Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 14:00

Nadège Prugnard présente  "No Border" (Ecriture en cours)

Mise en lecture : Guy Alloucherie 

 

11 Juillet 2017 - 11h à La Chartreuse Villeneuve-Lès-Avignon

Dans le cadre du cycle " Un jour, un auteur" pour les 44ème Rencontres d'été de la Chartreuse à Villeneuve-Lès-Avignon

 

NO BORDER  est un projet initié par la compagnie Hendrick Van Der Zee, dirigée par Guy Alloucherie, texte de Nadège Prugnard.


 "NO BORDER est un texte inspiré d’un travail d’écriture de terrain que j’ai mené pendant deux ans à arpenter la « Jungle » de Calais à la rencontre des exilé(e)s hommes et femmes qui fuient la guerre et la dictature dans leurs pays et qui espèrent trouver asile en Europe.  NO BORDER est un « poème » ininterrompu, pensé pour 1 ou 15 ou X (acteurs chanteurs danseurs et circassiens), un monologue pluriel et haletant imaginé comme la flamme fragile que se passe de main en main les coureurs de marathon. Il n’y a pas « d’histoire » à proprement parler, NO BORDER c’est une sorte de tour de Babel, un édifice d’âmes multiples qui s’inscrit dans l’écriture comme un impétueux torrent, comme une vague qui submerge, c’est une lutte âme à âme qui parle du combat du vouloir vivre de celles et ceux qui franchissent les océans les murs les frontières au péril de leurs vies et que je tente de construire en miroir avec nos propres migrations intimes, nos propres errances et questionnements sur la question des moteurs de la violence d’aujourd’hui, de la « déshumanisation » , du sens de la communauté et de l’état de notre démocratie.  NO BORDER, c’est une odyssée faite de milles voix, mille espoirs inassouvis, mille révoltes inconsolables, c’est aussi en filigrane l’histoire de ma propre traversée à arpenter sans relâche le ghetto calaisien nommé « Jungle » à la rencontre des exilé(e)s au bord du monde."  N.Prugnard
 
 
"Comment parler de cette histoire sans redire ce qu'on sait déjà et dire que rien ne bouge, que ça s'empire, que c'est une honte de traiter des gens de la sorte, des gens dont le seul tort est de fuir des pays en guerre, comme la Syrie ? Comment trouver la forme poétique qui parle de tout cela, qui parle des gens, qui rend compte des témoignages, qui rend compte de la solidarité des gens, des associations, et des groupes de migrants entre eux, des fêtes qui s'organisent dans les camps, des chants, de la musique, de la vie qui s'organise malgré tout dans la Jungle ? Comment rendre compte de tout cela, si ce n'est qu'il faut trouver une écriture, une forme d'art qui tiendrait de la réalité, pour la dénoncer et aussi en faire une force de vie ?    
Après Angelica Liddell et le spectacle Aimer si fort, inspiré de la Maison de la Force, aujourd'hui, c'est avec la force artistique de Nadège Prugnard qui sait jouer de la poésie, du formel, de l'émotionnel et de la violence, combinée à notre manière de travailler avec acrobates et danseurs, que nous réussirons à faire des réfugiés, des Sublimes. »   Guy Alloucherie       

 

Veuillez confirmer votre venue auprès de la Chartreuse 

au 0490152424 
   
   La  Chartreuse

Centre  national  des   écritures   du   spectacle 
   58,   rue   de   la   République 
   30 400   Villeneuve-­‐lez-­‐Avignon 

  


 

" NO BORDER " Nadège Prugnard / Guy Alloucherie  à la Chartreuse Villeneuve- Lès- Avignon

NADEGE PRUGNARD : Née en 1975, auteure, metteure en scène et comédienne, Nadège Prugnard dirige la cie Magma Performing Théâtre depuis 1999. Elle a travaillé comme artiste associée au théâtre d’Aurillac, de 2008 à 2014 et vient de rejoindre le collectif d’artistes associé(e)s au Théâtre des Ilets / CDN de Montluçon dirigé par Carole Thibaut. . Elle écrit pour le théâtre, les arts de la rue, la scène rock et travaille depuis plusieurs années sur la création de spectacles et d’événements associant actes artistiques et espace politique. Depuis 2003 elle a écrit plus d’une trentaine de pièces, dont certaines en collaboration avec Générik Vapeur, Kumulus, Pierre Meunier, Eric Lareine, Géraud Bastar, Koffi Kwahulé, Marie-Do Fréval, Eugène Durif etc…elle travaille actuellement à plusieurs projets d’écriture, dont un futur poème rock sur la question des morts dans la rue.
 
 
GUY ALLOUCHERIE est auteur et metteur en scène. Il débute au théâtre dans les années 80. Alors étudiant à Lille, il suit les ateliers théâtre du Prato où il rencontre Eric Lacascade, ensemble, ils créent une compagnie le Ballatum théâtre qu’ils codirigeront pendant 15 ans. Avec le Ballatum, il met en scène (en duo ou en solo) des spectacles originaux de théâtre contemporain avant de revisiter les classiques tels Sophocle, Racine, Tchekhov. En 1997, il accède à la direction du Centre Dramatique National de Caen avec Eric Lacascade avant d’orienter différemment son parcours et de monter sa propre compagnie. En créant la Compagnie Hendrick Van der Zee, (très vite connue comme HVDZ), il choisit de revenir travailler dans sa région d’origine, le Nord – Pas-de-Calais.  L’histoire de la compagnie est marquée par les collaborations et compagnonnages. Fréquemment, des artistes venus du monde du théâtre, de la danse, du cirque, de la musique ou de la vidéo rejoignent HVDZ pour des temps de recherches. Les collaborations avec de jeunes artistes sur le mode de l’échange, de la transmission se développent depuis quelques années

Repost 0
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 12:50

 

Les mois de mai et juin seront l'occasion de découvrir les écritures de Nadège Prugnard avec des rendez-vous autour de différentes créations et collaborations artistiques ( No border, Vie de Banc, Simone un chant de bataille ) ainsi qu'un travail de recherche artistique initié par Guy Alloucherie et la Cie HVDZ avec les étudiants de l'Esad à Paris et l'atelier Fabrikka au Chanel à Calais...et puis les ZONES LIBRES reviennent avec " le vivant au prix du mort" ( Théâtre de rue / cie 2 (L) au quintal ) pour 3 dates exceptionnelles dans le cantal !

 

19 mai : London Calling Présentation de travail artistique avec les étudiants de l'ESAD, (Guy Alloucherie et Nadège Prugnard) / Paris

26, 27 et 28 mai : "On y vient à pied", La fabbrika, cie HVDZ, Guy Alloucherie, Nadège Prugnard Le Channel, Calais

11 juin : "No Border", écriture en cours Nadège Prugnard, Festival "Mais où va t-on", Fléchin / cie HVDZ

22 juin : Atelier d'écriture avec Doreen Vasseur (cie 2 [L] au quintal), Le Berganty, Polminhac

23, 24 et 25 Juin : Zone Libre "Le vivant au prix du mort", cie 2 [L] au quintal, Aurillac/Badailhac


Retrouvez aussi :

12 et 13 mai : "Vie de Banc" Cie Attrape-Sourire, Texte de Nadège Prugnard et Eugène Durif, mis en scène par Gaël Guillet ///La Station-Théâtre, La Mézière (35)
6, 8, 11 et 12 mai : "Simone, un chant de bataille", Texte de Marylise Frécheville et Nadège Prugnard, mis en scène par Fabrice Dubusset//// Thiers/Gannat/Vichy 

 

 

LONDON CALLING 

Présentation de travail avec les élèves de l'ESAD ( dirigé par Guy Alloucherie et Nadège Prugnard)

 

19 mai : 19h au Lavoir Moderne à Paris 

Présentation d'un travail de recherche artistique sur la question des réfugiés politiques avec la promotion 2018 des étudiants de l'ESAD ///Renseignements au  01 40 13 86 25  

 

 

crédit photo : Christophe Raynaud de Lage

crédit photo : Christophe Raynaud de Lage

"On y vient à pied"

La fabbrika, Cie HVDZ, Guy Alloucherie et Nadège Prugnard 

 

Vendredi 26 mai : 20h

 

Samedi 27 mai : 19h30

 

Dimanche 28 mai : 17h 

Le Channel, Scène nationale de Calais 

 

Depuis octobre 2016, Guy Alloucherie et Nadège Prugnard travaillent régulièrement sur la question de l'utopie par le biais de plusieurs de stages de création organisés à la fabbrika. 

"C’est l’idée d’un théâtre qui réveille le sens politique de nos vies et manifeste son désir d’ouvrir les possibles vers plus d’humanité, d’utopie, de convivialité. C’est un théâtre du temps présent, qui s’intéresse à ceux qui l’habitent, en témoignent. C’est la quête d’un ailleurs, pour atteindre, peut-être, une (jolie) maison bleue adossée à la colline." Guy Alloucherie

Magma Théâtre Mai-Juin 2017 : transmission , lecture, Zone libre et écritures plurielles

"No Border",

écriture en cours de Nadège Prugnard, projet initié par la cie Hendrick Van Der Zee, direction Guy Alloucherie  

 

 

11 juin : "No Border" - Lecture (texte en cours) par Nadège Prugnard, 20H30

Festival "Mais où va-t-on", Fléchin (62)

 

NO BORDER est un texte inspiré d’un travail d’écriture de terrain que j’ai mené pendant deux ans à arpenter la « Jungle » de Calais à la rencontre des exilé(e)s hommes et femmes qui fuient la guerre et la dictature dans leurs pays et qui espèrent trouver asile en Europe. NO BORDER est un « poème » ininterrompu, pensé pour 1 ou 15 ou X (acteurs chanteurs danseurs et circassiens), un monologue pluriel et haletant imaginé comme la flamme fragile que se passe de main en main les coureurs de marathon. Il n’y a pas « d’histoire » à proprement parler, NO BORDER c’est une sorte de tour de Babel, un édifice d’âmes multiples qui s’inscrit dans l’écriture comme un impétueux torrent, comme une vague qui submerge, c’est une lutte âme à âme qui parle du combat du vouloir vivre de celles et ceux qui franchissent les océans les murs les frontières au péril de leurs vies et que je tente de construire en miroir avec nos propres migrations intimes, nos propres errances et questionnements sur la question des moteurs de la violence d’aujourd’hui, de la « déshumanisation » , du sens de la communauté et de l’état de notre démocratie. NO BORDER c’est une odyssée faite de milles voix, mille espoirs inassouvis, mille révoltes inconsolables, c’est aussi en filigrane l’histoire de ma propre traversée à arpenter sans relâche le ghetto calaisien nommé « Jungle » à la rencontre des exilé(e)s au bord du monde. Nadège Prugnard

 

Magma Théâtre Mai-Juin 2017 : transmission , lecture, Zone libre et écritures plurielles
Magma Théâtre Mai-Juin 2017 : transmission , lecture, Zone libre et écritures plurielles

Zone Libre #46 : "Le vivant au prix du mort"

cie 2[L] au quintal avec Doreen Vasseur et Bernard Llopis

 

 

Vendredi 23 juin : "Le vivant au prix du mort", 18h30, La Java des Paluches, Aurillac (15)

 

Samedi 24 juin : "Le vivant au prix du mort", 15h30, Cité Canteloube, Aurillac (15)

 

Dimanche 25 juin : "Le vivant au prix du mort" 14h30, Fête patronale de Badailhac (15)

 
 
« Le vivant au prix du mort » c’est Bernard Llopis.
2m, 1quintal, une gouaille de poissonnière, des mains comme des battoires, un sourire de tombeur
« Le vivant au prix du mort » c’est la rage de vivre.
Se construire, lutter contre les injustices, plier parfois et ne jamais rompre.
« Le vivant au prix du mort » c’est l’artiste.
Se frotter au public, encore. Mettre ses mots, ses idées sur du papier et les mettre sur pied. Jouer encore et encore et dire et jouer et rencontrer.
La proximité acteur/public est importante. Chacun doit être pris dans l’effervescence de cet ultime round. Il y a une volonté affirmée du comédien d’être confronté au public : de s’y frotter comme dans un corps à corps.
 

Jeudi 22 Juin : Atelier d'écriture avec Doreen Vasseur, cie 2[L] au Quintal, 18h30

Bar Le Berganty, Polminhac (15)

Magma Théâtre Mai-Juin 2017 : transmission , lecture, Zone libre et écritures plurielles

"Vie de banc"

co-écriture Nadège Prugnard et Eugène Durif, Cie Attrape-Sourire

12 et 13 mai 20h30 : "Vie de banc" Cie Attrape-Sourire, co-écriture Nadège Prugnard et Eugène Durif

La Station-Théâtre, La Mézière (35)

 

« - Voilà qu’ils reviennent, voilà qu’ils surgissent, o fantômes, mes petits fantômes, tous assis bien sagement, à répondre à l’appel de vos noms. C’est vous ? C’est toi ? Tu es là ? Vous y êtes ? A petits pas, je vous entends marcher à pas lents, frôlement de corps et d’ombres dans les sentiers du parc. Tout prés de toi, vieux banc, toi qui demeure égal à toi-même, quand s’en sont allés vers la terre tes hôtes éphémères. Ouvrez vos yeux, fugitifs fantômes, fragiles hôtes de ces lieux, voues à des sommeils épisodiques, Chut, silence...Laissez-les s’approcher doucement... »

Sur ce banc, peut-être le dernier, rien n'est à vendre tout est à vivre. C'est un poème public au plus près de l'humain.

avec Barbara Kilian, Fabio Sforzini et Bernard Oulès, Mise en scène de Gaël Guillet.

"Simone, un chant de bataille",
une pièce de théâtre radiophonique de Marylise Frécheville et Nadège Prugnard

6 mai : Salle Espace, Thiers (63) 

8 mai : Chateau-Prison, Gannat (03)

11 et 12 mai : Festival "Water is Memory", Centre Culturel Valéry Larbaud, Vichy (03) 

 

C'est la guerre. Quelle absurdité! Depuis son laboratoire radiophonique bricolé, Simone retransmet les messages personnels de ses auditeurs. Elle les épluche, les croque, les mastique, les avale... et les recrache en chantant, en câlinant, en cinglant! Elle s'est mise en quête de soigner ses hommes; ceux surpris par la peur, par la défaite, la déchéance, la culpabilité, l'oubli, le silence... Elle travaille cette bataille de son corps, mais un corps qui n'a de fait aucune adresse. D'où vient cette poésie qui réorganise la vie?

Mise en scène Fabrice Dubusset, production cie Vialka

Magma Théâtre Mai-Juin 2017 : transmission , lecture, Zone libre et écritures plurielles
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Magma Performing Theatre
  • Le blog de Magma Performing Theatre
  • : Ce blog se propose de donner à voir à entendre ou à vivre l'actualité de nadège Prugnard - auteure, metteur en scène et comédienne, et informer des spectacles, créations, chantiers et évènements artistiques produits par ou avec Magma Performing Théâtre.
  • Contact

Profil

  • Magma Performing Theatre
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.

Recherche