Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 14:00

Nadège Prugnard présente  "No Border" (Ecriture en cours)

Mise en lecture : Guy Alloucherie 

 

11 Juillet 2017 - 11h à La Chartreuse Villeneuve-Lès-Avignon

Dans le cadre du cycle " Un jour, un auteur" pour les 44ème Rencontres d'été de la Chartreuse à Villeneuve-Lès-Avignon

 

NO BORDER  est un projet initié par la compagnie Hendrick Van Der Zee, dirigée par Guy Alloucherie, texte de Nadège Prugnard.


 "NO BORDER est un texte inspiré d’un travail d’écriture de terrain que j’ai mené pendant deux ans à arpenter la « Jungle » de Calais à la rencontre des exilé(e)s hommes et femmes qui fuient la guerre et la dictature dans leurs pays et qui espèrent trouver asile en Europe.  NO BORDER est un « poème » ininterrompu, pensé pour 1 ou 15 ou X (acteurs chanteurs danseurs et circassiens), un monologue pluriel et haletant imaginé comme la flamme fragile que se passe de main en main les coureurs de marathon. Il n’y a pas « d’histoire » à proprement parler, NO BORDER c’est une sorte de tour de Babel, un édifice d’âmes multiples qui s’inscrit dans l’écriture comme un impétueux torrent, comme une vague qui submerge, c’est une lutte âme à âme qui parle du combat du vouloir vivre de celles et ceux qui franchissent les océans les murs les frontières au péril de leurs vies et que je tente de construire en miroir avec nos propres migrations intimes, nos propres errances et questionnements sur la question des moteurs de la violence d’aujourd’hui, de la « déshumanisation » , du sens de la communauté et de l’état de notre démocratie.  NO BORDER, c’est une odyssée faite de milles voix, mille espoirs inassouvis, mille révoltes inconsolables, c’est aussi en filigrane l’histoire de ma propre traversée à arpenter sans relâche le ghetto calaisien nommé « Jungle » à la rencontre des exilé(e)s au bord du monde."  N.Prugnard
 
 
"Comment parler de cette histoire sans redire ce qu'on sait déjà et dire que rien ne bouge, que ça s'empire, que c'est une honte de traiter des gens de la sorte, des gens dont le seul tort est de fuir des pays en guerre, comme la Syrie ? Comment trouver la forme poétique qui parle de tout cela, qui parle des gens, qui rend compte des témoignages, qui rend compte de la solidarité des gens, des associations, et des groupes de migrants entre eux, des fêtes qui s'organisent dans les camps, des chants, de la musique, de la vie qui s'organise malgré tout dans la Jungle ? Comment rendre compte de tout cela, si ce n'est qu'il faut trouver une écriture, une forme d'art qui tiendrait de la réalité, pour la dénoncer et aussi en faire une force de vie ?    
Après Angelica Liddell et le spectacle Aimer si fort, inspiré de la Maison de la Force, aujourd'hui, c'est avec la force artistique de Nadège Prugnard qui sait jouer de la poésie, du formel, de l'émotionnel et de la violence, combinée à notre manière de travailler avec acrobates et danseurs, que nous réussirons à faire des réfugiés, des Sublimes. »   Guy Alloucherie       

 

Veuillez confirmer votre venue auprès de la Chartreuse 

au 0490152424 
   
   La  Chartreuse

Centre  national  des   écritures   du   spectacle 
   58,   rue   de   la   République 
   30 400   Villeneuve-­‐lez-­‐Avignon 

  


 

" NO BORDER " Nadège Prugnard / Guy Alloucherie  à la Chartreuse Villeneuve- Lès- Avignon

NADEGE PRUGNARD : Née en 1975, auteure, metteure en scène et comédienne, Nadège Prugnard dirige la cie Magma Performing Théâtre depuis 1999. Elle a travaillé comme artiste associée au théâtre d’Aurillac, de 2008 à 2014 et vient de rejoindre le collectif d’artistes associé(e)s au Théâtre des Ilets / CDN de Montluçon dirigé par Carole Thibaut. . Elle écrit pour le théâtre, les arts de la rue, la scène rock et travaille depuis plusieurs années sur la création de spectacles et d’événements associant actes artistiques et espace politique. Depuis 2003 elle a écrit plus d’une trentaine de pièces, dont certaines en collaboration avec Générik Vapeur, Kumulus, Pierre Meunier, Eric Lareine, Géraud Bastar, Koffi Kwahulé, Marie-Do Fréval, Eugène Durif etc…elle travaille actuellement à plusieurs projets d’écriture, dont un futur poème rock sur la question des morts dans la rue.
 
 
GUY ALLOUCHERIE est auteur et metteur en scène. Il débute au théâtre dans les années 80. Alors étudiant à Lille, il suit les ateliers théâtre du Prato où il rencontre Eric Lacascade, ensemble, ils créent une compagnie le Ballatum théâtre qu’ils codirigeront pendant 15 ans. Avec le Ballatum, il met en scène (en duo ou en solo) des spectacles originaux de théâtre contemporain avant de revisiter les classiques tels Sophocle, Racine, Tchekhov. En 1997, il accède à la direction du Centre Dramatique National de Caen avec Eric Lacascade avant d’orienter différemment son parcours et de monter sa propre compagnie. En créant la Compagnie Hendrick Van der Zee, (très vite connue comme HVDZ), il choisit de revenir travailler dans sa région d’origine, le Nord – Pas-de-Calais.  L’histoire de la compagnie est marquée par les collaborations et compagnonnages. Fréquemment, des artistes venus du monde du théâtre, de la danse, du cirque, de la musique ou de la vidéo rejoignent HVDZ pour des temps de recherches. Les collaborations avec de jeunes artistes sur le mode de l’échange, de la transmission se développent depuis quelques années

Repost 0
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 09:48
" la curiosité est le plus jubilatoire des vilains défauts" Perrine Griselin

" la curiosité est le plus jubilatoire des vilains défauts" Perrine Griselin

Dans le cadre de Zone Libre, rendez-vous artistique dédié aux écritures d'aujourd'hui, Magma Performing Théâtre a le plaisir d'accueillir l'auteure- comédienne

Perrine Griselin .

Elle donnera lecture d'un de ses derniers textes " Retour sur Investissement" le 8 Avril à Aurillac , et partagera son expérience et sa passion pour l'écriture à l'occasion de deux ateliers d'écriture les 6 et 7 Avril.

 

 

ZONE LIBRE

VENDREDI 8 AVRIL 2016, à 21H30

LA JAVA DES PALUCHES/Place Saint-Géraud à Aurillac

 Retour sur investisement de et par Perrine Griselin

 

"A l’heure où, grâce au peuple grec, nous nous rendons à l’évidence que le capitalisme financier n’est pas soluble dans la démocratie, comment et que faire de toutes ces générations qui nous ont précédées sans pour autant avoir eu envie de se poser la moindre question à ce sujet… Un recyclage idéologique est il possible ? Une révolution culturelle est-elle envisageable quand les pouvoirs en place tentent encore de tenir les rennes et d’imposer les règles du jeu ? Une vente en viager de nos « vieux » est-elle réalisable ? Comment procéder si ceux ci en plus s’enorgueillissent d’être immortels ? Une histoire horrible de confiscation et de filiation ratée. "Une élite utilise la médecine, la technologie, l’informatique et l’état policier avec l’objectif final de créer une oligarchie totalitaire scientifique en mettant en place des programmes discriminatoires qui bénéficieront aux RICHES (moins de 0.1% de la population) et auront un impact négatif sur les pauvres (classe moyenne comprise, tout le monde est pauvre dans un monde au final sans travail que vous le vouliez ou non)" 1959, Bertrand Russel.

 

*Entrée sur adhésion ( 2 € minimum) au Café associatif La Loupiote. 

 

Les ateliers d'écriture initiés par Nadège Prugnard

invitent Perrine Griselin

 

MERCREDI 6 AVRIL 2016à 18 h 00

au bar situé place de l'église, à Polminhac 

JEUDI 7 AVRIL 2016, à 20 h 00

au Théâtre d'Aurillac

 

PERRINE GRISELIN

Formée comme comédienne au Centre Dramatique National de La Comédie de St Etienne 1985/1988. Elle « entre » en écriture en 1990. Elle fonde la Compagnie « La Poudrière » à Lyon, afin d’y mettre en scène ses textes…de « Pleut la mort ! » à « Si le vent le dit »…7 années durant, puis des metteurs en scènes comme Jean Marc Bourg, Johanny Bert, Jean Michel Coulon, Marie Raynal, Mireille Guerre, ou Baptiste Etard entre autres lui passent commandes : « 1+1=3 », « 3 mètres sur 2 », « Post-it » « L’appétit du pire » « va jouer plus loin ! » et bien d’autres verront alors le jour. La plupart sont éditées chez Color Gang. En 1999 la compagnie La Poudrière s’installe à Nîmes où elle réside depuis En 2005 et durant 3 ans elle décide de travailler en voyageant sur un projet financé par le Théâtre des Bernardines à Marseille et le théâtre de l’Ephémère au Mans. Elle parcours une grande partie des pays de l’Europe, de Lisbonne à Budapest, de Copenhague à Athènes, jusqu’à ce que la compagnie Kaharaba ne l’invite à Beyrouth 3 années durant, où « Qu’on s’en souvienne mais qu’on ne le répète pas » sera crée en 2010. Avec la compagnie « La Poudrière » elle continue son travail de confrontation avec d’autres auteurs contemporains, tant à travers des lectures chez l’habitant, que sous la forme de concerts littéraire, de spectacles ou d’appel à projet en direction du « Théâtre Reportage », concept pour lequel elle travaille depuis 10 ans. Depuis 3 saisons la confrontation de son écriture à la matière musicale et à l’acte chorégraphique devient le plus gros de son travail personnel. Le retour à la mise en scène se fera la saison 2016/2017 grâce à la création de son dernier texte « Retour sur investissement ». Parutions .  

 http://www.colorgang.eu/auteurs/perrine-griselin/

Découvrez Perrine Griselin, en interview. Réalisée par Pierre Monastier, pour Profession-Spectacle.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Magma Performing Theatre
  • Le blog de Magma Performing Theatre
  • : Ce blog se propose de donner à voir à entendre ou à vivre l'actualité de nadège Prugnard - auteure, metteur en scène et comédienne, et informer des spectacles, créations, chantiers et évènements artistiques produits par ou avec Magma Performing Théâtre.
  • Contact

Profil

  • Magma Performing Theatre
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.

Recherche