciel, de la lumière, des oiseaux, quand l’abomination galope toujours et que la liberté se fait catin des jougs. Un refrain d’ultime voyage, que rythment, alors que tombent les feuillets, la langue des bourreaux et la poésie de la beauté fragile, à jamais insoumise.
Julien Bachellerie - La Montagne

Flux de sang , flot incandescent , mots de violence qui enventrent la petite histoire , exhument la foule des corps martyrisés, héros oubliés d’une innombrable armée de nombres trop anonymes pour être autre chose qu’une odieuse et dérisoire comptabilité . La comédienne donne à cette tragédie au parfum de mort , les accents d’un oratorio sacré.
Roland Duclos , La Montagne

Pohtos Thibault Feuillade Pohtos Thibault Feuillade
Pohtos Thibault Feuillade Pohtos Thibault Feuillade

Pohtos Thibault Feuillade

ZONE LIBRE 

ARGENCRATIE par les Permalosos

http://les-permaloso.blogspot.fr/p/argencratie_9959.html

 

Lundi 15 décembre à 19h

à l'Espce Tivoli Foyer des Jeunes Travailleurs à Aurillac

 

La crise financière, leitmotiv de début de siècle, n'est pas le produit d'une fatalité, mais d'une ignorance partagée, n’est-elle pas la crise du capitalisme même ?

Depuis un an nous travaillons à décortiquer la question économique.  Nous nous sommes amusés à tordre la langue des VIP de l'expertise, et avons portés une oreille attentive aux voix discordantes. Nous avons tenté une écriture propre à cette histoire, l'histoire singulièrement tragicomique de l’enchaînement des faits et gestes de la finance aux commandes mondiales.

Que reste-t-il dès lors au politique ?

Que devient le corps social ?

Comment peut-on encore travailler, comment le travail nous fait-il, nous travaille t’il ?

Travaillés par l’argent, que devient notre perception du temps et de la réalité ?

Nous n’avons tenté aucune réponse, mais interrogé un système et ce que deviennent les corps quand ils sont impliqués dans la question du mercantilisme fait système ; ce peut être simple et complexe, monstrueux, voir incompréhensible mais c’est à rire et à pleurer tant la bêtise qui gouverne et s’octroie le monde est crasse.

 

M.A.M.A.E

Meurtre Artistique Munitions Action Explosion

De Nadège Prugnard

Mise en scène Marie-Do Fréval et Nadège Prugnard

Avec Véronika Faure, Marie-Do Fréval, Lembe Lokk, Sophie Millon, Juliette Uebersfeld et Tessa Volkine .

 

19 Décembre à 20h au Lavoir Moderne Parisien

Rue Léon 75018 / métro Château rouge

20 Décembre à 20h au Pipi Caca

28 bd Bonne Nouvelle / métro Grand Bd

21 Décembre La Parole Errante

à Montreuil

 

Six actrices « s’explosent » face au public. Une mort publique et théâtrale. Elles en ont gros sur le cœur et ça déborde dur. 6 demandes d’amour urgentes violentes. Parole en arme... Et ça fait méchamment mal, même si l’humour est là ! Un texte provocateur et jouissif. Rapide et violent. Parole rythmique. Techno langagière. Une performance « Parlante ». Éclats. Fulgurances. Un texte boomerang, de la vitesse du message sans accusé de réception. M.A.M.A.E nous arrive en pleine face comme une claque esthétique verbale engagée et désespérée

« Six femmes nous font face, six bouches à décorner les bœufs et rudoyer les nœuds. (…) et c’est foudroyant, haletant, magnifiquement rythmé. (…)il est dommage qu’aucun éditeur n’ait songé à publier ce morceau choisi d’écriture incendiaire. « M.A.M.A.E » sera repris cet hiver sur une scène parisienne. Il serait ignoble d’évoquer ce moment de théâtre inqualifiable sans en citer les six impressionnantes femmes protagonistes : Lembe Lokk, Veronika Faure,Marie-Do Fréval, Sophie Million, Juliette Uebersfeld et Tessa Volkine. » RUE 89, Jean-Pierre Thibaudat


"Si M.A.M.A.E était un morceau de jazz, il pourrait être signé Charles Mingus" Guy Degeorges, Un soir ou un autre


"De la haute voltige imprécatoire et déclamatoire réglée comme une inquiétante bombe à retardement. Six anges exterminateurs qui livrent une performance hors norme, monstrueusement convulsive : l’invention d’un grand opéra de la contagion ! Ici, la sculpture du malaise n’est pas une fin en soi mais un début gratte-cul. On est dans l’érotomanie du verbe abrasif, dans cette rare et précieuse vulgarité du désespoir." Roland Duclos, La Montagne

« J'ai découvert l'écriture de Nadège Prugnard, au Lavoir Moderne, il y a deux ans avec "M.A.M.A.E. ", et ensuite dans le même lieu "Women 68", depuis j'en redemande. Une écriture où, entre fusion et effusion, les mots brulent et jaillissent. A son contact les vérités tièdes du raisonnable et des bons sentiments s'évaporent …Une écriture à découvrir de toute urgence » – France Inter –les coups de cœur de Monsieur Guy

Rendez-vous novembre-décembre 2014 avec Magma Théâtre et Nadège Prugnard
Rendez-vous novembre-décembre 2014 avec Magma Théâtre et Nadège PrugnardRendez-vous novembre-décembre 2014 avec Magma Théâtre et Nadège PrugnardRendez-vous novembre-décembre 2014 avec Magma Théâtre et Nadège Prugnard
Repost 0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 13:09

Soirée slam rock

& paroles enragées

 

vendredi 24 octobre à 21h

AU CHAUDRON

Place de l’Eglise 15800 St Jacques des Blats / 06 52 04 24 17

 

samedi 25 octobre à 20h30

A ALTA TERRA

Pradel 15300 Lavigerie / 04 71 20 83 03

 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014

avec Zissis the beast

Après “Yas and the Lighmotiv”, Yas revient avec sa nouvelle formation. Zissis, personnage de la mythologie Beastienne incarne : le féminin et le masculin, la rage et la paix, le sexe et l'abstinence, la folie et la sagesse... à la recherche du cosmos perdu, Yas devient Sandro, Samuel Cajal devient Sandra et Orfo devient Nour… Ils dressent le portrait Psy cas anal et trique de Zissis à coups de bonnes grosses guitares électriques et de "beats" bien gras.

et en première partie spoken word Une performance dans l’esprit “Zone Libre”, mêlant hip-hop oral, harangue de rue, poésie éruptive avec les slammeurs politiquement incorrects Willygex, Ju Topiz, Sègzprime, Maya Heuse-Defay et la guitare de Franck Mouninoux

ZISSIS THE BEAST @ VIR'VOLT FESTIVAL

La compagnie Magma Performing Théâtre, associée à la Ville et au Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée, a mis en place de 2008 à 2014, une fois par mois, un dispositif artistique, festif et engagé intitulé « ZONE LIBRE » visant à faire connaître les écritures d’aujourd’hui. Fortes de leurs succès, les ZONES LIBRES de Magma Théâtre, dirigé par Nadège Prugnard, s’inventeront sur tout le département du cantal en 2014-2016, avec le soutien de la DRAC Auvergne, de la région Auvergne et de partenariats avec les Communautés de Communes du réseau Scènes en partage.

ZONE LIBRE C’EST QUOI ?

Faire connaitre les auteur(e)s et artistes de demain, sortir le théâtre du théâtre pour le porter au plus près des gens, dans des lieux de passage, des carrefours de vie, des cafés, la rue, la campagne… Un besoin permanent de repenser le théâtre, son mode de production, son rapport aux spectateurs, un besoin de concentration au sens de « rester concentré » sur un théâtre de proximité, de maintenant, proche de nous, une aventure qui se fabrique autant avec les artistes qu’avec les spectateurs. Sous forme de lectures musicales, performances, commandos poétiques, assemblées, expo, films, putschs rock‘n’roll et autres « épluchages du réel » nous mettons en place un programme original et engagé… Une manière festive de mettre en commun une « zone libre » mais inquiète : «Comment remonter le col à cet univers cassé, et créer ensemble de nouveaux possibles ?» .

Il s’agit de changer les points de vue, de « déranger » l’ordre établi, les normes culturelles, d’offrir une alternative, un sens nouveau.

Il s’agit aussi de s’adresser différemment aux spectateurs, à tous les spectateurs, de donner accès à tous à la création, à l’écriture contemporaine.

Il s’agit encore de donner un espace d’expression, de visibilité à des artistes innovants, souvent à la marge des réseaux institutionnels, en donnant à voir et à entendre des créateurs d’aujourd’hui.

ILS ONT FAIT "ZONE LIBRE" depuis 2008 :

AMADOU GAYE, DAN’O’SONIC, EUGENE DURIF ET PIERRE-JULES BILLON, MARIE-DO FREVAL, SHEIN B, SABINE REVILLET, PATRICK FOULHOUX, GAEL GUILLET, PIERRE MEUNIER , ERIC LAREINE ET PASCAL MAUPEU, JEAN-LUC GUITTON ET PIERRE-MARIUS COURT, HEIDI BROUZENG ET BERENGERE MAXIMIN, SLY DE BRUIX, JAY, JEAN-LUC RAHARIMANANA, LES PERMALOSOS, NOUCHE JOUGLET-MARCUS, BRUNO IN NOCTE, RACHEL DUFOUR, FRED SERAGER, FRED LEFAHLER, FRANCOIS FABRE, PASCALINE HERVEET ET CHANTAL MORTE, LES CHEMINEAUX DE LA LUNE, BELAID BOUDELLAL ET ROSE-MARY D’OROS, YAS AND THE LIGHTMOTIV, THEATRE MOLOTOF, ASSOCIATION L’ESPOIR ET LE THEATRE DU CRI, ANNYCROCH’S, CHRISTINE THIBAUT, THERESE BOSC, C’EST TES CRIS, NADEGE PRUGNARD, GERAUD BASTAR, CLAUDIA MORAND, ECKARDT MOMBER, BARNABE PERROTEY, ELSA CARAYON, MAGALI DE JONKHEERE, SYLVESTRE GENIAUX, JOCELYN BONNERAVE ET OLIVIER LETE

 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
 Slam-rock et paroles enragées 24 et 25 octobre 2014
Repost 0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 12:05

« La liberté et le punk chez Nadège Prugnard c’est sacré. Mais l’amour aussi. Et ça doit se faire lentement, avec du rouge, même après la mort, parce que ça doit rester immortel. Et ça doit se faire comme un cri à la liberté. » Danielle Krupa

 

Un cri à la liberté !

Retour presse et images autour des textes de Nadège Prugnard et des actions « artivistes » de la compagnie Magma Performing Théâtre cet été 2014 avec MAMAE, Le ciel rouge n’a plus soif, Les Invisibles et Les Pendus (par la cie Kumulus au festival d'Avignon)

 

 

En septembre : A l’invitation de la Fai-Ar, formation avancée et itinérante des arts de la rue, Dominique Cier, Frédéric Michelet et Nadège Prugnard  étaient en immersion à la Chartreuse jusqu’au 19 septembre, aux côtés des apprentis de la 5ème promotion de la Fai-Ar pour le module  " DE L’ÉCRITURE À LA PARTITION La dramaturgie dans l'espace public" http://www.faiar.org/

27 septembre / Alcool, un petit coin de Paradis de et par Nadège Prugnard à 18H à Vailhac dans le cadre de l’Evénement Culture à la Ferme co-organisé par La Clef (Café lecture) à Brioudes http://culturealaferme.wordpress.com/2014/09/18/marche-paysan-et-lectures-theatralisees-a-vailhac-le-27-septembre/

A venir en octobre-novembre 

Zone libre 24 et 25 octobre, reprise des actions « Quartier Langue-vie » à Aurillac, actions d’écriture dans l’espace public et résidence d’artiste de Nadège Prugnard en Haute-Loire et Communauté de commune de Cère et goule en Carladès (15), reprise aussi des spectacles Alcool, M.A.M.A.E, et le ciel rouge n’a plus soif ( des infos tout bientôt)

 

Les textes de Nadège Prugnard

On en parle !

Revue presse été 2014 !

 

QUELQUES EXTRAITS

M.A.M.A.E
« Six femmes nous font face, six bouches à décorner les bœufs et rudoyer les nœuds. (…) et c’est foudroyant, haletant, magnifiquement rythmé. (…)il est dommage qu’aucun éditeur n’ait songé à publier ce morceau choisi d’écriture incendiaire. « M.A.M.A.E » sera repris cet hiver sur une scène parisienne. Il serait ignoble d’évoquer ce moment de théâtre inqualifiable sans en citer les six impressionnantes femmes protagonistes : Lembe Lokk, Veronika Faure,Marie-Do Fréval, Sophie Million, Juliette Uebersfeld et Tessa Volkine. » RUE 89, Jean-Pierre Thibaudat

LE CIEL ROUGE N’A PLUS SOIF
« L’histoire de deux être éperdus l’un de l’autre. Le son rauque, chaud, dévorant d’amour la belle princesse séduisante. Un conte, une véritable écriture théâtrale. Ce genre littéraire est revisité et magnifié par une mise en son et une écriture contemporaine, novatrice. Du grand texte théâtral. » ZOOM LA RUE

« Un conte désanchanté, mêlant théâtre et concert. Surprenant, poétique et énergique. Un résultat « pétaradant » » La Montagne

LES PENDUS
« L’écriture de Nadège Prugnard valorise chacun d’eux, comme une partition symphonique donne la parole à des instruments différents. Là se situe l’enjeu de son écriture. Et tout cela mis ensemble devient grandiose, charriant de la vitupération, de l’humour conspuant, de la sensibilité à fleur de sens, de l’ironie vénéneuse. (…)Le spectacle est fort. Il est sans concession. Il refuse les poncifs de la soumission, de la commercialisation démagogique, du ronronnement culturel. Il est foutrement tonique. » RUE DU THEATRE ,Michel Voiturier

« C’est provocateur, c’est brutal, c’est violent. Et pourtant c’est romantique. La liberté et le punk chez Nadège Prugnard c’est sacré. Mais l’amour aussi. Et ça doit se faire lentement, avec du rouge, même après la mort, parce que ça doit rester immortel. Et ça doit se faire comme un cri à la liberté. Corps raidis mais libres de parler (…) Entre Pussy Riot pour le côté Punk Rock Révolté et Charles Baudelaire pour son hymne au romantisme symbolique, la langue Bompard/Prugnard est née. Interprétée par des comédiens intenses, habités. » VIVANT MAG, Danielle Krupa

« Barthélemy Bompard en a eu l'idée et a demandé à Nadège Prugnard d'écrire le texte. Le résultat de ce partenariat est formidable. » LA PROVENCE, Claude Bretagnolle

« Cette pièce fait l’effet d’un véritable coup de poing, comme un cri à toutes les injustices. » Le Bruit du Off, Pierre Salles

http://www.fichier-pdf.fr/2014/09/29/textes-nadege-prugnard-revue-de-presse-ete-2014/

 

POUR VOUS PROCURER LE TEXTE LES PENDUS (Edition de l’Entretemps), vous pouvez le commander dans toutes les librairies ou en ligne sur http://www.lekti-ecriture.com/editeurs/spip.php?page=recherche&recherche=les+pendus

 

Retour en Images M.A.M.A.E au Festival d’Aurillac !!!

Avec Lembe Lokk, Veronika Faure,Marie-Do Fréval, Sophie Million, Juliette Uebersfeld et Tessa Volkine.Lumières :Jean-Lou Fié Son :Géraud Bastar et Léandre Simioni /Technique et accompagnement artistique: Paul, Nicolas Groslier, Marie Ladvie, Nicolas Leperc,Amandine Lavialle et Maya Heuze Defay

 ( Photos de Marie Ladvie)

M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie
M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie

M.A.M.A.E de Nadège Prugnard / Avec Lembe Lokk, Tessa Volkine, Marie-Do Fréval, Juliette Uebersfeld, Véronika Faure et Sophie Millon place de l'Hôtel de Ville et Enclos Bideau Festival d'Aurillac 2014 photos Marie Ladvie

Action  !

LES INVISIBLES

vers l’égalité Homme-Femmes dans les arts et la culture

Retour en images

Place de l’Hôtel de Ville au Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac 2014

 

( Photos de Marie Ladvie)/ Cet événement est organisé par le mouvement HF Auvergne, la compagnie Magma Performing Théâtre et avec le soutien de la SACD, la Région Auvergne, le Festival international de Théâtre de rue d’Aurillac et le Foyer des Jeunes travailleurs à Aurillac.

 

Avec la participation de 

YANNE ABBAD (YAS), CHLOE BEGOU, THERESE BOSC, ELSA CARAYON, LAURA DAHAN, LEA DANT, PERINE FAIVRE, VERONIKA FAURE, ELODIE FOURMONT (LO), MARIE-DO FREVAL, EMILIE GANDOIS, PERRINE GRISELIN, MAYA HEUSE-DEFAY, PASCALINE HERVEET, SANDRINE JULIEN, CECILE LE MEIGNEN, CAROLINE LEMIGNARD, LEMBE LOKK, ELODIE MEISSONNIER, SOPHIE MILLON, NADEGE PRUGNARD, RENATA SCANT, FADWA SOULEIMANE, JULIETTE UEBERSFELD, TESSA VOLKINE…

 

Merci à

CATY AVRAM, FATMA NAQUIB, Le Collectif C’EST TES CRIS , CHARLOTTE GRANGER, CAROLE THIBAUT, LA FEDE DES ARTS DE LA RUE

Accompagnement technique et artistique : JEAN LOU FIE, GERAUD BASTAR, CHARLES GOURLIER, LEANDRE SIMIONI, PAUL ET PAUL, YANN PRUGNARD, NICOLAS GROSLIER, MARIE LADVIE, YANNICK ANTOINE, AMANDINE LAVIALLE, MYRIAM, NICOLAS LEPERCQ, ANTOINE LE MENESTREL et bien d’autres encore pour leur soutien …on ne lâche rien ! Ca ne fait que commencer ....!

 

POURQUOI LES INVISIBLES ?

PARCE QUE :

84 % des théâtres co-financés par l’Etat sont dirigés par des hommes

89 % des institutions musicales sont dirigées par des hommes

97 % des musiques que nous entendons dans nos institutions ont été composées par des hommes

94 % des orchestres sont dirigés par des hommes

85 % des textes que nous entendons ont été écrits par des hommes

78 % des spectacles que nous voyons ont été mis en scène par des hommes

57 % des spectacles que nous voyons sont chorégraphiés par des hommes

86 % des établissements d’enseignement artistique sont dirigés par des hommes

(Chiffres tirés du rapport de Reine Prat commandé par le Ministère de la Culture et de la communication de mai 2006, op.cit., et de mai 2009 « Mission pour

l’égalité h/f – rapport d’étape n°2 : De l’interdit à l’empêchement ». PS : le nombre de spectacles de femmes programmées dans les CDN passe de 34% pour

la saison 2011/2012 à 19% en 2013/2014, dans les théâtres nationaux leur nombre chute de 19% à 15% etc etc … )

 

« Des chiffres chocs. Des chiffres qui font mal. Indignes ! Injustes qui hurlent d’eux-mêmes ! Mise en ob(scène) des femmes artistes qui inventent la pensée et la poésie du monde d’aujourd’hui ! Colère oui colère et stupéfaction, car on ne peut que s’indigner du fait que les créations portées par des femmes soient aussi peu visibles sur les scènes de spectacle de notre époque. L’art n’est pas de genre masculin,  l’art est métaphysique , l’art est de genre Humain. Alors quoi cet « Art », ce "machin" qu’on nous brandit et nous impose aujourd’hui ? Comment les oeuvres artistiques qui sont présentées peuvent-elles parler du monde, si les femmes, qui sont plus de la moitié de la population française, sont autant censurées, dé-représentées, interdites ? Car oui ces chiffres témoignent d’inégalités invraisemblables mais surtout soulèvent aujourd'hui un vrai problème de démocratie. L’égalité est une loi et cette loi n’est pas appliquée en droit et fait. «On cache les femmes pour maintenir Dieu en vie » explique le philosophe Alain Badiou. Noir sur nos spectacles. Stop ! Il suffit ! Corne dur fait talon ! Coups de pieds aux dindons ! Nos infrarouges sont allumés, nos questions vives, nos stylos gonflés, les cadavres sortis des pieds, le talent qui claironne aussi fort qu’un homme et la voix de Frida Khalo avec nous levée : « Debout mes soeurs aux seins de jade ! Debout femmes-serpents aux jupes-serpents ! Debout mes soeurs aux langues de corail !Aux déchirures d’émeraudes et de poivre ! Allons chercher des fleurs qui s’étendent et se déploient ! » Nadège Prugnard,

 

HF http://www.mouvement-hf.org/

 

 

 

"(...)je n’ai jamais autant apprécié d’être une FEMME car je ne sens pas la Guerre en moi, elle n’y a aucune légitimité, bien qu’elle soit partout ; qu’elle me consterne ! Ainsi que mon incompétence à la stopper, ni les mots ni l’art ni l’éthique ni les actes ni ni ni… n’ont d’influence ? Rien ne la freine ; guerres locales ou internationales… « Chacun » a toujours une bonne raison d’accepter, de négocier, de trans-acter avec les criminels, argent /emplois/représailles/alliances. Les mamelles me trahissent comme la république, la démocratie, le Moyen-Orient …les révoltes perdues…les impuissances répétées , je ne lâcherai rien . Mon choix avec les arts de la rue et dans ma rue intérieure, c’est d’être ensembles: Homme Femme/ Femme Homme, de me débattre avec vous contre les inégalités, les injustices de tout ordre, cautionnées par ceux qui préservent un pouvoir bipolaire. Ici dans des lieux comme Aurillac et d’autres lieux vivants de culture, on échange expérimente, on acte on théorise, car après 40 ans de résistance, on ne peut pas régresser… Et bientôt…quand il sera naturel de partager les espaces publics avec tous, de créer, de prendre la parole, de driver, de vivre à pleine voies pour les minorités ; il sera inutile de monter dans les tours n’est ce pas ? Nous travailleuses-travailleurs de l’art et de la culture, aux professions spécifiques, nous ne sommes pas du Genre à nous faire diviser n’est-ce pas ? La survie ne nous suffira pas. Bon Festival à vous tous ! Aux compagnies In, Off, aux indépendantes, aux cies clandestines..."

Caty Avram / Générik Vapeur

Spéciale dédicace à Nadège Prugnard pour : réenchanter le quotidien
À Jean Marie Songy pour l’exaltation de l’imaginaire et l’extraordinaire des jours avec Eclat. À Pierre Berthelot pour nos 30 ans d’ « aventures » collégiales.

http://www.fichier-pdf.fr/2014/09/29/invisibles-bio-n-b-def/

LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac
LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac

LES INVISIBLES, Vers la l'égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture /Festival international de Théâtre de rue d'Aurillac

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Magma Performing Theatre
  • Le blog de Magma Performing Theatre
  • : Ce blog se propose de donner à voir à entendre ou à vivre l'actualité de nadège Prugnard - auteure, metteur en scène et comédienne, et informer des spectacles, créations, chantiers et évènements artistiques produits par ou avec Magma Performing Théâtre.
  • Contact

Profil

  • Magma Performing Theatre
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.

Recherche