Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 21:06
08/01 > 12/08/2008 - PARIS
Théâtre imprécatoire
Nadège Prugnard au Lavoir Moderne Parisien
Nadège PRUGNARD

En 2003, elle interpellait Aillagon dans les jardins de l’Elysée. Pas assagie du tout, on retrouve son écriture sans fard avec trois spectacles au Lavoir Moderne Parisien, du 8 au 12 janvier.

Nadège Prugnard est née en 2003. Cette année-là, en plein conflit intermittent, une jeune artiste comédienne, invitée à la garden-party élyséenne du 14 juillet, en profite pour prendre à partie le ministre de la Culture d’alors, Jean-Jacques Aillagon. Les gazettes s’en font écho, sans nommer la jeune comédienne pas-froid-aux-yeux qui rue dans les brancards des petits fours. Depuis, Nadège Prugnard ne s’est pas calmée. Complice de jeu de Bruno Boussagol, autre grand énervé qui, avec sa compagnie Brut de béton productions, a notamment mené campagne (théâtrale et militante) sur l’après-Tchernobyl et la chape de plomb dictatoriale qui pèse sur la Biélorussie ; Nadège Prugnard a mis en scène ses propres textes. Ou plus exactement : a jeté son corps dans la bataille, comme dans Monoï, hallucinante performance chocolatée où un corps n’ayant aucune honte d’être sexué scande ses spasmes et ses griffures. Parfois le texte en dit trop, et la langue s’invente alors quasi onomatopéique, débordée par une fièvre incontenue : langue de corps ou corps de langue, on ne sait, en tout cas, un acte de scène comme on en voit finalement assez peu.
Pour une semaine, le Magma Performing Theatre de Nadège Prugnard est au Lavoir Moderne Parisien. Avec, bien sûr, Monoï, du 8 au 12 janvier à 21 h. Et, en extensions tout aussi abruptes, deux autres attentats au bon goût dominant. Dans Women (68 même pas mort), Nadège Prugnard écrit le succulent coming back de trois « mémés rouges » qui sortent de leur retraite, bouleversées que Mai 68 soit liquidé comme un mauvais souvenir. Entre l’Affiche du Che et le manifeste des 343 salopes, entre l’anti-OEdipe de Deleuze et le Black Power d’Angela Davis, elles chantent Frank Zappa et Janis Joplin, toujours engagées, enragées, qui n’ont peur de rien et surtout pas des petits mâles dominants.
Enfin, dans M.A.M.A.E (Meurtre Artistique Munitions Action Explosion), que met en scène Marie-Do Fréval, six actrices « s’explosent » face au public. Ce texte « provocateur et jouissif », qui aimerait « élargir la liberté impossible », est qualifié de « techno langagière ». Avec Nadège Prugnard, la parole sort de ses gonds, elle fait du théâtre le lieu d’une stimulante liberté imprécatoire.

Jean-Marc ADOLPHE
Mouvement.fr
http://www.mouvement.net/site.php?rub=3&id=203485
 
     
  Théâtre imprécatoire
08/01 > 12/08/2008
Une semaine autour de l’écriture de Nadège Prugnard, du 8 au 12 janvier au Lavoir Moderne Parisien, 35 rue Léon, Paris 18e.

PARIS
Monoï - Crédit photo : Christian PETER
 

http://www.rueleon.net


  

Partager cet article

Repost 0
Magma Performing Theatre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Magma Performing Theatre
  • Le blog de Magma Performing Theatre
  • : Ce blog se propose de donner à voir à entendre ou à vivre l'actualité de nadège Prugnard - auteure, metteur en scène et comédienne, et informer des spectacles, créations, chantiers et évènements artistiques produits par ou avec Magma Performing Théâtre.
  • Contact

Profil

  • Magma Performing Theatre
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.
  • Magma Performing Théâtre est une compagnie en convention triennale avec le Ministère de la Communication - Drac Auvergne, la Ville et le Théâtre d'Aurillac, et le Conseil Régional d'Auvergne.

Recherche