Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 14:58
Ma Mort n’est la Faute de Personne
Du 5 au 9 février 2013
au Lavoir Moderne Parisien
35 Rue Léon 75018 Paris - métro Château rouge
  ma-mort 3388
La Cie Magma Performing Théâtre, dirigée par Nadège Prugnard, s’associe à la Cie Bouche à Bouche, dirigée par Marie-Do Fréval, pour vous inviter à assister à Ma Mort n’est la Faute de Personne au lavoir Moderne Parisien.

La morte nous entraine dans une cérémonie sans limite. Enjouée et impudique, elle déstabilise l'ordre en place, cherchant la proximité des corps. Elle se nomme Frida Chaos et elle défie les vivants. Au son du cor, masquée ou travestie, elle montre les dents. Tel Charon le passeur des âmes, elle trinque avec insolence du haut de sa barque-cercueil. Pour en finir, à l'invitation du maitre de cérémonie, elle convie le public à un dernier rituel d’adieu décalé et absurde. Le duo de choc, Marie-Do Fréval et Nadège Prugnard, affirme par cette proposition qu'il est urgent de regarder la mort en face, pour ne pas mourir. Infos : http://www.cieboucheabouche.com/
 
Un Projet de Marie-Do Fréval
Texte Nadège Prugnard
Interprétation Marie-Do Fréval, Nadège Prugnard et Léandre Simioni / Corniste
 

Gualtiero Dazzi / Création musicale
Sophie Bouillot / Assistante à la mise en scène
Boualem Behnous / Construction de la barque
Coralie Maniez / Plasticienne (masques et accessoires)
Marianne Mangone / Costume et habillage de la barque
Jacques Bouault / Lumière
    Photos en ligne de Daniel Aimé

« Performance d’actrice, ce long monologue éructé par Marie-Do Fréval est né de la plume de Nadège Prugnard qui incarne le rôle de la croque-morte dans cet enterrement farce : acide, grivois et inconvenant pour certains, mais diablement drôle et poignant tout à la fois. » Meriem Souissi, Le Journal de Saône-et-Loire
«  Un spectacle bouleversant…un texte Fulgurant » Edith Rappoport -
  ma-mort 3469
La compagnie  Bouche à Bouche investit le Lavoir Moderne Parisien et Propose en parallèle du spectacle 2 lectures  inédites et un débat:

Mardi 5 à 20h30 / Ma mort n’est la faute de personne
Mercredi 6 à 20h / Ma mort n’est la faute de personne
Mercredi 6 à 21h30 Débat : la mort / l’exclue d’une société – quel passage ? quels rituels ?
(gratuit)
Jeudi 7 à 20h / Ma mort n’est la faute de personne
Jeudi 7 à 21h30 “Les folles d’enfer de la Salpêtrière” de Mâkhi Xenakis Lecture mise en espace (gratuit)
Vendredi 8 à 20h30 / Ma mort n’est la faute de personne
Samedi 9 Février à 18h “ Par le milieu du ventre ” à partir du journal de Mireille Havet Lecture mise en espace (gratuit)
Samedi 9 Février à 20h30 / Ma mort n’est la faute de personne

tarifs / 15€ soutien, 10€ et 5€ pour tous nos amis réservations et renseignements / 01 45 39 55 38 – contact@cieboucheabouche.com et Le Lavoir Moderne parisien
Ma mort n’est la faute de Personne, une création de la compagnie Bouche à Bouche en partenariat avec la SACD (bourse Ecrire pour la rue), 2R2C (coproduction - Paris), Compagnie Magma Performing Théâtre, Arcadi, Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée (15), Espace Chambon à Cusset (03) et Théâtre du Chaudron à Paris, SPEDIDAM, Auteurs d’espace public, la mairie du 14ième, Paris Habitat. La Compagnie Bouche à Bouche est conventionnée par le Conseil régional d’Ile-de-France (Permanence artistique et culturelle) et par la Ville de Paris
 
     
 
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 12:53
Magma Performing Theatre Photo Laurent Ouisse223« Je n’écris pas seulement de la main,
Mon pied lui aussi veut toujours faire le scribe.
Ferme, libre et vaillant, il se met à courir
Tantôt à travers champs tantôt sur le papier. »
Nietzsche, le gai Savoir , prélude en rime 52
 
 Magma Performing Théâtre vous souhaite une bonne année 2013 ! 
 
 
 
Agenda de ce mois de Janvier 2013 :
 
15 janvier à 18H30 dans le cadre des moments poétiques du Théâtre d’Aurillac
Vous êtes invité à vous immerger dans l'univers de Jean-Louis Clarac et René Nelli
 Jeudi 24 janvier à 18H30 lecture présentation du texte « Les pendus» par Nadège Prugnard et Barthélémy Bompard à la Chartreuse- Villeneuve lez Avignon
Zone Libre Lundi 28 Janvier à 19h au Théâtre d’Aurillac / Spectacle : Fragiles de Nadège Prugnard par le Théâtre Molotof
  15 et 29 janvier à 20H atelier d’écriture au Théâtre d’Aurillac 
Les Moments poétiques au Théâtre d’Aurillac
15 janvier à 18H30 Nadège Prugnard lit le poète  Jean-Louis Clarac, qui donnera lui-même à entendre la poésie de René Nelli
 
 
aaaaa"Errement terrement
de la terre à sa motte
écoulement des sens

De matière en matière
fragile grenue
les sens du tangible
subliment le printemps

Friables les mots
arides les paroles
poussières les écrits"Jean Louis Clarac
 
        
Jean-Louis ClaracIl est né en 1951 à Limoux dans la rigole des Corbières. Il a fait des études de psychologie et de philosophie à Toulouse (auteur des travaux universitaires : Antonin Artaud ou la langue double et La langue poétique, itinérance dans la poésie de René Nelli). Il est enseignant à l’IUFM d’Aurillac, ville où il vit. Il est membre de l’Association La Porte des poètes, créée en 1985 et orientée vers la promotion des écritures latinoaméricaines ; il fait partie du comité de rédaction de la revue-édition Encres Vives depuis 1992.Il anime des ateliers d’écritures dans le cadre de son travail de formateur, dans des médiathèques et d’autres lieux du Cantal. Il participe fréquemment à des lectures-échanges. Il est à l’origine des moments poétiques d’Aurillac, en collaboration avec la saison culturelle du théâtre de la ville, qui accueillent depuis 2005/06 environ tous les deux mois deux poètes : Anne Stell, Luis Del Rio Donoso, Margo Ohayon, Gilles Lades, Chantal Dupuy-Dunier, Jean-Louis Clarac, Odile Fix, Alain Freixe, Jean-Pierre Farines, Christiane Keller, Franck Castagné, Pierre Maubé, Annie Briet, Michel Cosem…
 
René Nelli Docteur ès lettres, professeur de lettres et de philosophie au lycée de Carcassonne puis d'ethnographie méridionale à la faculté des lettres de l'Université de Toulouse, poète[3] essayiste, hermétiste, René Nelli est surtout connu pour ses travaux sur la culture occitane et sur le catharisme. René Nelli aimait à dire qu'il était descendant d'une famille de sculpteurs florentins installés dans l'Aude au XVIe siècle. En fait, son grand-père, Isidore Nelli sculpteur et architecte venu de la région de Carrare, avait participé à la construction du Palais de Justice de Carcassonne, puis fait bâtir en 1889 la maison au 24 de la rue du Palais[4]. Le père de René Nelli, Léon, architecte également, érudit, possédait une collection de manuscrits et une bibliothèque importante, vendue au Conseil général de l'Aude en 1926.Dans les années 1928-1930, et jusqu'en 1950, René Nelli a été très lié avec le poète Joël Bousquet et a pris à ses côtés une part active à l'élaboration du surréalisme méditerranéen. Ce mouvement se développait alors, un peu en marge du surréalisme parisien, à Marseille dans Les Cahiers du Sud, et à Carcassonne autour de la revue Chantiers. Il a participé très activement à la revue d'ethnologie méridionale Folklore fondée par Fernand Cros-Mayrevieille et a joué un rôle important en ce qui concerne la connaissance de la culture occitane, notamment en participant à la fondation avec Jean Cassou en 1945, à Toulouse, l’Institut d'études occitanes. Il a consacré de nombreux ouvrages au catharisme.
 
Résidence à la Chartreuse à Villeneuve-lez-Avignon
En vue de l’édition du texte « Les Pendus » de Nadège Prugnard par les éditions de l’Entretemps , l’auteure et Barthélémy Bompard (Cie Kumulus) seront en résidence du 21 au 25 janvier 2013 à la Chartreuse, centre national des écritures du spectacle à Villeneuve-lez-Avignon   
 
Lecture-présentation du projet « Les pendus » par Nadège Prugnard et Barthélémy Bompard
Jeudi 24 janvier 2013 à 18h30 à la Chartreuse jeudi 24 janvier 2013 à 18h30
Entrée libre, réservation conseillée au 04 90 15 24 24
 
Les Pendus
  4768084766 d5f7431a8b
Un bourreau, trois hommes, une femme. Une mort publique et théâtrale. Ce sont quatre corps perdus, tendus, suspendus à eux-mêmes qui slamment-squattent-éructent. Ce sont des voix qui s’arrachent à la mort, qui défient le temps. Paroles ultimes et poings tendus, appel au désordre, rire immense… C’est le cri post-mortem de la liberté qui n’en n’aura jamais fini de dire.
 
« Les pendus, ce sont tous ceux que la marche du monde condamne à la peine de mort, par la faim, la solitude, la torture ou le silence, ceux auxquels il est interdit de vivre et qui refusent de mourir, qui survivent à leur propre mort sans qu’ils parviennent à revivre. L’écriture de Nadège Prugnard a le tranchant implacable du scalpel pour mettre à jour et regarder en face cette maladie de la mort. Elle dit crûment le corps, le désir, la jouissance, la souffrance, la décomposition et le vide ; elle dit l’âme et c’est la même parole, hachée, brutale, insolente et pourtant poétique. » Geneviève Brun
 
« La logorrhée funèbre dessine cet infini, inconnu, s’agrippe à des lambeaux d’histoires intimes, se glisse dans les méandres du politique. L’étranger, la femme violée, l’enfance à crever de solitude et le cerveau en ébullition qui cherche sa lumière dans ses écrits. Ce n’est pas la mort qui muselle Les pendus. Mais, une vie sous l’emprise des parenthèses d’un ordre qui rend muet. […] » La Montagne , Fabienne Faurie
 
« Kumulus et Nadège Prugnard ont fabriqué cet aérolithe énigmatique, bifide, paradoxal, saillant et dérangeant : Les pendus […] il reste que le couple formé par Kumulus et Nadège Prugnard, une compagnie qui n’a pas beaucoup de familiarité avec le théâtre de texte et une écrivain dont le style, apparemment en rupture, s’inscrit cependant dans la tradition flamboyante des inventeurs de langues. […] » Jean Jacques Delfour , Cassandre
 
 
 
sans-titre copieFRAGILES
De Nadège Prugnard par le Théâtre Molotof
Avec Sarah Carlini, Elodie Combes, Nicolas Ibanez et Thomas Soudan
http://www.theatremolotof.fr/index.html et sur facebook : Théâtre Molotof
 
Lundi 28 Janvier à 19h00 au Théâtre d’Aurillac scène conventionnée 04 71 45 46 04
 
Dans le cadre des Zones libres initiées par Magma Performing Théâtre et dédiées aux écritures d’Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’accueillir le Théâtre Molotof (Millau) pour le spectacle « Fragiles »
 
    Its flesh533543 402983533105017 1202327004 n
Its spleen
Its rape
That vomits that clears and crash black tears
How to shake the space
Comment secouer l’espace
La mort plane tel un rapace
La mort zone
Event of the knife
Collective suicide
I shot in yourself
I shot in your dog “ 
 
 
 
 
 
L'écriture explosive de Nadège Prugnard et son regard sans concession sur notre époque et notre espèce ne pouvaient que séduire les Molotofs, de même le goût du risque des Molotofs et leur énergie hors norme ne pouvaient qu'interpeller Nadège Prugnard. De cette rencontre est né "FRAGILES", 8ème et dernier cocktail de la compagnie, Molotof pour sûr, et grinçant lorsqu'il évoque l'acte ultime d'un collectif, la fin d'une histoire, notre histoire....C’est l’Histoire d’une génération qui tend le poing dans la tombe ....
  Un spectacle qui mêle poésie, chanson-rock et harangue philosophique. C’est une forme d’oratorio désenchanté. Un texte fragmenté, sans fards, sans dessus-dessous, maculé de déraison, de liberté, de rire et de colère. Une libre mise en demeure de s’approprier ce qui nous revient de droit : le cri, les pulsions inavouables, la violence et l’absolu refus.
On ne sait de qui ça va partir, de qui ça va sortir…grammaire bancale de qui ne peut s’empêcher de gueuler : « Je te parle direct sans brouillon …» mais parfois le mot en dit trop ou pas assez et la langue s’invente alors quasi onomatopéique, débordée par une fièvre incontenue. Histoire d’une génération désabusée qui se demande si la parole peut aider, qui ne sait ni comment périr, ni comment vivre dans ce monde, qui pose la question de l’altérité et de sa propre identité délitée.
Histoire donc du Théâtre Molotof, de quatre anges exterminateurs qui livrent sur scène une performance hors norme, se heurtent à la solitude, jettent en pâture un gouffre d’interrogations inquiètes sur la vie, la mort, l’amour, et l’envie d’aimer encore même quand ça déraille « toujours laisser rêver une ligne amoureuse …». Pas de message, ni prosélytisme et moins encore de certitudes révélées si ce n’est la fragilité d’être et c’est tout. NP
   
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 14:06
Le ciel rouge n’a plus soif
De et par  Nadège Prugnard et Géraud Bastar
Costumes Marianne Mangonne
Lumières Jean Louis Fié / William Mas
  photo Daniel Aimé
 
En présentation- Chantier théâtre and rock
Le 21 décembre à 21h + Géraud Bastar solo after 
Au Clan Destin (Mas de biscle 46320 livernon)
Dans le cadre du " Cabaret de la fin du Monde"
  le ciel rouge n'a plus soif en chantier... 2944
    
 
 
Depuis deux ans ,Nadège Prugnard questionne le "merveilleux et l’espace tragique" explorant à travers des échanges  artistiques (comme  le projet Fuckin’ Cendrillon co-crée avec Générik Vapeur et Le dernier Titan/ conférence de Presse du Père Noël)… l'univers du conte . ici avec Géraud Bastar ils inventent un conte d’aujourd’hui, un poème amoureux qui mêle théâtre et rock.   
 
Le ciel rouge n’a plus soif
conte glam'rock  
Histoire d’une princesse désenchantée qui appelle le grand méchant loup… le ciel rougeoie les terres de l’imaginaire de l’enfance se dérobent.
 
« La pièce, écrite et interprétée par l’auteur et metteur en scène Nadège Prugnard et le musicien Géraud Bastar, revisite avec une profondeur mêlée d’allégresses l’imaginaire des contes de fée. Il en ressort une fresque glamour et rock, irrévérencieuse et tendre, poétique et écorchée vive sur l’autel de la liberté. » La Montagne, Julien Bachelerie,12-12
 
 « Nadège Prugnard et Géraud Bastar avancent ainsi, sur un fil balancé par la tempête sous leur crâne, avec pour balancier d’un côté la douleur, la colère face à tout ce qui nie, qui emprisonne et qui blesse, de l’autre la plénitude d’un amour éblouissant  et la liberté passionnée d’une parole sans réserve. Cette parole à deux  voix, échevelée, est d’une grande beauté, poésie pure et fulgurante lucidité. Tout du long, chantée ou parlée, criée ou murmurée, elle est le mystérieux sésame  et  le fil d’Ariane dans le labyrinthe d’un spectacle à couper le souffle, dont on ressort conquis et un peu ivre » Geneviève Brun, Critique revue Théâtre/public
 
 
Création en mai 2013 pour«  Marseille 2013 ville Europe » à la Cité internationale des arts de la rue .
 
     
Soutiens dans le cadre des conventions triennales de la Cie Magma Performing Théâtre : Ville et Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée (15), Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne, Conseil régional d’Auvergne, Conseil général du Cantal.
Autres partenaires : Ville et Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée (15), Ville de Clermont-Fd (63), LE TRANSFO – agence de développement culturel en Auvergne dans le cadre de l’événement « théâtre et rock écriture », Festival Hibernarock (15), Le Guingois (03), L'espace périphérique parc de la villette à Paris , Cie Alexandre Marais (03)
     
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 16:02
recto fly ZL27 test 2-1Lundi 17 décembre / 19h
Rendez vous aux Ecuries, jardin des Carmes, 15000 Aurillac
 
IN BED WITH...
 
 
A l’occasion de l’exposition “Autoportraits dans les chambres” (aux Ecuries du 17 au 21 décembre) réunissant les photos de Claudia Morand, Magma Performing théâtre s’associe à l’artiste pour organiser un vernissage en pyjama bien au chaud sous les draps... 
 

Avec la participation in bed d’Eugène Durif, Gaël Guillet, François Fabre… et de l’orchestre de musique de chambre Annycroch’s dirigé par Anny Gentilhomme (orchestre de 20 musiciens, amateurs, élèves et anciens élèves du conservatoire)

 

« Je ne colle pas mon œil à la petite lucarne, n’appuie pas sur le déclencheur, je donne juste la main au hasard et me contente de créer les conditions dans le vide intersidéral qui nous sépare. C’est une histoire de relations, d’univers partagés. A la pêche au gros de l’être. La chambre est le lieu de l’intime, une confidence accordée. Elle parle de la vie, la vraie, celle qui a lieu loin des masques et des rôles sociaux à tenir. Le corps est un lieu, une chambre, une cellule et l’homme est partout où se trouve sa cellule. » Claudia Morand

 

cljeff  clvince.jpg  clnadger.jpg  clwayne.jpg Photos Claudia Morand


 

CLAUDIA MORAND

Artiste plastique aimant jongler avec les différents modes d’expression, matière-couleur, matière verbale ou matière vocale. On peut la rencontrer dans son atelier (Atelier Paulownia, 20 rue des Fargues à Aurillac), dans son Ephémère-Galery (5, rue du Salut à Aurillac) où elle présente les créations poétiques et atypiques du tandem « CMVTmotsbilier » qu’elle forme avec son compagnon ou encore à la Manufacture-Studios où elle donne des cours de voix.

Contacts : rebelclo@hotmail.fr

https://www.facebook.com/pages/Claudia-Morand/296464240386183

 

 

 

ORCHESTRE ANNYCROCH'S

annycroch.jpg

Créé en 2008 par Anny Gentilhomme, l'orchestre se compose d'un chef d'orchestre, une soliste, douze violons, deux altos, trois violoncelles, une contrebasse et un piano.

Avec Isabelle Saulnier, Solange Halk, Evelyne Piganiol, Louis Vezant, Sandrine André, Veronique Perez Grimal, Evelyne Momboise, Denise Belaubre, Géraldine Fabre, Jacques Staphylas, Françoise Farange, Joseph Madsiarsky, Cathy Delbos, Karine Cabal Crisco, Denise Berthelier, Brigitte Rivain, Chantal Cayrol, Anne Malige, Laurinda Vanthuyme, Stéphanie Gentilhomme et Anny Gentilhomme.

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Entrée Libre // Rendez-vous à 19h

Aux ECURIES – Jardin des Carmes - 15000 Aurillac

Le vernissage sera suivi d’un apéro-mix avec Aurélien aux platines


Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 15:03
"L'auteur s'amuse et travaille la forme même de la langue. Il remet, pour ainsi dire, le texte à sa place, derrière le corps, derrière la personne qui le donne à entendre, et non pas devant l'acteur, comme si ce dernier devait se plier à ses exigences littéraires." Valère Novarina
   
Le Ciel rouge n’a plus soif
  De et par Nadège Prugnard et Géraud Bastar
Le jeudi 6 décembre au Théâtre d’Aurillac / 20h45
Le 21 décembre au Clan Destin à Livernon pour le " Cabaret de la fin du monde" à Livernon/21H
 
Atelier écriture avec Nadège Prugnard
Le mardi 11 décembre au Théâtre d’Aurillac / 20h
 
     
Zone libre # 27
In Bed with Claudia Morand
Lundi  17 décembre / 19h aux Ecuries à Aurillac
 
 

 
 le ciel rouge - Ramdam à RandanLe ciel rouge n’a plus soif/
En présentation -chantier
De et par Nadège Prugnard et Géraud Bastar
 Lumière : William Mas / Costumes : Marianne Mangone / Scénographie : Sophie Chandoutis / vidéo : Amanda Rubinstein / photo : Ludovic Laporte 
 
Le jeudi 6 décembre à 20h45
au Théâtre d’Aurillac
Réservations au 04 71 45 46 04 ou billetterie@mairie-aurillac.fr
 
Le 21 décembre à 21h
au Clan Destin (Mas de biscle 46320 livernon)
dans le cadre du " Cabaret de la fin du Monde"
 
 
 
 
"Le Ciel rouge n’a plus soif"
de et par Nadège Prugnard et Géraud Bastar
par Geneviève Brun - Journaliste à Théâtre / Public
un homme et une femme douloureux et rebelles, qui avancent dans la jungle des contes et s’aiment dans la réalité des corps qui se mangent, se pénètrent, se lèchent et qui croisent leurs langues dans l’écriture où se confondent leurs mots, leur voix... (...) Elle et lui chantent, chantent , chantent… Géraud Bastar est  une bête de scène, un rocker – loup magnifique, un vrai qui hurle, la gueule tendue démesurément ouverte, découvrant les grandes dents de dévoreur de petit chaperon rouge. Si sa voix venue des profondeurs se déploie avec une gravité et une puissance incomparables, elle sait, évoquer aussi bien  l’intimité douloureuse d’une mémoire d’enfance que traduire l’émoi d’un amour improbable et ébloui qui l’unit à la femme – princesse, mal étrillée, dont la robe blanche transparente dévoile une panoplie de séductions, et dont le diadème laisse place au casque dur de motard d’où débordent des cheveux ele-ciel-rouge 2352n bataille.  Nadège Prugnard est la femme qui crie non, et dit oui sans réserve au lycanthrope. L’homme - loup la regarde avec admiration, étonnement, perplexité, amusement… Elle est belle, elle l’épate, elle le fascine, tant elle est inattendue, indéfinissable, inclassable… Vaste ! Leurs duos croisent la violence et l’émoi, parodient les romances… Et le rire peut rugir du panier rouge du petit chaperon, qui flirte avec le grand masque du loup en latex. Mais du panier rouge, la femme tire aussi le grand couteau et le retourne contre elle, le portant à bout de bras au - dessus de sa tête - vision symétrique et pure de quelque déesse indienne - comme une épée de Damoclès, d’où s’écoule un flot d’argent sur son visage… Nadège Prugnard et Géraud Bastar avancent ainsi, sur un fil balancé par la tempête sous leur crâne, avec pour balancier d’un côté la douleur, la colère face à tout ce qui nie, qui emprisonne et qui blesse, de l’autre la plénitude d’un amour éblouissant  et la liberté passionnée d’une parole sans réserve. Cette parole à deux voix, échevelée, est d’une grande beauté, poésie pure et fulgurante lucidité. Tout du long, chantée ou parlée, criée ou murmurée, elle est le mystérieux sésame  et  le fil d’Ariane dans le labyrinthe d’un spectacle à couper le souffle, dont on ressort conquis et un peu ivre."
 
 
 Soutiens dans le cadre des conventions triennales de la Cie Magma Performing Théâtre : Ville et Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée (15), Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne, Conseil régional d’Auvergne, Conseil général du Cantal.
Autres partenaires : Ville et Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée (15), Ville de Clermont-Fd (63), LE TRANSFO – agence de développement culturel en Auvergne dans le cadre de l’événement « théâtre et rock écriture », Festival Hibernarock (15), Le Guingois (03), Cie Alexandre Marais (03)
 
Création et rendez-vous 2013 :
Création le 17 mai 2013 – Cité des Arts de la Rue – Marseille dans le cadre de Marseille 2013 / Karwan /Résidence du 6 au 15 mai 2013 - Espace Périphérique (Paris)
 

 
Atelier d’écriture avec Nadège Prugnard
Prochain rendez vous le mardi 11 décembre à 20h au Théâtre d’Aurillac.
Entrez libres.
    
« Ecrire du Théâtre c'est quelque part vivre le rituel de Philomèle, la tragédie de la langue coupée, le drame de la séparation de la bouche et des mots. C'est tisser avec sa bouche le secret de son propre cri arraché.
Ecrire du théâtre, c'est du besoin de dire à voix haute, de faire signe à l'autre. C'est recoudre sa langue. Une langue qui a besoin des yeux pour qu'on l'entende et des oreilles pour qu'on la voie. La bouche est la main qui écrit. C'est ce qu'on porte en soi qui tout à coup éclate enfin sur scène...»   N.P
 
 
 
    
 
     

 
    recto fly ZL27 test 2-1Zone libre #27
 
Lundi 17 décembre / 19h
Rendez vous aux Ecuries, jardin des Carmes, 15000 Aurillac
 
IN BED WITH...
 
 
 
A l’occasion de l’exposition “Autoportraits dans les chambres” réunissant les photos de Claudia Morand, Magma Performing théâtre s’associe à l’artiste pour organiser un vernissage en pyjama bien au chaud sous les draps... 
 
Dans le cadre de l'exposition "Autoportraits dans les chambres" de Claudia Morand aux Ecuries du 17 au 22 décembre 2012 (13h30 à 18h30)
     
« Je ne colle pas mon œil à la petite lucarne, n’appuie pas sur le déclencheur, je donne juste la main au hasard et me contente de créer les conditions dans le vide intersidéral qui nous sépare. C’est une histoire de relations, d’univers partagés. A la pêche au gros de l’être. La chambre est le lieu de l’intime, une confidence accordée. Elle parle de la vie, la vraie, celle qui a lieu loin des masques et des rôles sociaux à tenir. Le corps est un lieu, une chambre, une cellule et l’homme est partout où se trouve sa cellule. » Claudia Morand
 
CLAUDIA MORAND
Artiste plastique aimant jongler avec les différents modes d’expression, matière-couleur, matière verbale ou matière vocale. On peut la rencontrer dans son atelier (Atelier Paulownia, 20 rue des Fargues à Aurillac), dans son Ephémère-Galery (5, rue du Salut à Aurillac) où elle présente les créations poétiques et atypiques du tandem « CMVTmotsbilier » qu’elle forme avec son compagnon ou encore à la Manufacture-Studios où elle donne des cours de voix.
 
Contacts : rebelclo@hotmail.fr
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 10:51

ZL26-pour-leweb.jpgLundi 26 novembre 2012 / 19h

Au Théâtre Beliâshe – 38 boulevard des Hortes - 15000 Aurillac

Entrée Libre

 

 

Ouvert à l’inconnu…

Dans le cadre de la convention entre la compagnie Magma Performing Théâtre et le Conseil Général du Cantal pour la mise en œuvre de moments de « Partage du Sensible », nous proposons une rencontre autour des nouvelles écritures d’Afrique francophone. 

 

 

 

 

LECTURE ET RENCONTRES

avec l’auteur malgache RAHARIMANANA

 

D’une poésie sensible et sensitive, la langue de Raharimanana bouscule les idéaux, questionne l’utopie et chahute nos perceptions du monde. Son œuvre est composée de nouvelles, de romans, de récits autobiographiques, de pièces de théâtre ; mais c’est surtout la poésie qui l’attire : une poésie empreinte de rêves, d’humanité, de passions et de douceur mais aussi de la violence du monde.

 

Ses ouvrages sont le réceptacle d’une écriture lyrique et caustique, faite de doutes, de contradictions, de révoltes, de combats y compris intimes, entre la mémoire et l’oubli, de « lutte perpétuelle entre le sublime et la décomposition ». Son écriture, imprégnée d’oralité, est faite de fragilité et de maturité. Elle porte en elle la restitution d’une mémoire trahie par des récits où se confondent "mythe et réalité". Elle se nourrit d’histoires, de rencontres et de paysages, entre l’intimité et la distanciation, entre le visible et l'invisible, entre l’ici et l’ailleurs. Elle est ciselée, elle sonne, chante, saisit, traque, capture, elle divise et rassemble.

 

Parmi ses différentes œuvres, citons Lucarne, Rêves sur le linceul (Grand prix littéraire de Madagascar 1998), Nour, Za, Les cauchemars du gecko (mis en scène par Thierry Bedard pour le festival d’Avignon 2011), parus aux éditions Le serpent à plumes, Philippe Rey ou Vents d’ailleurs. Son dernier ouvrage est sorti aux éditions Vents d’ailleurs : Enlacement(s), un triptyque composé des textes Des ruines, Obscena et Il n’y a plus de pays, fruits d’une résidence de trois ans à Athénor (scène nomade à Saint-Nazaire et Nantes).Raharimanana.jpg

 

 

Parutions : Enlacements (2012), Les cauchemars du gecko (2011), Za (2008), L'Arbre anthropophage (2004) ; Nour, 1947 (2001) ; Le lépreux et dix-neuf autres nouvelles (1992) ; Rêves sous le linceul (1998)...

Prix et distinctions littéraires : 2011 Prix de la Poésie, Salon du Livre insulaire de Ouessant, pour Les cauchemars du gecko / 1998 Grand Prix Littéraire de Madagascar (ADELF), pour Rêves sous le linceul / 1990 Prix Tchicaya U'Tamsi du théâtre interafricain / 1989 Prix TARDIVAT International de la meilleure nouvelle de langue française (RFI, ACCT, Le Monde).

 

 

ATELIER D’ECRITURE

En complément de cette Zone Libre, Raharimanana animera avec Nadège Prugnard un atelier d’écriture exceptionnel. Rendez-vous le mardi 27 novembre à 20h00 au Théâtre d’Aurillac. 

Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 09:45

affiche QLV 2 web liliQuartier

Langue

Vie

/ acte 2

 

Après le premier rendez vous lors de la fête de Canteloube le 22 septembre dernier, la compagnie Magma Performing Théâtre poursuit ses actions sur le quartier de Marmiers, dans les cités Canteloube et Clémenceau.

Le duo Nadège Prugnard et Marie-do Fréval en action : happening, gestes artistiques, à la rencontre des habitants, des mots, des fleurs…


 

 

Deux rendez-vous

 

Vendredi 23 novembre / 19h

Speed Texting

Rendez vous au PMU de Marmiers – Centre Commercial de Marmiers.

 

Samedi 24 novembre /16h30

Promenade dans la langue

Ecriture de terrain, regards croises, photos de Ludovic Laporte.

Rendez vous à l’Appartement de Canteloube – Cage n° 3 – Cité de Canteloube

 

 

 

Evénements et rendez-vous à suivre également

sur le facebook "Magmaperforming Théâtre"

Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 15:22
  
9 et  14 Novembre Le ciel rouge n’a plus soif / Petit Carré d’Art à St Affrique (12) et  " Mauvaises Herbes"  Espace de la Croix Baragnon à Toulouse (31)
 
17/11 : Suzanne takes you down / La Coloc à Cournon (63)
 
ZONE LIBRE 26  : Lundi 26 Novembre lecture spectacle de et par Raharimanana à 19H au Théâtre Béliâshe à Aurillac   
       
et ne manquez pas FRAGILES de Nadège Prugnard  par le Théâtre Molotof / Création  Le 13 Novembre à la Maison du Peuple à Millau
 
 
Action Quartier langue-vie du 19 au 25 novembre à Aurillac avec Marie-Do Fréval et Nadège Prugnard
 
 
 
 

 janvier 4294Le Ciel Rouge n'a plus soif
Conte glam’rock de et par Nadège Prugnard et Géraud Bastar
Lumières William Mas
Costumes Marianne Mangonne  
 
  Le 9 novembre à 20h30 au Petit Carré d’Art à St Affrique
RESERVATIONS CONSEILLEES à l'OFFICE DE TOURISME :
05 65 98 12 40 ou par courriel : contact@ot-dusaintaffricain.com
Tarifs : 10 euros / Carte fidélité : 7 euros / Réduit : 5 euros
 
Le 14 novembre à 20h30 à l’Espace Croix Baragnon à Toulouse  
Espace Croix Baragnon - 24 rue Croix Baragnon -
réservation : 05 62 27 60 60
          
 
Dans le cadre des soirées « Mauvaises herbes » initiées par la compagnie Tabula Rasa. Catherine Froment et Caty Belin lieront des textes de N.P à cette occasion
Renseignements : +33 (0) 7 60 40 04 72 / contact@tabula-rasa.fr
 
Nadège Prugnard et Géraud Bastar réinventent le conte de fée, marient théâtre  Histoire d’une princesse désenchantée, vraie-fausse vierge post-punk qui appelle le grand méchant loup, vrai rocker à voix chaude… Le duo joue des codes du conte de fée comme du crash test amoureux. Entre poésie écorchée et énergie rock, Nadège Prugnard et Géraud Bastar secouent les terres de l’imaginaire de l’enfance et questionnent nos propres mythologies intimes.
 
 Photo : Daniel Aimé
 

fragiles-li.jpgFRAGILES
    Nadège Prugnard/ Théâtre Molotof
 
Création le 13 novembre à 20h30 / La Maison du Peuple  (Salle Senghor) à Millau
 (réservation à l'Office du tourisme de Millau )
 
 
L'écriture explosive de Nadège Prugnard et son regard sans concession sur notre époque et notre espèce ne pouvaient que séduire les Molotofs, de même le goût du risque des Molotofs et leur énergie hors norme ne pouvaient qu'interpeller . De cette rencontre est né "FRAGILES", 8ème et dernier cocktail de la compagnie.
 
311270 383293365074034 727559857 n
La représentation conclue  une résidence de création à la Maison Du Peuple du 1er au 12 novembre. 
 
 

Suzanne-2-li-copie-1.jpgSuzanne takes you down
Lecture spectacle de et par Nadège Prugnard
lumières Jean-Louis Fié 
 
Le 17 novembre à 20h30
Infos pratiques : La Coloc’ de la Culture - 58 avenue de la Libération à Cournon (63)
Renseignements au 04 73 77 36 10
 
Un texte nourri de témoignages de 39-45 récoltés en région Auvergne pour dire la Résistance, inaliénable.
Suzanne, nom de code "takes you down", actrice fusillée sur scène le 16 novembre 1943 à Vichy, hante le théâtre pour dire son histoire, pour redire l'endroit de sa propre mort et à travers elle, convoquer cette période noire qu'a été la guerre de 39-45. Son corps a été avili, broyé par les nervis du IIIème Reich, mais l’actrice, engagée dans la Résistance pour le renseignement, putain de la Wehrmacht, reste debout un poème en main, texte nu, abattoir à ciel ouvert, inventaires de noms, fil rouge d'une pulsation obsédante et organique…

« A prendre comme un bloc, l’engagement total de Nadège Prugnard, qui se heurte à l’indicible, yeux endeuillés de noir, qui crie et pleure ce texte et cette révolte sans reprendre son souffle. Performance salutairement excessive, à rendre bien d’autres propositions dérisoires. » Un soir ou un autre / les Chroniques de Mr Guy
 
Photo Daniel Aimé
 
 

   
 ZONE LIBRE 26 avec l’auteur malgache Raharimanana
 
Dans le cadre de la convention entre la compagnie Magma Performing Théâtre et le Conseil Général du Cantal pour la mise en œuvre de moments de « Partage du Sensible », nous proposons une rencontre autour des nouvelles écritures d’Afrique francophone. 

 

Lundi 26 novembre à 16h00 (médiathèque de Massiac)
Puis à 19h à Aurillac (dans le cadre de la Zone libre 26 au Théâtre Béliâshe à Aurillac)
 
Raharimanana-EricSneed.jpgLecture-spectacle de et par l’auteur malgache Raharimanana
Sa langue imprégnée d’oralité et de poésie raconte le monde, parle de l’autre, bouscule les idéaux, questionne l’utopie. Son écriture, ciselée, sonne, saisit, traque, capture, elle divise et rassemble. Elle est empreinte de rêves, d’humanité et de douceur mais aussi de la violence du monde. Raharimanana, auteur malgache, nous convie à une lecture où résonne l’ici et l’ailleurs.
 
Jean-Luc Raharimanana est né le 26 juin 1967 à Madagascar où il réside jusqu'à l'âge de 22 ans. Grâce à une bourse d'études, il arrive en France en 1989 pour suivre des cours à la Sorbonne et à l'INALCO. Professeur et journaliste pigiste, il collabore à de nombreuses manifestations littéraires et pédagogiques. En 2002, il laisse l'enseignement, notamment pour défendre son père qui a été arrêté et torturé à Madagascar. Il ressent alors l'extrême nécessité de consacrer la majeure partie de son temps à l'écriture, à la recherche, à la restitution de cette mémoire trahie par des récits où se confondent "mythe et réalité".
Il est l'auteur de Lucarne, 1996 ; Rêves sous le linceul, 1998 et Nour, 1947, 2001 publiés au Serpent à plumes. Remarqués par la critique et salués par des prix, tous les livres de cet auteur ont été repris en poche. Homme de théâtre, il a reçu avec sa pièce Le prophète et le président le Prix du Théâtre interafricain Tchicaya U'Tamsi (RFI) en 1990, pièce qu'il reprendra et mettra en scène en mai 2005 au théâtre des Déchargeurs, Paris. Sa nouvelle pièce, une farce, La femme, la dinde, les deux compères et la bouteille sera jouée prochainement à La Réunion et en France en août-Octobre 2004 sur une mise en scène de Frédéric Robin, théâtre des Bambous, Saint Benoît, Centre Culturel Charlie Chaplin, Vaulx en Velin.

Parutions : L'Arbre anthropophage. Paris: Gallimard/Joëlle Losfeld, 2004.
Nour, 1947. Paris: Le Serpent à plumes, 2001.
Le lépreux et dix-neuf autres nouvelles. Paris: Hatier, 1992.
Rêves sous le linceul. Paris: Le Serpent à plumes, 1998.Lucarne. Paris: Le Serpent à plumes, 1996.

Prix et distinctions littéraires: 1987 Prix J.J. RABEARIVELO de poésie.
1989 Prix TARDIVAT International de la meilleure nouvelle de langue française (RFI, ACCT, Le Monde).
1990 Prix Tchicaya U'Tamsi du théâtre interafricain, 1990, théâtre.
1998 Grand Prix Littéraire de Madagascar (ADELF), pour Rêves sous le linceul.


Ci dessous des extraits des "cauchemars du Gecko" pour RFI
 
   
Magma Performing Theatre Photo Laurent Ouisse223Action quartier langue- Vie !
Marie-Do Fréval et Nadège Prugnard investiront les quartiers de Canteloube et Clémenceau du 19 au 24 Novembre  
 Plus d'infos très bientôt
 
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 08:00

Pour la première Zone libre de la saison 2012-2013, Magma Performing Théâtre et le Théâtre d’Aurillac présentent

 

Lundi 29 octobre 2012 à 19h

ZONE LIBRE#25

 

Immigration 2010-2012

Bienvenue dans un monde de chiens

Par le collectif Permaloso

 

visu ZL25 media« Ne me demandez pas qui je suis

Et ne me dites pas de rester le même :

C’est une morale d’état civil ;

Elle régit nos papiers »

 

Le collectif permaloso travaille par montage sur des textes d’actualité et fragments de discours, confrontés à des poésies ou des œuvres plus sensibles. Il joue dans tous les circuits où le débat est possible et l’insoumission légitime. Bienvenue dans un monde de chien est un concert aux multiples influences, une musique de survie comme une invitation au voyage en images sous l’égide de la compagnie Air Rance.

 

« Les permaloso sont de leur époque et ils en assument les risques. Ils ne font pas carrière. Non. Ils font ce que le théâtre doit (ou devrait) faire de tout temps s'il veut remplir sa mission dans la société des Hommes... oser s'emparer de la question la plus importante aujourd'hui en ce qui concerne ces arts que l'on dit (souvent abusivement) "vivants". Les permaloso sont simplement en train de réinventer ce qui est essentiel au théâtre et que l'on oublie trop souvent : la relation au spectateur. Et ce "spectateur", comme le veut Armand Gatti, disparaît enfin, pour laisser la place au citoyen, à la femme, à l'homme, qui a quelque chose à dire sur ce qu'il vit, et peut-être quelque chose à faire... »

Nicolas Ro méas (Cassandre/Horschamps)


 

Avecnouche megaphone li
Pierre Bernert, musicien / Sandro Mariotti, saxophoniste / Bule Jouglet Marcus,
 photographe, vidéo / Nouche Jouglet Marcus, comédienne / Jib L’héritier, plasticien, comédien
et l'aide de Barnabé Perrotey

 

 

COMPTOIR DES VIVANTS – débat

A l'issue de la représentation, nous vous invitons à vous joindre à nous autour d'un verre pour un débat qui questionnera la notion d'”étranger”. Elle sera abordée sous le prisme artistique, philosophique, sociologique et politique.

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Rendez-vous

Au Foyer des Jeunes Travailleurs

25 rue de Tivoli - 15000 Aurillac

Représentation gratuite

 

plus d’infos sur le collectif Permaloso : http://permalosos.free.fr

Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 08:45
 
le ciel rouge n'a plus soif affiche
 
 
   « Dans le conte et sa longue galerie de personnages, Cendrillon est cette figure de l’insurrection contre la vie qui file. Trop vite, comme une enfance brûlée (...) Dans cette course existentielle, elle croise le loup. Bête rock à la voix rauque, il consume à l’infini son amour pour la belle de ce conte qui chemine de travers. Au-dessus, le ciel rougeoie. « Les hommes ne croient plus à la magie des lèvres qui s’embrassent » (...) Dans cette histoire, le festin du roi est remplacé par la salade de tomates. Laquelle s’accommode, sous des dehors triviaux, d’un banquet de mots. Brûlants, éperdus, décalés, justes… »
Julien Bachellerie - La Montagne
 
 
Une création de la compagnie Magma Performing Théâtre en partenariat avec 16Alliés Production
Costumes : Marianne Mangone. Technique : William Mas Vidéo: Amanda Rubinstein / Scénographie : Sophie Chandoutis  
Photos : Marie Ladvie - Ludovic Laporte - Daniel Aimé

Soutiens dans le cadre des conventions triennales de la Cie Magma Performing Théâtre : Ville et Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée (15), Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne, Conseil régional d’Auvergne, Conseil général du Cantal. // Autres partenaires : Ville de Clermont-Fd (63), Le Guingois à Montluçon (03), Cie Alexandre Marais (03) Festival Hibernarock (15), Espace Périphérique à Paris Parc de la Villette , LE TRANSFO – agence de développement culturel en Auvergne dans le cadre de l’événement « théâtre et rock écriture ».  
 
 
Représentations "chantiers" et résidences   
 
6 octobre - Paris 18ème
Au Lavoir Moderne Parisien, dans le cadre de l'événement Nuit Noire.
 
Résidence du 11 au 17 octobre - Montluçon (03)
Le Guingois / scène de musiques actuelles – 109 rue Ernest Montusès
 
18 octobre – 21h - Montluçon (03)
Le Guingois – 109 rue Ernest Montusès
12 et 8 euros / renseignements et réservations : 04 70 05 88 18

19 octobre – 20h45 - Saint Étienne de Carlat (15)
précédé d’un apéro-concert de Géraud Bastar à 19h
bar Le Carladès – Le bourg
5 euros et gratuit moins de 18 ans – renseignements et réservations : 04 71 47 89 03
buffet campagnard 12 euros / renseignements et réservations : 04 71 62 44 82
dans le cadre de la saison culturelle de la Communauté de communes de Cère et Goul en Carladès
 
9 novembre - St Affrique (12)
Au Petit Carré d'Art - Rue Frangi et Ortéga
Renseignements et réservations auprès de l'Office de Tourisme : 05 65 98 12 40
 
14 Novembre - Toulouse   (31)
Dans le cadre du Cycle « Mauvaises Herbes » proposé par la Cie Tabula Rasa
Catherine Froment et Caty Belin lieront à cette occasion le dernier Titan et autres fragments de N.P
Espace Croix Baragnon - 24 rue Croix Baragnon -
Réservation : 05 62 27 60 60
 
6 décembre - 20h45 - Aurillac (15)
Au Théâtre d'Aurillac - Scène Conventionnée - rue de la Coste
Réservations au 04 71 45 46 04 / Du mardi au vendredi de 13h30 à 17h30 (uniquement le mardi après-midi pendant les vacances scolaires)
 
     Le 21 décembre à 21h au Clan Destin (Mas de biscle 46320 livernon)
dans le cadre du " Cabaret de la fin du Monde"
 
Résidence en mai 2013 à l'Espace Périphérique à Paris
Création Mai 2013 à la Cité internationale des arts de la rue à Marseille pour " Marseille 2013 Ville Europe"
 
 
 
 
"Le Ciel rouge n’a plus soif"
vu par Geneviève Brun - critique à la revue Théâtre / Public
"Festival aurillac 2012 photo Cécile Raoulas un homme et une femme douloureux et rebelles, qui avancent dans la jungle des contes et s’aiment dans la réalité des corps qui se mangent, se pénètrent, se lèchent et qui croisent leurs langues dans l’écriture où se confondent leurs mots, leur voix... (...) Elle et lui chantent, chantent , chantent… Géraud Bastar est une bête de scène, un rocker – loup magnifique, un vrai qui hurle, la gueule tendue démesurément ouverte, découvrant les grandes dents de dévoreur de petit chaperon rouge. Si sa voix venue des profondeurs se déploie avec une gravité et une puissance incomparables, elle sait, évoquer aussi bien l’intimité douloureuse d’une mémoire d’enfance que traduire l’émoi d’un amour improbable et ébloui qui l’unit à la femme – princesse, mal étrillée, dont la robe blanche transparente dévoile une panoplie de séductions, et dont le diadème laisse place au casque dur de motard d’où débordent des cheveux en bataille. Nadège Prugnard est la femme qui crie non, et dit oui sans réserve au lycanthrope. L’homme - loup la regarde avec admiration, étonnement, perplexité, amusement… Elle est belle, elle l’épate, elle le fascine, tant elle est inattendue, indéfinissable, inclassable… Vaste ! Leurs duos croisent la violence et l’émoi, parodient les romances… Et le rire peut rugir du panier rouge du petit chaperon, qui flirte avec le grand masque du loup en latex. Mais du panier rouge, la femme tire aussi le grand couteau et le retourne contre elle, le portant à bout de bras au - dessus de sa tête - vision symétrique et pure de quelque déesse indienne - comme une épée de Damoclès, d’où s’écoule un flot d’argent sur son visage… Nadège Prugnard et Géraud Bastar avancent ainsi, sur un fil balancé par la tempête sous leur crâne, avec pour balancier d’un côté la douleur, la colère face à tout ce qui nie, qui emprisonne et qui blesse, de l’autre la plénitude d’un amour éblouissant et la liberté passionnée d’une parole sans réserve. Cette parole à deux voix, échevelée, est d’une grande beauté, poésie pure et fulgurante lucidité. Tout du long, chantée ou parlée, criée ou murmurée, elle est le mystérieux sésame et le fil d’Ariane dans le labyrinthe d’un spectacle à couper le souffle, dont on ressort conquis et un peu ivre."  
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Magma Performing Theatre
  • Le blog de Magma Performing Theatre
  • : Ce blog se propose de donner à voir à entendre ou à vivre l'actualité de nadège Prugnard - auteure, metteur en scène et comédienne, et informer des spectacles, créations, chantiers et évènements artistiques produits par ou avec Magma Performing Théâtre.
  • Contact

Profil

  • Magma Performing Theatre
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.

Recherche