Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 09:48

Les rendez-vous de mai

 

 

Lundi 13 mai / Le Ciel Rouge n'a plus soif - sortie de résidence à l'Espace Périphérique (Paris 19è)

Du 6 au 13 mai / Résidence de création "Le Ciel rouge n’a plus soif" à l’Espace Périphérique

 

Du 14 au 18 mai / Fragiles au Théâtre du Grand Rond à Toulouse (31)

 

Mercredi 15 mai / Le 17ème arrondissement / Quartier Utopique - Nadège Prugnard et Géraud Bastar invitée par la compagnie Générik Vapeur

 

Vendredi 17 mai / Le Ciel Rouge n’a plus soif – Cité des arts de la rue à Marseille (13)

 

Samedi 25 mai / L’Elan des langues - Sortie de résidence à La Coloc’ de la Culture (Cournon)

Du 20 au 25 mai / Résidence de création "L’Elan des Langues" à la Coloc' de la Culture (Cournon)

 

Samedi 25 mai - 18h / Les Pendus - Les 3 éléphants-Laval (53)

Dimanche 26 mai - 15h30 / Les Pendus - Les 3 éléphants-Laval (53)

 

Lundi 27 mai / Atelier décriture au Théâtre d’Aurillac – Avec Eugène Durif et Nadège Prugnard

 

Mardi 28 mai / Zone libre #31 - La Faute à Rabelais d'Eugène Durif chez Babar à Aurillac. Repli dans un lieu couvert en cas de pluie...

 

Mercredi 29 mai / La Faute à Rabelais au Cinéma de Murat (15)

 

Jeudi 30 mai / L’Elan des Langues de et par Nadège Prugnard et Eugène Durif – Ferme de la Barreyrie à Roumégoux (15)

 

 

 

 

a partir du 6 mai 2013

LE CIEL ROUGE N'A PLUS SOIF

de et par Nadège Prugnard et Géraud Bastar

 

Histoire d’une princesse désenchantée, vrai-fausse vierge post-punk qui appelle le grand méchant loup, vrai rocker à voix chaude… Batterie de mots parlés-chantés, effluves à la Tom Waits, cicatrices à vif… Le duo joue des codes du conte de fée comme du crash test amoureux. Entre poésie écorchée et énergie rock. Dans le conte et sa longue galerie de personnages, Elle est cette figure de l’insurrection contre la vie qui file. Trop vite, comme une enfance brûlée. « J’veux pas mourir ! » Alors, conter le cours du temps, l’amour qui se dérobe, elle court dans la forêt, éperdue. Dans cette course existentielle, elle croise le loup. Bête rock à la voix rauque, il consume à l’infini son amour pour la belle de ce conte qui chemine de travers. Nadège Prugnard et Géraud Bastar secouent les terres de l’imaginaire de l’enfance et questionnent nos propres mythologies intimes. Ils inventent un conte d’aujourd’hui, un poème amoureux qui mêle théâtre et rock, « celui qui est drôle, pétaradant, corrosif… et rempli jusqu’à la gueule d’amour pour les mots, pour la musique et pour l’autre. » Fred Sérager

 

Lumières William Mas & Jean-Louis Fié / Scénographie Sophie Chandoutis / Costumes Marianne Mangone / Regard Extérieur Amanda Rubinstein

 

Partenaires Seize alliés production, Ville de Clermont-Fd (63), Le Guingois Scène de musiques actuelles à Montluçon (03), Cie Alexandre Marais (03), Festival Hibernarock (15), Espace Périphérique (Ville de Paris - Parc de la Villette), LE TRANSFO – agence de développement culturel en Auvergne dans le cadre de l’événement « théâtre et rock écriture ».

Le Ciel Rouge n'a plus soif - "Elle craque" de Géraud Bastar. Vidéo Amanda Rubinstein

Retrouvez ce spectacle :

 

Du 6 au 13 mai 2013 en résidence de création à l’Espace périphérique

2 rue de la clôture 75019 Paris / www.espaceperipherique.com

Plus d’info sur http://www.espaceperipherique.com/spip.php?article366

Lundi 13 mai Sortie de résidence

 

Vendredi 17 mai à partir de 21h30

Création dans le cadre de la soirée « Moteurs ! A la cité des Arts de la rue »

Rendez-vous à la Cité des Arts de la Rue – 225 avenue des Aygalades – 13000 Marseille

Plus d’infos sur http://follehistoire2013.karwan.info/Moteurs-a-La-Cite-des-Arts-de-la

 

Et en été-automne 2013 :

Le 7 juin – Centre d’Ailleurs (63)

Le 7 juillet - Domaine Royal de Randan (63)

Le 10 août – Festival Festiferme à Moulidars (16)

Entre le 21 et le 24 août - Festival d'Aurillac (15)

Le 1er septembre - Festival Un été dans mon village à Teillet Argenty (03)

Le 27 septembre – Ouverture de la saison culturelle de Pont-du-Château (63)

Le 28 septembre – Festival Les Pontempeyresques à L'Hostellerie de Pontempeyrat (42)

 

 

 

 

 

Du 14 au 18 mai

Fragiles

de Nadège Prugnard / Par le Théâtre Molotof

au Théâtre du Grand Rond à Toulouse (31)

Informations / réservations sur ce lien

 

C'est une forme d'oratorio désenchanté. Un texte qui mêle poésie, chanson-rock et harangue philosophique. Un texte fragmenté, sans fards, sans dessus-dessous, maculé de déraison, de liberté, de rire et de colère. Une libre mise en demeure de s'approprier ce qui nous revient de droit : le cri, les pulsions inavouables, la violence et l'absolu refus.

 

Avec : Sarah Carlini, Elodie Combes, Nicolas Ibanez et Thomas Soudan

Reportage de France 3 sur "Fragiles"

 

 

 

 

Le 15 mai 2013

Le 17ème Arrondissement – Quartier Utopique

Marseille (17è arrondissement) - esplanade du J4 - Entrée libre

  

Ecritures Tandem en mai 2013

 

Dans le cadre de Marseille Provence 2013, Générik Vapeur propose du 10 au 15 mai de créer une cité de containers. C’est « Le 17ème Arrondissement – Quartier Utopique », installé au J4.

 

Avec le container comme support scénique, caractéristique de l’univers créatif de la compagnie depuis ses débuts, le 17ème arrondissement, oeuvre monumentale de mélange de vies, de cultures, de langues et de vocabulaires, sera investi non stop pendant 5 jours. Sur l’esplanade du J4 se relaieront une cinquantaine d’artistes venus de France mais aussi du Chili, de Chine et d’Allemagne pour animer ce quartier éphémère et utopique à travers différentes interventions artistiques.

Production : Générik Vapeur Coproduction : Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture et le Centro Cultural Teatro Container-Chile.

 

 

A la demande de la compagnie Générik Vapeur, Nadège Prugnard et Géraud Bastar interviendront lors de différents moments :

  • Nadège participera à une “table longue” de 10h à 12h sur le thème “art et résistance” 
  • Lecture-performance de Nadège Prugnard à 18h
  • Concert solo de Géraud Bastar à 19h
     

 

Plus d'info sur :

http://www.generikvapeur.com/html/projet/17arrond.html 

 

 

 

 

à partir du 20 mai 2013

Magma Performing Théâtre

invite Eugène Durif

 

En ce mois de mai, Nadège Prugnard propose de (re)découvrir Eugène Durif autour de deux spectacles, une Zone libre, quelques jours de résidence et un atelier d'écriture...

Ecritures Tandem en mai 2013

LES RENDEZ-VOUS AVEC EUGENE DURIF :

 

 

L'ELAN DES LANGUES de et par Nadège Prugnard et Eugène Durif

À partir de leurs carnets d’auteurs, e-mails, discussions, questionnements sur l’écriture, le théâtre, la scène, Eugène Durif et Nadège Prugnard nous livrent leur correspondance, baisers de langues, embrassement de consonnes et voyelles, mots qui se chevauchent, fragments poétiques sur le monde, l’intime, la chair, poèmes de la tourmente, contes défaits à refaire, chansons bancales, bouches ouvertes à l’obscure, au doute, à l’incertain, à l’élan des langues…

Ce projet étant basé sur les expériences croisées des auteurs, leur relation avec le théâtre et l’actualité du monde, il s’inscrit dans l’inachevé et se réinvente à chaque nouvelle rencontre des auteurs.

 

  • Du 20 au 25 mai En résidence à la Coloc' de la Culture à Cournon (63)
  • Le 25 mai à 20h30 à la Coloc' de la Culture à Cournon (63)

Tarifs : 5-8 € - Renseignements au 04 73 77 36 10

  • Le 30 mai à 19h à la Ferme de la Barreyrie (Roumégoux - 15)

Renseignements : saison culturelle de la CC Cère et Rance en Châtaigneraie - 04 71 49 32 30

 

 

 

C’EST LA FAUTE A RABELAIS d’Eugène Durif

Deux saltimbanques s’arrêtent dans un lieu qu’ils vont habiter un instant. Ils vont faire naître du théâtre avec trois fois rien.... Sans rime ni raison, mais en musique, chansons et calembours, contrepèteries, recettes de cuisine et blagues, mots-valises et coqs à l’âne, onomatopées, et autres...

Comme un hommage à une culture populaire, à la fois savante et très simple, avec le sentiment de faire retour vers le surgissement de notre langue pas encore passée à l’équarrissage du bon goût et de la juste mesure. À la manière de Rabelais, sons et paroles dégèlent dans un beau concert de mots et sons de toutes sortes...

Mise en scène : Jean-Louis Hourdin / Avec : Eugène Durif et Pierre-Jules Billon

Musique : Pierre-Jules Billon / Costumes : Nina Benslimane / Lumières : Fabien Leforgeais

Production Cie l’envers du décor. Coproduction EPCC Théâtre de Bourg-en-Bresse / Scène conventionnée. Avec le concours du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Limousin. Avec le concours de la Région Limousin. Avec le soutien du GRAT – Cie Jean-Louis Hourdin.

 

  • Mardi 28 mai à 19h / A l'occasion de la Zone libre #31

Chez Babar au Royal Chance, 20 rue Emile Duclaux à Aurillac. Rapatriement en lieu couvert en cas de pluie...

  • Mercredi 29 mai à 19h au Cinéma de Murat (15)

Renseignements auprès de la bibliothèque municipale de Murat au  04 71 20 18 54

 

 

 

ATELIER D'ECRITURE

en présence de l'auteur et de Nadège Prugnard
Rendez vous au Théâtre d’Aurillac.

  • Lundi 27 mai à partir de 20h

 

 

Eugène Durif / Auteur et comédien
Né à Saint-Priest, Rhône. Études de philosophie. Écrit pièces de théâtre, récits, poèmes, nouvelles et aussi pour la radio. Ses pièces sont régulièrement montées (entre autres, Charles Tordjman crée Tonkin-Alger en 1990, Anne Torrès monte B.M.C. en 1991 et Expédition Rabelais en 1994, Éric Elmosnino Le Petit Bois également en 1991, Patrick Pineau crée Conversation sur la montagne (1993) et On est tous mortels un jour ou l’autre (2007), Jean-Louis Hourdin Même pas mort en 2003, Karelle Prugnaud Cette fois sans moi et Bloody Girl en 2005 et A même la peau en 2006...)

En 1991, il fonde avec Catherine Beau la Compagnie L’Envers du décor, implantée dans le Limousin. Également comédien, Il réalise avec elle plusieurs mises en scène : De nuit alors il n’y en aura plus, Il faut que l’une ait raison pour que l’autre ait tort, Cabaret mobile et portatif, Cabaret des bonimenteurs vrais, Quel est ce sexe qu’ont les anges ? Maison du peuple, puis Filons vers les îles Marquises (opérette), Les Clampins songeurs, Divertissement bourgeois...

Eugène Durif écrit Nefs et naufrages (Sotie) pour la classe de Dominique Valadié au CNSAD de Paris, Pochade Millénariste pour les élèves du TNS (Actes Sud-Papiers, 2002), Les Masochistes aussi peuvent souffrir pour les élèves du conservatoire de Bordeaux (mise en scène Christophe Rouxel, 2003), et aussi Pauvre folle Phèdre (2001), Hier c’est mon anniversaire (2003), Le Banquet des aboyeurs (2004), L’Enfant sans nom (Actes Sud-Papiers, 2005), "Variations Antigone" (2009), "Loin derrière les collines" (Actes Sud papiers, 2009), "Le fredon des taiseux" (Actes Sud papiers, 2010).

Comédien, il a joué récemment dans « la Nuit des Feux » (également auteur) mis en scène par Karelle Prugnaud au Théâtre National de la Colline en 2008, dans « Artaud, pièces courtes » mis en scène par Diane Scott (le 104, Maison de la Poésie – Paris) et « Le Cauchemar », de Jean Michel Rabeux au Théâtre de la Bastille et à la Rose des vents (Scène Nationale de Villeneuve d’Ascq) en 2009, « C'est la faute à Rabelais » (écrit par lui même et mis en scène par Jean-Louis Hourdin) en 2010/11.

 

Les pendus

de Nadège Prugnard

Par la compagnie Kumulus

 

25 mai à 18h et 26 mai à 15h30
Les 3 éléphants-Laval (53
)
www.les3elephants.com

8 juin à 17h45
Furies-Châlons en champagne (51
)
www.furies.fr

 

Un bourreau, trois hommes, une femme. Une mort publique et théâtrale. Ce sont quatre corps perdus, tendus, suspendus à eux-mêmes qui slamment-squattent-éructent. Ce sont des voix qui s’arrachent à la mort, qui défient le temps. Paroles ultimes et poings tendus, appel au désordre, rire immense… C’est le cri post-mortem de la liberté qui n’en n’aura jamais fini de dire.

 

Plus d'informations sur www.kumulus.fr

 

Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 09:59

A l'occasion du concert de Géraud Bastar et Lux Bas-fonds le 4 mai à la Coopérative de mai, les acteurs culturels, associations et "artivistes" cantaliens :

SESSION LIBRE (association cultures urbaines et alternatives), LES SESSIONS VOLCANIQUES (festival), LE MANGE DISQUE (fanzine), BLA BLA BLA (radio Jordanne), LOVE MI TENDEUR (association musique), ECLAT (festival international de théâtre de rue d'Aurillac), SIRVENTES (agence artistique et évènementielle), MAGMA PERFORMING THEATRE (compagnie théâtrale), ZONES LIBRES (actions artivistes), IN NOCTE (Association de vidéastes d'Aurillac), HIBERNAROCK (festival), BIG JAMA (festival et accompagnement d'artistes), MY FEST (association musique), ALC QUARTIERS OUEST (centre social), C'EST TES CRIS (collectif d'écriture du Théâtre d'Aurillac), FOYER DES JEUNES TRAVAILLEURS 15 (action sociale), ATELIER PAULOWNIA (dédié aux arts plastiques), LES HABITS DU DIMANCHE (faiseurs d'habits), IEO (association culture occitane), CDMDT (Centre des Musiques & Danses Traditionnelles), LA MANUFACTURE (école de danse), NOUVELLE SCENE (tremplin), LE KIOSQUE (coopérative artistique), Z'INCONTOURLIVES (collectif musical), CANTAL MUSIQUE & DANSE (association musique et danse), HALLE IN ROCK (festival), MAGIC TATOO et au comptoir des vivants : NUTTER'S CAFE (Bar Musical), LE BAR DE L'AVENUE, CHEZ BABAR, L'ARROSOIR, LE FREE RIDER

se regroupent pour accompagner et soutenir La Forge de Géraud Bastar et Lux bas-fonds, avec The Machinists en première partie !

 

 

Tous à la Coopérative de mai avec Géraud Bastar !!

Plus d'info sur le Bastar et sa horde : www.geraudbastar.com

La Forge en écoute sur Deezer

D'autres infos pratiques concernant le concert sur le site de la coopé

 

 

Entre le cabaret rock et le show électrique, « La Forge » fait résonner une chanson underground et flamboyante, où Géraud Bastar laisse éclater son charisme et sa voix venue des profondeurs. L’ex-leader des « Barons du Délire », groupe phare de la scène clermontoise, renoue ainsi avec les fondamentaux du rock’n roll! Inspirée par l’énergie sauvage des Clash ou de Parabellum, les fêlures de Tom Waits ou de Captain Beefheart, « La Forge » inscrit son univers à l’ombre des hauts fourneaux, entre idéal romanti...que et aspirations sociales face à tous les renoncements. Autour de Géraud Bastar, le groupe Lux Bas-Fonds martèle une transe électrique à coups de riffs ravageurs et de rythmes métalliques: Patrick Lemarchand (Flor del Fango, Parabellum, L’Ultima recital) à la batterie et aux ferrailles ; Frédéric "Lézard" Leclair (Skydive Naked, Dingle, John Brassett) à la guitare ; Clément Peyronnet (Chestnut Band) à la basse/contrebasse. Un combo rock sur lequel viennent se greffer la vielle à roue (Patrick Bouffard) et l'accordéon (Pierre Mussi) et l'écriture puisante et romantique de Géraud Bastar et Nadège Purgnard pour un métissage sonore brut et incisif !


Géraud Bastar et Lux Bas-Fonds c'est : Géraud Bastar - Chant & guitare, des textes de Géraud Bastar et Nadège Prugnard, Lézard - Guitare, Clément Peyronet - Basse et contrebasse, Patrick Lemarchand - Batterie et ferrailles, Patrick Bouffard - Vielle à roue (guest), Pierre Mussi - Accordéon (guest). Son : Charles Gourlier / Lumière: William Mas / Costumes : Marianne Mangone

Géraud Bastar en concert

Géraud Bastar en concert

Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 12:10
Comptoir des vivants #2
spéciale art et culture

Enregistrement le mercredi 10 avril 2013 à 19h ouvert à toutes et tous
Bar de l'Arrosoir    
 9 Rue du Salut, 15000 Aurillac   Diffusion de l'emission samedi 20 avril 2013
Sur Jordanne FM / 97.2 Mhz sur Aurillac
Infos et autres fréquences sur www.jordannefm.fr
Retoouche--2--li.jpg

Que faire quand le mot culture ne désigne plus qu’un processus à étouffer l’art dans ce qu’il suppose de contestation du conformisme dans l’univers de la pensée normalisée ? Que faire quand l’idéologie libérale présente comme une fatalité naturelle la mort de l’art ? Que faire quand les signes d’une société plus dure et inégalitaire se font toujours plus visibles et que la société se lézarde ? Comment le désenchantement peut-il devenir un principe actif d’utopie ? Comment remonter le col à cet univers cassé ? Comment ne pas étouffer ? Qu’est ce qui est aujourd’hui possible ? Quelles alternatives pour les artistes ?

Avec Nadège Prugnard, Christophe Paris (festival d'Aurillac), Julien Bachellerie (journaliste), Michel Bezombes (Maire), Hélène Bobroff (Philosophe), Julien Ségura (Médiathèque d'Aurillac), Love Mi tendeur, Fred Sérager (Cantal Musique et Danse - Festival Hibernarock), les acteurs-auteurs du collectif d'écriture du Théâtre d'Aurillac et intervenants du Foyer des Jeunes Travailleurs // Interventions complétées des interviews de Sly de Bruix (auteur-chanteur), le collectif Bonheur Intérieur Brut et Fatma Nakib (présidente de la Fédération des Arts de la Rue en Languedoc Roussillon).


Comptoir des vivants qu'est ce que c'est ? 
C'est une emission de radio mensuelle enregistrée à chaque fois dans un bar populaire d'Aurillac. Il s'agit de donner la parole à toutes et tous. Comptoir des vivants c’est créer du possible, s’unir, se parler, échanger au tour d'un sujet d'actualité. C’est une émission artistique et citoyenne ,une utopie joyeuse et incisive qui ne se situe pas dans la logique pédagogique de la dénonciation politique mais qui  propose une alternative artistique militante, provocatrice et pertinente, en diffusant une information différente sur les enjeux des mutations de notre société, en créant des foyers ouverts de réflexion et des forums créatifs où la parole est donnée à toutes et tous.

Pour écouter / télécharger Comptoir des vivants #1 (en 5 parties), cliquez ici


article-Comptoir-du-8-mars-13-li.jpg

Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 10:23

Mardi 2 avril à 20h

Rendez vous au Théâtre d'Aurillac

Ouvert à toutes et tous /Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

 

Le collectif d'écriture initié par Nadège Prugnard au théâtre d'Aurillac scène conventionné accueille Sly de Bruix


Sly de Bruix est un auteur, chanteur, compositeur, qui fait du rock indépendant en français. Un hirsute convaincu que la littérature peut changer la vie, puisque c'est ce qui lui est arrivé, aux contacts d'individus comme Cervantès, Debord, Michaux ou Céline... Un hirsute qui pleurait en écoutant du blues quand il était ado, et qui est resté longtemps transi de fascination en écoutant « Madcap laugh » de Syd Barrett ou l'album de remixes des chansons de 22 Pistepirkko...

Il vient de sortir un album " Au-délà des pistes"

 

 

Présentation de Sly :

 

 

Son dernier clip vidéo "La fin des ecchymoses" :

 


 

 

Plus d'info sur www.slydebruix.com

Mais aussi : des titres de Sly à écouter en cliquant ici

 

 


Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 09:00
Vendredi 15 Mars à la Coloc de la Culture 20H30
58      avenue de la Libération
63800 Cournon d’Auvergne
Tel 0473773610
 
 
 En première partie, Nadège Prugnard, quand à elle ouvrira ses carnets de nuits et d'encre, et donnera à entendre quelques extraits de ses questionnements et recherches dramaturgiques, qu’elle a regroupé sous le nom de Un petit coin de paradis
 
  
 
FRAGILES
De Nadège Prugnard par le Théâtre Molotof
 
Avec Sarah Carlini, Elodie Combes, Nicolas Ibanez et Thomas Soudan
Lumières : Benoît Sanchez Mathéo
533543 402983533105017 1202327004 n
 
C’est une forme d’oratorio désenchanté. Un texte qui mêle poésie, chanson-rock et harangue philosophique. Un texte fragmenté, sans fards, sans dessus-dessous, maculé de déraison, de liberté, de rire et de colère. Une libre mise en demeure de s’approprier ce qui nous revient de droit : le cri, les pulsions inavouables, la violence et l’absolu refus.
On ne sait de qui ça va partir, de qui ça va sortir…grammaire bancale de qui ne peut s’empêcher de gueuler : « Je te parle direct sans brouillon …» mais parfois le mot en dit trop ou pas assez  et la langue s’invente alors quasi onomatopéique, débordée par une fièvre incontenue. « Comment arracher la douleur de vivre ? Where is my Mind ? Pourquoi je suis moi et pas toi ? » . Fragiles, c’est l’histoire d’une génération désabusée qui se demande si la parole peut aider, qui ne sait ni comment périr, ni comment vivre dans ce monde, qui pose la question de l’altérité et de sa propre identité délitée.
Histoire donc aussi du Théâtre Molotof, de quatre anges exterminateurs qui livrent sur scène une performance hors norme, se heurtent à la solitude, jettent en pâture un gouffre d’interrogations inquiètes sur la vie, la mort, l’amour, et l’envie d’aimer encore même quand ça déraille «  toujours laisser rêver une ligne amoureuse …». Pas de message, ni prosélytisme et moins encore de certitudes révélées si ce n’est la fragilité d’être et c’est tout.  J’ai écrit ce texte en pensant aux cages de Louise Bourgeois, ces grandes installations faites de matériaux bruts, de plaques de métal, le tout un peu souillé, mal agencé, cabossé, et, parmi ces objets une pièce délicatement sculptée : une main, un sourire, une tendresse.  Quelque chose de fragile, nu, sans réponse, qui palpite au milieu du chaos  et qui chuchote: «  je suis fragile  » et l’émotion …l’émotion et c’est tout. Nadège Prugnard
 
FRAGILES 4 
la_montagne_18_mars_13_la_Coloc_001.jpg 
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 17:21
LA MARCHE DES FEMMES
Quartier langue-vie : Acte III
Les femmes dans la rue, pas dans la cuisine !
 
LEON-copie-1Du 4 au 9 Mars 2013, la compagnie Magma Performing Théâtre, en résidence au Théâtre d’Aurillac met à l’honneur les femmes. Des lectures,  performances, actions artistiques imaginées par les artistes Nadège Prugnard et Marie -Do Fréval, avec la complicité du collectif d’écriture du Théâtre d’Aurillac, et  du Foyer des jeunes travailleurs rythmeront cette semaine à la rencontre des habitants des quartiers de Canteloube et Clémenceau à Aurillac.
 
 Dès Lundi 4 mars et tout au long de cette semaine dédiée aux femmes Marie-Do Fréval et Nadège Prugnard, proposeront des installations photographiques et des  petites performances artistiques intitulées «  PORTRAITS DE FEMMES » au centre commercial de Marmiers .
 
 
 
 Mardi 5 Mars à 20H / ATELIER D’ECRITURE ET RECOLTE DE PAROLES !
Mesdames venez nous rencontrer à l’appartement de Canteloube et parler de votre quotidien, anecdotes, souvenirs, combats, ce que vous aimez, ce qu’il vous plaira …les auteurs du collectif du Théâtre d’Aurillac écriront des textes, chansons et poésies inspirées de vos récits /Cage n°3 Cité de Canteloube
 
 
Speed Texting Photo Marie Ladvie (57)Mercredi 6 Mars à 18H / Enregistrement et lancement de l’émission de radio « COMPTOIR DES VIVANTS»  sur Jordanne FM au PMU du centre commercial de Marmiers. Une émission autour des femmes où chacun est libre de venir s’exprimer  .Avec la participation d’Hélène Bobroff (Philosophe), Marie Picard, la CIDFF du Cantal, Sandrine Sergues et bien d’autres…
 
 
 
 Jeudi 7 Mars à 20H30 / Soirée Cinéma au FJT (Foyer des jeunes Travailleurs)
Un documentaire questionnant les problématiques sociétales auxquelles sont confrontées les femmes proposé par le Festival « Traces de vie » à Clermont-Ferrand. 
FJT : 25 avenue de Tivoli 15000 Aurillac
   
 bandeau-FBVendredi 8 Mars  de 14H à 17H / Dans le cadre de l’Evénement «  LANGAGE DES ELLES » proposé par la médiathèque d’Aurillac. Magma Performing Théâtre vous propose de venir écouter des lectures, cut-up poétiques, portraits de femmes écrits par les auteurs du collectif d’écriture du Théâtre d’Aurillac initié par Nadège Prugnard. Marie-Do Fréval comédienne et directrice artistique de la compagnie Bouche à Bouche liera des extraits des textes de Virginie Despentes, Valérie Solanas , Brigitte Fontaine et bien d’autres …
     
Ci dessous un lien vidéo où l'on peut voir Marie-Do Fréval lire Brigitte Fontaine à l'occasion d'une zone libre dédiée aux femmes organisée par Magma Performing au bar Chez vous à Aurillac / VIdéo IN NOCTE
     
 
 
 
 Suzanne-2-li-copie-1.jpgVendredi 8 mars  20h30
Suzanne takes you down
Lecture-spectacle de et par Nadège Prugnard
Lumières Jean-Louis Fié
 
Médiathèque du Bassin d'Aurillac
Rue du 139ème Régiment d’Infanterie - Aurillac (15)
Dans le cadre de l'événement Langage des Elles et de la Journée de la femme
 
Un texte nourri de témoignages récoltés en région Auvergne pour dire la résistance, inaliénable.
Suzanne nom de code "takes you down" actrice fusillée sur scène le 16 novembre 1943 à Vichy hante le théâtre pour dire son histoire, pour redire l'endroit de sa propre mort et à travers elle convoquer cette période noire qu'a été la guerre de 39-45. Son corps a été avili, broyé par les nervis du IIIème Reich, mais l’actrice, engagée dans la resistance pour le renseignement, putain de la Wehrmacht, reste debout un poème en main, texte nu, abattoir à ciel ouvert, inventaires de noms, fil rouge d'une pulsation obsédante et organique….
   IMG 6142 co
 « A prendre comme un bloc, l’engagement total de Nadège Prugnard, qui se heurte à l’indicible, yeux endeuillés de noir, qui crie et pleure ce texte et cette révolte sans reprendre son souffle. Les mots s’abiment et souffrent comme les corps humiliés sous les coups, évoquent les larmes, la sueur, la merde, la terre, la peur, haïssent et demandent justice, et aiment comme l’amour éperdu, sans retour, des amants arrachés l'un à l'autre par l’Histoire. (...) Performance salutairement excessive, à rendre bien d’autres propositions dérisoires. » Guy Degeorges – Un soir ou un autre
 
 « Crachat de beauté à la face des bêtes, un refrain d’ultime voyage, que rythment la langue des bourreaux et la poésie de la beauté fragile, à jamais insoumise. » Julien Bachellerie - La Montagne
 
 « Suzanne Takes you down écrit et interprétée par Nadège Prugnard a été un moment d’intensité humaine, une véritable performance scénique magnifiée par une mise en lumière subtile. Un long poème où les noms s’enchainent à la vitesse de la « bête humaine » comme un refrain, un refrain de révolte et de combat, comme le théâtre combattant qu’aime et défend Nadège Prugnard. » La Montagne
 
Une production de la Cie Magma Performing Théâtre avec le soutien de la Cie D.F. dans le cadre des chantiers « Mer forte à agitée » / La Comédie – Scène nationale de Clermont-Fd dans le cadre du festival « A suivre… » / le Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée / « Scènes en partage » - Conseil général du Cantal / le Lavoir Moderne Parisien. La compagnie Magma Performing Théâtre est domiciliée en Puy-de-Dôme et est actuellement en convention triennale avec le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne, la Ville d’Aurillac et le Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée, le Conseil régional d’Auvergne et le Conseil général du Cantal.
 
     photouuuuuuuuuuuuuuSamedi 9 Mars à 16H : LA MARCHE DES FEMMES  à Canteloube et Marmiers . La compagnie Magma Performing Théâtre propose aux femmes comme aux hommes,  une marche poétique, symbolique et pacifiste au cœur des quartiers qui s’inscrit contre les violences et les injustices faites aux femmes dans nos sociétés contemporaines. Rendez-vous à 16H devant la Cage n°3 Cité de Canteloube
 
Les actions artistiques Quartier Langue-vie sont soutenues par le Théâtre et la ville d’Aurillac ,le centre social de Marmiers, Logisens, et la CABA .
 
   
 
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 14:08

visuel Zone Libre Février WEB liAPPORTE-MOI DE L'AMOUR

DE CHARLES BUKOWSKI

Par Pascaline Hervéet ( Les Elles)

Et Chantal Morte

 

 

Représentation unique

Vendredi 22 février 2013 à 20h30

NUTTER'S CAFE à Saint Jacques des Blats

Tarif 5 € - Info/Résa au 04 71 48 96 75

 

 

Atelier d'écriture avec Pascaline Hervéet

Samedi 23 février 2013

Rendez-vous au Théâtre d'Aurillac / 14h

 

 

 

En 2013, Hibernarock célèbre le Rock au Féminin. Belle thématique à laquelle Magma Performing Théâtre ne pouvait que s’associer. Le festival et la Compagnie ont donc choisi, pour cette zone libre de février, d’accueillir au Nutter’s Café à St-Jacques des Blats, Pascaline Herveét et son spectacle Apporte-moi de l’amour.

 

Charles Bukowski, Pascaline Hervéet des Elles, le duo Chantal Morte…Voilà une rencontre détonante pour ce spectacle-performance hors normes.


Ce n’est pas une lecture, ce n’est pas un concert, ce n’est pas du théâtre mais il y a du croisement de toutes ces formes pour Apporte-moi de l’amour, adaptation de la superbe nouvelle du grand écrivain américain. Disons que c’est une performance, une forme hybride, une exploration au cœur de l’œuvre de Bukowski. Pascaline Hervéet a d’abord travaillé seule, en s’appuyant essentiellement sur la musicalité du texte, puis les deux musiciens du groupe Chantal morte l’ont rejointe, apportant leur univers sophoto-PHerveet.jpgmbre et sobre, décalé, brut et minimaliste mais foisonnant d’idées et de sonorités.

Pascaline fait littéralement corps avec les mots. Mais avec une certaine distance, une certaine élégance, ouvrant l’espace, appelant l’imaginaire du spectateur autour du texte. Toute la poésie, la violence, l’humanité de Charles Bukowski sont là, mises à nu.

 

Plus d'info sur  www.lastationservice.org

 

Depuis 1993, Pascaline Herveét est auteur, compositrice et interprète des « Elles », groupe de chanson atypique dont les créations originales lui valurent la reconnaissance d’un public de passionnés en France comme à l’étranger ainsi que celle des professionnels (nomination aux Victoires de la Musique 2001 dans la catégorie révélation scène). Les Elles se produisent dans de nombreux festivals : Bourges, Montauban, les Francofolies, Midem Asia…, en tournées et dans des salles parisiennes (le Bataclan, la Maroquinerie, le Sentier des Halles, l’Européen…).

Depuis septembre 2008, Pascaline Hervéet intervient en milieu pédo-psychiatrique en Normandie dans le cadre du dispositif « Culture à l’hôpital » avec un travail sur l’écriture, le chant, la musique. Elle monte en 2009 une version parlée chantée d’une nouvelle de Charles Bukowski, « Apporte-moi de l’amour » à l’occasion d’une carte blanche (La cave 12 à Genève). 

 

 

Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 14:58
Ma Mort n’est la Faute de Personne
Du 5 au 9 février 2013
au Lavoir Moderne Parisien
35 Rue Léon 75018 Paris - métro Château rouge
  ma-mort 3388
La Cie Magma Performing Théâtre, dirigée par Nadège Prugnard, s’associe à la Cie Bouche à Bouche, dirigée par Marie-Do Fréval, pour vous inviter à assister à Ma Mort n’est la Faute de Personne au lavoir Moderne Parisien.

La morte nous entraine dans une cérémonie sans limite. Enjouée et impudique, elle déstabilise l'ordre en place, cherchant la proximité des corps. Elle se nomme Frida Chaos et elle défie les vivants. Au son du cor, masquée ou travestie, elle montre les dents. Tel Charon le passeur des âmes, elle trinque avec insolence du haut de sa barque-cercueil. Pour en finir, à l'invitation du maitre de cérémonie, elle convie le public à un dernier rituel d’adieu décalé et absurde. Le duo de choc, Marie-Do Fréval et Nadège Prugnard, affirme par cette proposition qu'il est urgent de regarder la mort en face, pour ne pas mourir. Infos : http://www.cieboucheabouche.com/
 
Un Projet de Marie-Do Fréval
Texte Nadège Prugnard
Interprétation Marie-Do Fréval, Nadège Prugnard et Léandre Simioni / Corniste
 

Gualtiero Dazzi / Création musicale
Sophie Bouillot / Assistante à la mise en scène
Boualem Behnous / Construction de la barque
Coralie Maniez / Plasticienne (masques et accessoires)
Marianne Mangone / Costume et habillage de la barque
Jacques Bouault / Lumière
    Photos en ligne de Daniel Aimé

« Performance d’actrice, ce long monologue éructé par Marie-Do Fréval est né de la plume de Nadège Prugnard qui incarne le rôle de la croque-morte dans cet enterrement farce : acide, grivois et inconvenant pour certains, mais diablement drôle et poignant tout à la fois. » Meriem Souissi, Le Journal de Saône-et-Loire
«  Un spectacle bouleversant…un texte Fulgurant » Edith Rappoport -
  ma-mort 3469
La compagnie  Bouche à Bouche investit le Lavoir Moderne Parisien et Propose en parallèle du spectacle 2 lectures  inédites et un débat:

Mardi 5 à 20h30 / Ma mort n’est la faute de personne
Mercredi 6 à 20h / Ma mort n’est la faute de personne
Mercredi 6 à 21h30 Débat : la mort / l’exclue d’une société – quel passage ? quels rituels ?
(gratuit)
Jeudi 7 à 20h / Ma mort n’est la faute de personne
Jeudi 7 à 21h30 “Les folles d’enfer de la Salpêtrière” de Mâkhi Xenakis Lecture mise en espace (gratuit)
Vendredi 8 à 20h30 / Ma mort n’est la faute de personne
Samedi 9 Février à 18h “ Par le milieu du ventre ” à partir du journal de Mireille Havet Lecture mise en espace (gratuit)
Samedi 9 Février à 20h30 / Ma mort n’est la faute de personne

tarifs / 15€ soutien, 10€ et 5€ pour tous nos amis réservations et renseignements / 01 45 39 55 38 – contact@cieboucheabouche.com et Le Lavoir Moderne parisien
Ma mort n’est la faute de Personne, une création de la compagnie Bouche à Bouche en partenariat avec la SACD (bourse Ecrire pour la rue), 2R2C (coproduction - Paris), Compagnie Magma Performing Théâtre, Arcadi, Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée (15), Espace Chambon à Cusset (03) et Théâtre du Chaudron à Paris, SPEDIDAM, Auteurs d’espace public, la mairie du 14ième, Paris Habitat. La Compagnie Bouche à Bouche est conventionnée par le Conseil régional d’Ile-de-France (Permanence artistique et culturelle) et par la Ville de Paris
 
     
 
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 12:53
Magma Performing Theatre Photo Laurent Ouisse223« Je n’écris pas seulement de la main,
Mon pied lui aussi veut toujours faire le scribe.
Ferme, libre et vaillant, il se met à courir
Tantôt à travers champs tantôt sur le papier. »
Nietzsche, le gai Savoir , prélude en rime 52
 
 Magma Performing Théâtre vous souhaite une bonne année 2013 ! 
 
 
 
Agenda de ce mois de Janvier 2013 :
 
15 janvier à 18H30 dans le cadre des moments poétiques du Théâtre d’Aurillac
Vous êtes invité à vous immerger dans l'univers de Jean-Louis Clarac et René Nelli
 Jeudi 24 janvier à 18H30 lecture présentation du texte « Les pendus» par Nadège Prugnard et Barthélémy Bompard à la Chartreuse- Villeneuve lez Avignon
Zone Libre Lundi 28 Janvier à 19h au Théâtre d’Aurillac / Spectacle : Fragiles de Nadège Prugnard par le Théâtre Molotof
  15 et 29 janvier à 20H atelier d’écriture au Théâtre d’Aurillac 
Les Moments poétiques au Théâtre d’Aurillac
15 janvier à 18H30 Nadège Prugnard lit le poète  Jean-Louis Clarac, qui donnera lui-même à entendre la poésie de René Nelli
 
 
aaaaa"Errement terrement
de la terre à sa motte
écoulement des sens

De matière en matière
fragile grenue
les sens du tangible
subliment le printemps

Friables les mots
arides les paroles
poussières les écrits"Jean Louis Clarac
 
        
Jean-Louis ClaracIl est né en 1951 à Limoux dans la rigole des Corbières. Il a fait des études de psychologie et de philosophie à Toulouse (auteur des travaux universitaires : Antonin Artaud ou la langue double et La langue poétique, itinérance dans la poésie de René Nelli). Il est enseignant à l’IUFM d’Aurillac, ville où il vit. Il est membre de l’Association La Porte des poètes, créée en 1985 et orientée vers la promotion des écritures latinoaméricaines ; il fait partie du comité de rédaction de la revue-édition Encres Vives depuis 1992.Il anime des ateliers d’écritures dans le cadre de son travail de formateur, dans des médiathèques et d’autres lieux du Cantal. Il participe fréquemment à des lectures-échanges. Il est à l’origine des moments poétiques d’Aurillac, en collaboration avec la saison culturelle du théâtre de la ville, qui accueillent depuis 2005/06 environ tous les deux mois deux poètes : Anne Stell, Luis Del Rio Donoso, Margo Ohayon, Gilles Lades, Chantal Dupuy-Dunier, Jean-Louis Clarac, Odile Fix, Alain Freixe, Jean-Pierre Farines, Christiane Keller, Franck Castagné, Pierre Maubé, Annie Briet, Michel Cosem…
 
René Nelli Docteur ès lettres, professeur de lettres et de philosophie au lycée de Carcassonne puis d'ethnographie méridionale à la faculté des lettres de l'Université de Toulouse, poète[3] essayiste, hermétiste, René Nelli est surtout connu pour ses travaux sur la culture occitane et sur le catharisme. René Nelli aimait à dire qu'il était descendant d'une famille de sculpteurs florentins installés dans l'Aude au XVIe siècle. En fait, son grand-père, Isidore Nelli sculpteur et architecte venu de la région de Carrare, avait participé à la construction du Palais de Justice de Carcassonne, puis fait bâtir en 1889 la maison au 24 de la rue du Palais[4]. Le père de René Nelli, Léon, architecte également, érudit, possédait une collection de manuscrits et une bibliothèque importante, vendue au Conseil général de l'Aude en 1926.Dans les années 1928-1930, et jusqu'en 1950, René Nelli a été très lié avec le poète Joël Bousquet et a pris à ses côtés une part active à l'élaboration du surréalisme méditerranéen. Ce mouvement se développait alors, un peu en marge du surréalisme parisien, à Marseille dans Les Cahiers du Sud, et à Carcassonne autour de la revue Chantiers. Il a participé très activement à la revue d'ethnologie méridionale Folklore fondée par Fernand Cros-Mayrevieille et a joué un rôle important en ce qui concerne la connaissance de la culture occitane, notamment en participant à la fondation avec Jean Cassou en 1945, à Toulouse, l’Institut d'études occitanes. Il a consacré de nombreux ouvrages au catharisme.
 
Résidence à la Chartreuse à Villeneuve-lez-Avignon
En vue de l’édition du texte « Les Pendus » de Nadège Prugnard par les éditions de l’Entretemps , l’auteure et Barthélémy Bompard (Cie Kumulus) seront en résidence du 21 au 25 janvier 2013 à la Chartreuse, centre national des écritures du spectacle à Villeneuve-lez-Avignon   
 
Lecture-présentation du projet « Les pendus » par Nadège Prugnard et Barthélémy Bompard
Jeudi 24 janvier 2013 à 18h30 à la Chartreuse jeudi 24 janvier 2013 à 18h30
Entrée libre, réservation conseillée au 04 90 15 24 24
 
Les Pendus
  4768084766 d5f7431a8b
Un bourreau, trois hommes, une femme. Une mort publique et théâtrale. Ce sont quatre corps perdus, tendus, suspendus à eux-mêmes qui slamment-squattent-éructent. Ce sont des voix qui s’arrachent à la mort, qui défient le temps. Paroles ultimes et poings tendus, appel au désordre, rire immense… C’est le cri post-mortem de la liberté qui n’en n’aura jamais fini de dire.
 
« Les pendus, ce sont tous ceux que la marche du monde condamne à la peine de mort, par la faim, la solitude, la torture ou le silence, ceux auxquels il est interdit de vivre et qui refusent de mourir, qui survivent à leur propre mort sans qu’ils parviennent à revivre. L’écriture de Nadège Prugnard a le tranchant implacable du scalpel pour mettre à jour et regarder en face cette maladie de la mort. Elle dit crûment le corps, le désir, la jouissance, la souffrance, la décomposition et le vide ; elle dit l’âme et c’est la même parole, hachée, brutale, insolente et pourtant poétique. » Geneviève Brun
 
« La logorrhée funèbre dessine cet infini, inconnu, s’agrippe à des lambeaux d’histoires intimes, se glisse dans les méandres du politique. L’étranger, la femme violée, l’enfance à crever de solitude et le cerveau en ébullition qui cherche sa lumière dans ses écrits. Ce n’est pas la mort qui muselle Les pendus. Mais, une vie sous l’emprise des parenthèses d’un ordre qui rend muet. […] » La Montagne , Fabienne Faurie
 
« Kumulus et Nadège Prugnard ont fabriqué cet aérolithe énigmatique, bifide, paradoxal, saillant et dérangeant : Les pendus […] il reste que le couple formé par Kumulus et Nadège Prugnard, une compagnie qui n’a pas beaucoup de familiarité avec le théâtre de texte et une écrivain dont le style, apparemment en rupture, s’inscrit cependant dans la tradition flamboyante des inventeurs de langues. […] » Jean Jacques Delfour , Cassandre
 
 
 
sans-titre copieFRAGILES
De Nadège Prugnard par le Théâtre Molotof
Avec Sarah Carlini, Elodie Combes, Nicolas Ibanez et Thomas Soudan
http://www.theatremolotof.fr/index.html et sur facebook : Théâtre Molotof
 
Lundi 28 Janvier à 19h00 au Théâtre d’Aurillac scène conventionnée 04 71 45 46 04
 
Dans le cadre des Zones libres initiées par Magma Performing Théâtre et dédiées aux écritures d’Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’accueillir le Théâtre Molotof (Millau) pour le spectacle « Fragiles »
 
    Its flesh533543 402983533105017 1202327004 n
Its spleen
Its rape
That vomits that clears and crash black tears
How to shake the space
Comment secouer l’espace
La mort plane tel un rapace
La mort zone
Event of the knife
Collective suicide
I shot in yourself
I shot in your dog “ 
 
 
 
 
 
L'écriture explosive de Nadège Prugnard et son regard sans concession sur notre époque et notre espèce ne pouvaient que séduire les Molotofs, de même le goût du risque des Molotofs et leur énergie hors norme ne pouvaient qu'interpeller Nadège Prugnard. De cette rencontre est né "FRAGILES", 8ème et dernier cocktail de la compagnie, Molotof pour sûr, et grinçant lorsqu'il évoque l'acte ultime d'un collectif, la fin d'une histoire, notre histoire....C’est l’Histoire d’une génération qui tend le poing dans la tombe ....
  Un spectacle qui mêle poésie, chanson-rock et harangue philosophique. C’est une forme d’oratorio désenchanté. Un texte fragmenté, sans fards, sans dessus-dessous, maculé de déraison, de liberté, de rire et de colère. Une libre mise en demeure de s’approprier ce qui nous revient de droit : le cri, les pulsions inavouables, la violence et l’absolu refus.
On ne sait de qui ça va partir, de qui ça va sortir…grammaire bancale de qui ne peut s’empêcher de gueuler : « Je te parle direct sans brouillon …» mais parfois le mot en dit trop ou pas assez et la langue s’invente alors quasi onomatopéique, débordée par une fièvre incontenue. Histoire d’une génération désabusée qui se demande si la parole peut aider, qui ne sait ni comment périr, ni comment vivre dans ce monde, qui pose la question de l’altérité et de sa propre identité délitée.
Histoire donc du Théâtre Molotof, de quatre anges exterminateurs qui livrent sur scène une performance hors norme, se heurtent à la solitude, jettent en pâture un gouffre d’interrogations inquiètes sur la vie, la mort, l’amour, et l’envie d’aimer encore même quand ça déraille « toujours laisser rêver une ligne amoureuse …». Pas de message, ni prosélytisme et moins encore de certitudes révélées si ce n’est la fragilité d’être et c’est tout. NP
   
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 14:06
Le ciel rouge n’a plus soif
De et par  Nadège Prugnard et Géraud Bastar
Costumes Marianne Mangonne
Lumières Jean Louis Fié / William Mas
  photo Daniel Aimé
 
En présentation- Chantier théâtre and rock
Le 21 décembre à 21h + Géraud Bastar solo after 
Au Clan Destin (Mas de biscle 46320 livernon)
Dans le cadre du " Cabaret de la fin du Monde"
  le ciel rouge n'a plus soif en chantier... 2944
    
 
 
Depuis deux ans ,Nadège Prugnard questionne le "merveilleux et l’espace tragique" explorant à travers des échanges  artistiques (comme  le projet Fuckin’ Cendrillon co-crée avec Générik Vapeur et Le dernier Titan/ conférence de Presse du Père Noël)… l'univers du conte . ici avec Géraud Bastar ils inventent un conte d’aujourd’hui, un poème amoureux qui mêle théâtre et rock.   
 
Le ciel rouge n’a plus soif
conte glam'rock  
Histoire d’une princesse désenchantée qui appelle le grand méchant loup… le ciel rougeoie les terres de l’imaginaire de l’enfance se dérobent.
 
« La pièce, écrite et interprétée par l’auteur et metteur en scène Nadège Prugnard et le musicien Géraud Bastar, revisite avec une profondeur mêlée d’allégresses l’imaginaire des contes de fée. Il en ressort une fresque glamour et rock, irrévérencieuse et tendre, poétique et écorchée vive sur l’autel de la liberté. » La Montagne, Julien Bachelerie,12-12
 
 « Nadège Prugnard et Géraud Bastar avancent ainsi, sur un fil balancé par la tempête sous leur crâne, avec pour balancier d’un côté la douleur, la colère face à tout ce qui nie, qui emprisonne et qui blesse, de l’autre la plénitude d’un amour éblouissant  et la liberté passionnée d’une parole sans réserve. Cette parole à deux  voix, échevelée, est d’une grande beauté, poésie pure et fulgurante lucidité. Tout du long, chantée ou parlée, criée ou murmurée, elle est le mystérieux sésame  et  le fil d’Ariane dans le labyrinthe d’un spectacle à couper le souffle, dont on ressort conquis et un peu ivre » Geneviève Brun, Critique revue Théâtre/public
 
 
Création en mai 2013 pour«  Marseille 2013 ville Europe » à la Cité internationale des arts de la rue .
 
     
Soutiens dans le cadre des conventions triennales de la Cie Magma Performing Théâtre : Ville et Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée (15), Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne, Conseil régional d’Auvergne, Conseil général du Cantal.
Autres partenaires : Ville et Théâtre d’Aurillac Scène conventionnée (15), Ville de Clermont-Fd (63), LE TRANSFO – agence de développement culturel en Auvergne dans le cadre de l’événement « théâtre et rock écriture », Festival Hibernarock (15), Le Guingois (03), L'espace périphérique parc de la villette à Paris , Cie Alexandre Marais (03)
     
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Magma Performing Theatre
  • Le blog de Magma Performing Theatre
  • : Ce blog se propose de donner à voir à entendre ou à vivre l'actualité de nadège Prugnard - auteure, metteur en scène et comédienne, et informer des spectacles, créations, chantiers et évènements artistiques produits par ou avec Magma Performing Théâtre.
  • Contact

Profil

  • Magma Performing Theatre
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.

Recherche